Earl Sweatshirt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Earl Sweatshirt
Description de cette image, également commentée ci-après

Earl Sweatshirt en 2013

Informations générales
Surnom SlyTendencies, Randomblackdude
Nom de naissance Thebe Neruda Kgositsile
Naissance (21 ans)
Los Angeles, Californie
Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Rappeur
Genre musical Hip-hop alternatif
Années actives Depuis 2009
Labels Columbia Records
Tan Cressida
Odd Future Records
Site officiel oddfuture.com

Earl Sweatshirt, de son vrai nom Thebe Neruda Kgositsile, ( à Los Angeles, Californie – ), est un rappeur américain, membre du collectif hip-hop Odd Future.

Carrière[modifier | modifier le code]

Earl Sweatshirt naît à Los Angeles, d'une mère, Cheryl Harris, professeur de droit à l'université de Californie, et d'un père, Keorapetse Kgositsile, poète et militant politique sud-africain qui quitte le foyer alors qu'Earl est âgé de six ans[1].

2009–2010 : Earl[modifier | modifier le code]

En 2009, Tyler, The Creator découvre Earl Sweatshirt, connu à l'époque sous le nom de Sly Tendencies, par le biais de son compte Myspace, alors que celui-ci enregistre des morceaux pour sa mixtape Kitchen Cutlery. La mixtape ne verra jamais le jour et Earl finit par rejoindre le groupe de Tyler, Odd Future. Earl et son nouveau groupe Odd Future apparaissent dans des magazines tels que Spin, Billboard ou encore The Fader.

Le , Earl publie sa première mixtape, Earl, en téléchargement gratuit sur le site d'Odd Future[2], Tyler, The Creator produisant la majorité des titres. Le magazine Complex le classe à la 24e place des 25 meilleurs albums de 2010[3].

Fin 2010, et malgré des critiques élogieuses, différentes sources indiquent qu'Earl ne fait plus de musique avec Odd Future[4],[5]. Des posts de Tyler, The Creator sur Twitter et Formspring laissent entendre que la mère d'Earl ne veut plus que ce dernier fasse de musique. Plus tard, Earl déclarera, lors d'une interview, que sa mère l'a envoyé aux Samoa, non pas en raison de la musique qu'il faisait et des paroles qu'il écrivait, mais parce qu'elle voulait lui éviter de s'attirer des ennuis. Aux Samoa, il fréquente la Coral Reef Academy, une école spécialisée pour les jeunes « à risques[6] ». Là-bas, il lit la biographie de Malcolm X écrite par Manning Marable et L'avenir n'est plus ce qu'il était, le roman de l'artiste de la contre-culture Richard Fariña. Il écrit également des rimes, notamment le morceau Oldie qui sera sa seule contribution sur l'album The OF Tape Vol. 2[6].

Le , trois titres inédits d'Earl sont publiés sur la mixtape Odd Future Unreleased.

2012–présent : Retour des Samoa et Doris[modifier | modifier le code]

Earl Sweatshirt en concert en mars 2013.

Le , des rumeurs sur Internet laissent entendre qu'Earl est rentré aux États-Unis, rumeurs confirmées par l'intéressé lui-même sur son compte Twitter.

Le , Earl indique qu'il participera à l'album The OF Tape Vol. 2 avec sa chanson Oldie. Quelques jours plus tard, il apparaît dans le clip du morceau, aux côtés des autres membres d'Odd Future.

Après sa longue absence, Earl se produit avec le groupe au Hammerstein Ballroom, à New York, le [7].

En , il crée son propre label, Tan Cressida, distribué par Columbia Records[8].

En , Earl apparaît sur Super Rich Kids, un titre extrait de l'album de Frank Ocean, channel Orange, ainsi que sur Elimination Chamber, premier single de No Idols, l'album de Domo Genesis et The Alchemist, en featuring avec Vince Staples et Action Bronson.

Le , il publie Chum, son premier single depuis son retour des Samoa[9]. Quelques jours plus tard, il déclare, via Twitter, que ses deuxième et troisième albums s'intituleront respectivement Doris[10] et Gnossos[11]. Le , le clip de Chum est diffusé sur YouTube[12].

L'album Doris sort le et comprend des productions de BadBadNotGood, Christian Rich, Chad Hugo, Frank Ocean, Matt Martians, Michael « Uzi » Uzowuru, The Neptunes, RZA, Samiyam, Tyler, The Creator et The Alchemist.

Le , il effectue en compagnie de Tyler, the Creator et Kendrick Lamar, la première partie du concert d'Eminem au Stade de France.

Le , Earl publie son deuxième album studio, I Don't Like Shit, I Don't Go Outside[13], entièrement produit par lui-même, sous le pseudonyme randomblackdude, à l'exception de deux titres coproduits par Left Brain.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Mixtape[modifier | modifier le code]

Avec Odd Future[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Looking for Earl Sweatshirt », The New Yorker (consulté le 21 juillet 2013)
  2. (en) « Earl », OFWGKTA (consulté le 21 juillet 2013)
  3. (en) « The 25 Best Albums de 2010 », Complex (consulté le 21 juillet 2013)
  4. (en) « The Future Is Odd », LA Weekly (consulté le 21 juillet 2013)
  5. (en) « The Live Insanity that Is Odd Future Wolf Gang... », Spin (consulté le 21 juillet 2013)
  6. a et b (en) After Exile, Career Reset – Earl Sweatshirt Is Back From the Wilderness, The New York Times. Consulté le 21 juillet 2013
  7. (en) « Earl Sweatshirt Performs With Odd Future In NYC », IllRoots (consulté le 21 juillet 2013)
  8. (en) « Earl Sweatshirt Gets Own Label Tan Cressida, Working on Solo Album and Joint LP With Tyler, The Creator », XXL (consulté le 21 juillet 2013)
  9. (en) « Earl Sweatshirt Chum », Itunes (consulté le 21 juillet 2013)
  10. (en) « This albums called Doris. », Twitter (consulté le 21 juillet 2013)
  11. (en) « my third album », Twitter (consulté le 21 juillet 2013)
  12. (en) « Earl Sweatshirt Chum », YouTube (consulté le 21 juillet 2013)
  13. (en) « Earl Sweatshirt "I Don’t Like Shit, I Don’t Go Outside" Release Date, Cover Art, Tracklist & Album Stream », HipHopDX (consulté le 24 mars 2015)