Torremolinos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Torremolinos
Blason de Torremolinos
Héraldique
Drapeau de Torremolinos
Drapeau
Torremolinos
vue de la commune
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Andalousie Andalousie
Province Province de Malaga Province de Malaga
Comarque Malaga
Maire José Ortiz García (PSOE-A) (PSOE)
Code postal 29 620
Démographie
Gentilé Torremolinense
Population 68 961 hab. (2012)
Densité 3 448 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 37′ 00″ nord, 4° 30′ 00″ ouest
Altitude 42 m
Superficie 2 000 ha = 20 km2
Distance de Madrid 549 km
Localisation
Localisation de Torremolinos

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Torremolinos

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Torremolinos
Liens
Site web http://www.torremolinos.es

Torremolinos est une commune de la province de Malaga dans la communauté autonome d'Andalousie en Espagne.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Torremolinos occupe une étroite bande côtière au pied des contreforts sud-est de la Sierra de Mijas, qui se jette dans la mer en formant une grande pente couverte de garrigue et de quelques forêts de pins. Connue dans la commune comme Montes de Torremolinos, cette chaîne de montagnes est un massif calcaire appartenant à la chaîne de montagnes côtières de la chaîne de montagnes Penibétiques et atteint une altitude maximale de 623 mètres au-dessus du niveau de la mer dans la commune. Le reste du territoire est presque entièrement urbanisé. Vers le nord-est, la bande côtière s'ouvre vers la plaine inférieure du Guadalhorce, tandis que vers le côté opposé, la bande présente une orographie plus montagneuse.

La Punta de Torremolinos est l'accident côtier le plus remarquable. Il s'agit d'une petite falaise qui divisait les plages de la commune en deux, bien que plus tard une promenade fut construite pour la sauver de la mer. Des deux côtés de la pointe se trouvent deux des plus anciens quartiers de Torremolinos : La Carihuela, au sud, et El Bajondillo, au nord. Le troisième noyau original de la ville est situé dans une direction nord-ouest à partir du même point : le district d'El Calvario. Au nord et à l'ouest de La Carihuela se trouvent Montemar et El Pinillo, d'origine plus récente. D'autres quartiers modernes sont situés au nord d'El Bajondillo et El Calvario, comme Playamar, La Colina et Los Alamos.

La commune est située à 12 kilomètres à l'ouest de Malaga. Elle est accessible en train depuis Malaga. La ville possède une gare qui se situe sur la ligne des chemins de fer espagnols Renfe Malaga-Fuengirola.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dans les années 1950, Torremolinos, petit village de pêcheurs qui, depuis 1924, faisait partie de la ville de Malaga, est devenu l'une des principales destinations touristiques du soleil et de la plage en Espagne, la première en Andalousie et sur la Costa del Sol. L'afflux d'étrangers, d'intellectuels, de bohémiens, de hippies, d'artistes, d'aristocrates, de personnalités de la jet-set et de touristes en général pendant les années 1960 et 1970 a créé une atmosphère libérale, permissive et cosmopolite qui la distingue des autres zones de la Costa del Sol, ce qui en fait l'un des principaux points de référence pour la musique et la vie nocturne en Espagne. C'est une destination du tourisme gay reconnue dans le monde entier.

En 1988, elle s'est séparée de la ville de Malaga, devenant une commune indépendante. Actuellement, sa vie nocturne très animée, sa large gamme d'hôtels et son caractère gay et désinhibé, ainsi que l'avant-garde, les années 70 et 80 qui rappellent l'époque de la Movida font de Torremolinos l'une des principales destinations touristiques mondiales sur la Costa del Sol.

Depuis plusieurs décennies, Torremolinos s'est établi comme la destination touristique la plus importante en Andalousie, devançant des villes comme Séville, Marbella ou Roquetas de Mar, en plus d'être avec Marbella l'une de deux villes avec la plus grande offre d'hébergement en Andalousie. Elle est particulièrement visitée par les touristes britanniques, allemands, irlandais, français, scandinaves et espagnols d'autres communautés, et est également l'une des plus grandes colonies britanniques d'Espagne.

Économie[modifier | modifier le code]

La ville doit son nom aux tours (torres) et aux moulins (molinos) qui existaient par le passé, mais ce port de pêche devenu très rapidement port de plaisance, conserve néanmoins ses plages de sable fin intactes. Le tourisme est l'une des principales ressources de la ville depuis les années 1960. La ville compte de nombreuses installations touristiques, dont un grand nombre d'hôtels, restaurants, magasins et services ainsi que des moyens de transport performants (taxis, nombreux arrêts de bus, "Tren de Cercanias") qui relient Torremolinos aux autres villes environnantes.

Culture[modifier | modifier le code]

Le musée de Torremolinos, dont les coûts s'élèvent à près de 6 millions d'euros, est en construction. Cependant, la crise économique et le manque de fonds ralentissent sa réalisation si bien que l'œuvre demeure suspendue pour le moment.

Grotte de Torremolinos[modifier | modifier le code]

Des restes néandertaliens vieux de 150 000 ans ont été trouvés dans la grotte de Torremolinos. Une datation par radiocarbone a permis aux chercheurs d'estimer l'âge des restes de coquillages, vieux de 150 000 ans, prouvant que les néandertaliens mangeaient des fruits de mer[1].

Monuments et patrimoine[modifier | modifier le code]

  • Barrio de La Carihuela
  • Barrio El Calvario
  • Calle San Miguel
  • Casa de Los Navajas
  • Hotel Residencia Miami
  • Cuesta del Tajo
  • Ermita de San Miguel
  • Huerta del Rincón
  • La Casa de Los Navajas construite au XIXe siècle
  • La Torre de Pimentel appelée aussi de los Molinos, tour défensive ayant donné son nom à la ville
  • Manantial del Rey
  • Mirador
  • Molino de Inca et le Jardin Botanique
  • Molino de la Bóveda
  • Molino del Batan
  • Playa de La Carihuela, promenade de la plage
  • Playa del Bajondillo, promenade de la plage
  • Pinares de Torremolinos
  • Plaza de la Independencia

Gastronomie[modifier | modifier le code]

A Torremolinos on trouve des chiringuitos célèbres (restaurants de plage) à partir de la Carihuela, Bajondillo, Playamar, Costa Lago. Ces restaurants servent du poisson frais et des fruits de mer typiques de la région, servis traditionnellement par des pêcheurs.

Notes et références[modifier | modifier le code]