Coín

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Coin.
Coin
Drapeau de Coin
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Andalousie Andalousie
Province Malaga
Comarque Valle del Guadalhorce
Maire Gabriel Clavijo
Code postal 29100
Démographie
Gentilé Coíno ou Coineño / ña
Population 20 116 hab. (2005)
Densité 214 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 40′ 00″ nord, 4° 45′ 00″ ouest
Altitude 202 m
Superficie 9 400 ha = 94 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Coin

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Coin
Liens
Site web www.ayto-coin.es

Coin est une ville de la province de Malaga, Espagne, de 20116 habitants (INSEE 2005), capitale de la comarque de Valle del Guadalhorce.

Situation[modifier | modifier le code]

La ville de Coin se situe au centre de Valle del Guadalhorce limitée territorialement avec Monda, Guaro, Alozaina, Pizarra, Cártama, Alhaurín el Grande et Mijas. Elle se situe à 30 kilomètres de Marbella et à 33 km de Malaga. Coin est un point stratégique de la province de Malaga, car son exposition la pointe à égale distance de la Costa del Sol, de Antequera et Serranía de Ronda.

Population[modifier | modifier le code]

Une importante immigration, et une forte natalité de la région, ont fortement développé l'urbanisation de la ville de Coin, puisqu'entre 1991 et 2005, la population est passée de 17900 habitants à 20116 habitants.

Histoire[modifier | modifier le code]

Migration Wisigoth en Espagne

Les premières traces d'hommes vivants dans la région, ont été trouvées par les professeurs chercheurs Fernández, Márquez et Ferrer. Des traces de l'âge de la pierre, période de la préhistoire durant laquelle les humains créèrent des outils en pierre, de fer et de l'âge du bronze, ont été mis au jour sur le site dit "Taller de Ardite".

Deux gisements se trouvant sur la Colline Carranque (Cerro Carranque) et sur la Plaine de la Vierge (Llano de la Virgen), classés comme Patrimoine culturel immatériel, signalent une existence humaine dès l’époque de l'Âge du fer. De nos jours, les fouilles du Cerro del Aljibe et de ses environs, révèlent des vestiges grecs, phéniciens, ibères et romains. Si la civilisation romaine est amplement représentée par la découverte de nombreux outils, ustensiles et céramiques de cette époque, on ne peut affirmer que la ville de Coín a été, par le passé une cité romaine. Les fouilles du Cerro de las Calaveras, ont révélé un grand nombre de sépultures populaires, inhumées dans des fosses, datant de l’époque des invasions wisigoths.

Monuments et lieux touristiques[modifier | modifier le code]

L'art local, surtout prépondérant avant l’apparition du christianisme, est encore visible dans l’aménagement urbain de la ville, ce qui dévoile le germe culturel de l'actuelle agglomération de Coin. La réhabilitation et la rénovation des vieux quartiers laisse apparaître d'importantes richesses culturelles intéressantes, comme des voûtes décoratives et pilastres de l’époque médiévale. Les principaux monuments sont :

  • Église et couvent de Sainte Marie de l'incarnation (Santa María de la Encarnación):
  • Église de Saint André et l'hôpital de la charité (San Andrés y el Hospital de la caridad):
  • Église de Saint Jean-Baptiste (San Juan Bautista):
  • Ermitage de Notre Dame de la foi (Nuestra Señora de la Fuensanta):
  • Tour de l'ancien couvent de la Trinité (Trinitarios Calzados):

Liens externes[modifier | modifier le code]