Ezekiel Elliott

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Elliott.
Ezekiel Elliott
Description de cette image, également commentée ci-après
Ezekiel Elliott en 2017
Nom complet Ezekiel Elijah Elliott
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (24 ans)
à Saint-Louis, Missouri
Taille 1,83 m (6 0)
Poids 102 kg (224 lb)
Surnom Zeke
Numéro 21
Position Running back
Carrière universitaire ou amateur
2013-2015 Buckeyes d'Ohio State
Carrière professionnelle
Choix draft NFL Cowboys de Dallas
(2016, 4e choix au total)
2016- Cowboys de Dallas
Pro Bowl 2016, 2018
All-Pro 2016
Carrière pro. Depuis 2016

(en) Statistiques sur NFL.com

Ezekiel Elliott (né le à Saint-Louis, Missouri) est un joueur américain de football américain évoluant au poste de running back. Après plusieurs années universitaires jouées pour les Buckeyes d'Ohio State, il est sélectionné en quatrième position de la draft 2016 de la NFL par les Cowboys de Dallas.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Ezekiel Elliott naît le à Saint-Louis dans le Missouri. Sa mère, Dawn Huff, est gestionnaire de comptes et son père, Stacy Elliott, un travailleur social[1]. Ezekiel commence à jouer au football américain très jeune, dans les ligues de jeunes[1]. Malgré ses talents athlétiques, ses parents décident qu'il doit suivre ses études dans l'école privée John Burroughs à Ladue, connue pour ses programmes académiques et non pour ses équipes sportives[1]. En trois saisons, il transforme le programme de football américain de l'école, les Bombers, court pour plus de 4 800 yards et inscrit 90 touchdowns[1]. Il les propulse à trois finales de l'État mais s'incline à chaque fois[1]. Recruté par plus de 40 universités, il choisit de rejoindre les Buckeyes d'Ohio State.

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Après une première saison en tant que remplaçant de Carlos Hyde aux Buckeyes d'Ohio State, Ezekiel Elliott devient titulaire en 2014. Il termine sa première saison par trois performances de haut niveau et avance respectivement de 107 verges, 121 verges et 220 verges. Lors du Sugar Bowl 2015, il court pour 230 verges contre les Crimson Tide de l'Alabama et est élu joueur offensif de la rencontre. Il remporte le championnat avec son équipe la semaine suivante en courant pour 246 yards et en inscrivant 4 touchdowns contre les Ducks de l'Oregon[2].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Le , il se déclare à la draft 2016 de la NFL[3]. Il est désigné comme le meilleur running back de la draft[4], et est considéré comme l'un des premiers choix[5]. Il est sélectionné en quatrième position par les Cowboys de Dallas. Le , Elliott signe un contrat de débutant de 24,9 millions de dollars sur une durée de quatre saisons comprenant une prime à la signature de 16,3 millions de dollars[6].

Ezekiel Elliott en pleine course, balle en main, contre les Redskins de Washington.

Aidé par l'une des meilleurs lignes offensives de la ligue, Ezekiel Elliott a un impact important sur son équipe dès ses premières rencontres de la ligue. Titulaire devant les vétérans Alfred Morris et Darren McFadden, Zeke inscrit son premier touchdown avec les Cowboys dès sa première rencontre, contre les Giants de New York. Utilisé à de très nombreuses reprises par son coordinateur offensif, Elliott multiplie les yards à la course. Il termine avec 140 yards contre les Bears de Chicago, 134 contre les Bengals de Cincinnati puis 157 yards contre les Packers de Green Bay. Il devient, dès la neuvième rencontre de la saison, le deuxième coureur débutant des Cowboys de Dallas à atteindre la barre des 1 000 yards à la course, après Tony Dorsett en 1977. Elliott est le troisième à atteindre cette barre symbolique aussi tôt avec Adrian Peterson et Eric Dickerson.

À la fin de la saison, il est le coureur le plus prolifique de la ligue. Il est élu au Pro Bowl 2017, dans l'équipe All-Pro et est désigné meilleur débutant offensif de l'année par la Pro Football Writers Association[7]. Le titre de débutant offensif de l'année décerné par l'Associated Press, considéré comme officiel par la ligue, est décerné au quarterback et coéquipier Dak Prescott.

Le 11 août 2017, il est suspendu six rencontres pour la saison 2017 par la NFL pour avoir enfreint la politique comportementale de la ligue à la suite d'une enquête sur des accusations de violence conjugale par son ex-petite amie qui remontent à l'an dernier[8]. Il porte sa suspension en appel cinq jours plus tard, puis le 8 septembre, un juge fédéral du Texas bloque la suspension après avoir accepté une demande d'injonction préliminaire par l'association des joueurs de la NFL, le permettant ainsi de jouer le premier match de la saison[9]. Le 12 octobre, la Cour d'appel des États-Unis pour le cinquième circuit réinstaure la suspension d'Elliott, mais cinq jours plus tard, sa suspension est une nouvelle fois bloquée après qu'un juge fédéral de New York ait autorisé une ordonnance restrictive temporaire à Elliott, ce qui l'autorise à jouer le match suivant de la semaine 7 face aux 49ers de San Francisco[10]. Le 30 octobre, la juge fédérale Katherine Polk Failla refuse une demande d'injonction préliminaire pour Elliott et rétablit sa suspension, mais le 3 novembre, la Cour d'appel des États-Unis pour le deuxième circuit bloque temporairement le verdict de la juge Failla en attendant une délibération des juges de la cour d'appel[11]. Six jours plus tard, la Cour d'appel pour la deuxième circuit rétablit sa suspension[12]. Elliott, qui avait disputé huit parties jusqu'ici, accepte finalement sa suspension de six matchs le 15 novembre[13].

Après avoir purgé sa suspension, il retourne au jeu le 24 décembre face aux Seahawks de Seattle, mais son équipe perd le match et est éliminé de la course aux éliminatoires. Il termine cette saison mouvementée avec 983 yards à la course pour sept touchdowns en 10 parties.

Lors de la saison 2018, il mène pour une deuxième fois en trois ans la ligue sur les yards à la course avec 1 434 yards, en plus de réceptionner 77 passes pour 567 yards. Il est sélectionné pour une deuxième fois au Pro Bowl.

Le 17 avril 2019, les Cowboys activent la cinquième année optionnelle de son contrat, ce qui le garde sous contrat jusqu'en 2020. Malgré tout, il ne se présente au camp d'entraînement de l'équipe en vue de la saison 2019, souhaitant obtenir une nouvelle prolongation de contrat. Absent pendant toute la durée du camp et des matchs préparatoires, il s'entend finalement le 4 septembre sur un nouveau contrat de 6 ans et 90 millions de dollars, faisant de lui le running back le mieux payé dans la ligue[14].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques en saison régulière dans la NFL[15]
Année Équipe  MJ  Courses Passes réceptionnées Fumbles
 Nb. Yards Moy.  TD   Nb. Yards Moy.  TD  Nb. Perdus
2016 Cowboys de Dallas 15 322 1 631 5,1 15 32 363 11,3 1 5 1
2017 Cowboys de Dallas 10 242 983 4,1 7 26 269 10,3 2 1 1
2018 Cowboys de Dallas 15 304 1 434 4,7 6 77 567 7,4 3 6 1
Totaux 868 4 048 4,7 28 135 1 199 8,9 6 12 3

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e [vidéo] (en) E:60 The Rise Of Ezekiel Elliott, ESPN, 2015.
  2. (en) « Ezekiel Elliott's 4 TDs lift Ohio State to inaugural CFP title over Oregon », sur ESPN.com (consulté le 26 avril 2016).
  3. (en) Dan Kadar, « Ezekiel Elliott leads exodus of Ohio State talent headed to the NFL », SB Nation, (consulté le 26 avril 2016).
  4. (en) Adam Stites, « Ezekiel Elliott is the best RB in the NFL Draft, and he's even dangerous without the ball », SB Nation, (consulté le 26 avril 2016).
  5. (en) Bucky Brooks, « Mock draft 4.0: Broncos land QB of future », sur www.nfl.com, (consulté le 26 avril 2016).
  6. (en) Todd Archer, « Cowboys sign Ezekiel Elliott to $24.9 million contract », sur ESPN.com, (consulté le 14 mars 2017).
  7. (en) « Offensive Rookie of the Year », sur www.profootballwriters.org (consulté le 4 septembre 2019).
  8. « Le demi offensif des Cowboys Ezekiel Elliott suspendu six matchs par la NFL », sur www.rds.ca (consulté le 23 février 2019).
  9. (en) « Federal judge grants injunction keeping Cowboys’ Ezekiel Elliott eligible to play », sur www.washingtonpost.com (consulté le 23 février 2019).
  10. (en) « Cowboys' Ezekiel Elliott eligible to play this weekend », sur www.nfl.com (consulté le 23 février 2019).
  11. (en) « Cowboys RB Ezekiel Elliott granted stay, eligible to play Sunday », sur www.espn.com (consulté le 23 février 2019).
  12. (en) « Ezekiel Elliott suspension back; court denies injunction » (consulté le 23 février 2019), www.nfl.com.
  13. (en) « Ezekiel Elliott withdraws appeal, will serve suspension », sur www.nfl.com (consulté le 23 février 2019).
  14. « Cowboys: Ezekiel Elliott obtient un contrat de 90 millions », sur www.lapresse.ca (consulté le 4 septembre 2019).
  15. (en) Profil sur NFL.com

Liens externes[modifier | modifier le code]