Drapeaux transgenres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Drapeau de la fierté transgenre, dessiné par Monica Helms.

Plusieurs drapeaux ont été utilisés et approuvés par différents individus, organisations et communautés trans[1]. Les différents drapeaux ont été et continuent d'être utilisés pour représenter la fierté, la diversité, les droits et/ou le souvenir des personnes trans par les personnes trans, leurs organisations et leurs communautés.

Le plus connu est celui de la fierté transgenre dessiné par Monica Helms, mais un certain nombre de communautés ont créé leurs propres variations[1],[2].

Drapeau de la fierté transgenre[modifier | modifier le code]

Bien qu'il existe plusieurs drapeaux reflétant les nombreuses identités de genres au sein de la grande communauté trans, le plus répandu[3] est le « Drapeau de la fierté transgenre » qui symbolise la fierté et la diversité transgenre, ainsi que les droits transgenres.

Le drapeau de la fierté transgenre a été créé par la femme trans américaine Monica Helms en 1999[4],[5], et ce fut le premier à être montré lors de la marche des fiertés à Phoenix (Arizona), en 2000[6].

Le drapeau représente la communauté transgenre et se compose de cinq bandes horizontales : deux en bleu clair, deux en rose, et une en blanc au centre.

Helms explicite la signification du drapeau de la fierté transgenre ainsi : « Les bandes du haut et du bas sont bleu clair, la couleur traditionnelle pour les bébés garçons. Les bandes qui les suivent sont roses, la couleur traditionnelle pour les bébés filles. La bande du milieu est blanche, pour les personnes intersexes, qui transitionnent ou qui se considèrent elles-mêmes d'une genre neutre ou indéfini. Le motif est tel que, peu importe la façon dont vous le faites voler, il sera toujours dans le bon sens, ce qui signifie que nous avons la légitimité de nos vies. »[6],[7]

Au Royaume-Uni, le conseil de Brighton et Hove élève le drapeau lors de la journée du souvenir trans[8]. Transport for London a aussi fait flotter le drapeau au 55 Broadway du métro de Londres, pour la semaine de sensibilisation transgenre en 2016.

Il s'est également élevé devant un public important au Castro de San Francisco (où le drapeau arc-en-ciel volait habituellement) pour la première fois le 19 et le , en commémoration du Transgender Day of Remembrance (journée du souvenir trans[6],[9],[10]. La cérémonie d'élévation du drapeau a été présidée par la drag queen locale La Monistat[10],[11].

Le , Monica Helms a fait don du drapeau original de la fierté transgenre au musée national d'histoire américaine[12].

En 2016, le comté de Santa Clara est devenu le premier comté des États-Unis à élever le drapeau de la fierté transgenre[13].

Drapeau Black Trans[modifier | modifier le code]

Une variante du « drapeau de la fierté transgenre », appelé « drapeau Black Trans » a été créé par la militante et écrivaine Raquel Willis. La bande du milieu n'est plus blanche, mais noire. Willis l'a créé en tant que symbole pour représenter le niveau élevé de discrimination, de violence, et de meurtres auxquels la communauté trans noire fait face, par rapport au grand mouvement transgenre. Il a été posté pour la première fois sur son compte Facebook[14]. Et il fut utilisé pour la première fois le par les militants noirs transgenres à travers les États-Unis, dans le cadre du premier Black Trans Liberation Tuesday[15],[16] qui a eu lieu conjointement avec Black Lives Matter, pour les femmes transgenres noires qui ont décédé au cours de l'année.

Drapeau Trans[modifier | modifier le code]

En Ontario, un drapeau connu sous le nom « drapeau trans », créé par la designeuse graphique d'Ottawa, Michelle Lindsay, est utilisé. Il se compose de deux bandes, celle du haut représentant la femme, et celle du bas représentant l'homme, avec le symbole transgenre centré en blanc, superposé.

Le Drapeau Trans était le premier à être utilisé par la communauté trans de la zone d'Ottawa, pour l'édition 2010 de la journée du souvenir trans. Cet évènement comprenait une cérémonie au cours de laquelle la police d'Ottawa dévoilait et élevait le drapeau[17]. La cérémonie s'est répétée pour l'édition 2011 de la journée du souvenir trans d'Ottawa et Gatineau, cette fois-ci rejointe par le service paramédic d'Ottawa, l'hôtel de ville d'Ottawa, et l'hôtel de ville de Gatineau, qui ont également élevé le drapeau trans pendant leurs propres cérémonies. La liste des groupes ayant déployé officiellement le drapeau trans dans la région d'Ottawa-Gatineau, dans le cadre de la journée du souvenir trans, a augmenté chaque année. [citation nécessaire]Le Drapeau Trans a aussi été utilisé dans le cadre de la marche des fiertés de Peterborough, en Peterborough[18].

Drapeau transgenre et genderqueer israélien

Autre drapeau transgenre et genderqueer[modifier | modifier le code]

Un troisième design est utilisé par certaines communautés transgenres et genderqueer[19]. Ce drapeau est vert, avec le symbole transgenre en noir, au centre.

Dawn Holland/Drapeau Transgender National[modifier | modifier le code]

Le , le groupe de discussion Transgender Nation, a créé un drapeau transgenre qui se compose d'un arrière-plan blanc, avec un triangle rose centré et un seul symbole transgenre, dont le design revient à Dawn Holland, le recouvrant en noir[20].

Drapeau transgenre[modifier | modifier le code]

Le drapeau transgenre de Jennifer Pellinen.

En 2002, Jennifer Pellinen a créé un drapeau transgenre[21], elle décrit la signification de son drapeau de la fierté transgenre ainsi : « Les couleurs sur le drapeau sont de haut en bas : rose, violet clair, violet, violet foncé, et bleu. Le rose et le bleu représentent l'homme et la femme. Les trois bandes violettes représentent la diversité de la communauté transgenre, autant que les genres autres que homme et femme. » Son drapeau est dans le domaine public[22], et il est utilisé par l'organisation basée au Royaume-Uni, Wipe Out Transphobia[23].

Drapeau Trans*[modifier | modifier le code]

En 2012, Spokane Trans* ont créé leur propre version du drapeau transgenre, appelé « drapeau Trans* ». Ils le décrivent sur le blog comme suit : « Les deux bandes du haut représentent l'homme (bleu) vers la femme (rose). Le violet représente la non-binarité et les personnes genderqueer (comme les couleurs du drapeau genderqueer sont verte, blanche, et violette). La bande blanche mince représente toutes les personnes ainsi que les personnes trans* au cours de leur transition »[2].

Drapeau transsexuel[modifier | modifier le code]

En 1999, Captain John a conçu un drapeau pour les personnes issues de la communauté trans qui s'identifient transsexuelles. Ce drapeau est connu sous le nom « drapeau transsexuel » et se compose de sept bandes alternant le rose et le bleu clair, séparées par de fines rayures blanches et comportant, dans le coin supérieur gauche, un seul symbole rassemblant celui de Vénus et celui de Mars (« ⚥ ») en rose (une nuance « plus bleuée » que les rayures roses)[24].

Trans Kaleidoscope[modifier | modifier le code]

En 2014, un nouveau drapeau transgenre connu sous le nom « Trans Kaleidoscope » a été créé par des membres de Toronto Trans Alliance (TTA). Il fut élevé à la première cérémonie de la journée du souvenir trans à Toronto City Hall, le . Il a été choisi par les membres de TTA, via un vote, par rapport au drapeau trans de Monica Helms[25]. Le Trans Kaleidoscope est décrit sur le site web de TTA ainsi : « Les couleurs graduées représentent la gamme des identités de genre du spectre, avec des couleurs individuelles représentant :

  • Rose : femmes/féminité
  • Violet : celleux qui ressentent leur identité de genre comme une combinaison d'homme et de femme
  • Vert : celleux qui ressentent leur identité de genre comme ni homme ni femme
  • Bleu : hommes/masculinité

Le cercle jaune représente les personnes qui sont intersexuées. »

Le nouveau symbole blanc avec un bord noir est une extension du symbole trans avec les symboles homme et femme, un symbole combiné représentant les personnes ayant une identité de genre combinant homme et femme, et un pôle simple (sans flèche ni barre) représentant les personnes ayant une identité de genre qui n'est ni masculine ni féminine, incarnant la prise de conscience et l'inclusion de tous[26].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en-US) « History of the Pride Flag" » (consulté le 2 novembre 2016).
  2. a et b (en-US) « Trans* flag » (consulté le 2 novembre 2016).
  3. A Storied Glossary of Iconic LGBT Flags and Symbols Matt Petronzio, 13 June 2014.
  4. (en) Brian van de Mark, « Gay and Lesbian Times » [archive du ], (consulté le 3 novembre 2016).
  5. (en) Fairyington, Stephanie, « The Smithsonian's Queer Collection », The Advocate, (consulté le 5 juin 2015).
  6. a b et c « Transgender Flag Flies In San Francisco's Castro District After Outrage From Activists » parAaron Sankin, HuffingtonPost, 20 novembre 2012.
  7. (en) « The History of the Transgender Flag » [archive du ], sur point5cc.com, (consulté le 9 juillet 2015).
  8. (en) « Council flagpoles now celebrate diversity and druids », sur The Daily Telegraph, .
  9. (en) Robin Wilkey, « Controversy Erupts Over San Francisco's Famous Rainbow Flag », Huffington Post,‎ (lire en ligne).
  10. a et b (en) « USA - Transgender Pride flag raised for the first time in the Castro ».
  11. (en) « FOF #991 – La Monistat Keeps it Fresh! », Feast of Fun.
  12. (en) Max Kutner, « A Proud Day at American History Museum as LGBT Artifacts Enter the Collections », Smithsonian Institution (consulté le 28 août 2014).
  13. (en) « The Bay Area Reporter Online - Santa Clara is first county in US to raise trans flag », Bay Area Reporter.
  14. (en) « Black Trans Flag » (consulté le 2 novembre 2016).
  15. (en) Raquel Willis, « Black Trans Liberation Tuesday Must Become an Annual Observance », Rewire News,‎ (lire en ligne).
  16. (en) Meredith Talusan, « Black Lives Matter Calls Attention To Killed Black Trans Women On National Day of Action », Buzzfeed News,‎ (lire en ligne).
  17. (en) « Ottawa Police observe the Transgender Day of Remembrance »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Orleans Star, (consulté le 3 septembre 2013).
  18. (en) « Trans Flag web site » (consulté le 3 septembre 2013).
  19. (en) GoTrans, « יום הזיכרון בתמונות - Trans* memorial day in pictures », sur gogay.co.il, gogay (consulté le 20 novembre 2009).
  20. (en) « Dawn Holland / Transgender Nation transgender flag » (consulté le 3 novembre 2015).
  21. (en) « Transgender flags », sur Flags of the World.
  22. (en) « Transgender flag info ».
  23. (en) « Why these colours/flag? » (consulté le 4 décembre 2016).
  24. (en) « Transsexual flag » (consulté le 26 novembre 2014).
  25. (en) « Trans activists clash over flag raising at Toronto City Hall" by HG Watson », Daily Xtra, (consulté le 25 septembre 2016).
  26. (en) « Which Flag Should be Raised at TDOR? », torontotransalliance.com (consulté le 25 septembre 2016).