Teyssières

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Teyssières
Teyssières
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Drôme
Arrondissement Nyons
Canton Dieulefit
Intercommunalité Communauté de communes Dieulefit-Bourdeaux
Maire
Mandat
Franck Mucke
2014-2020
Code postal 26220
Code commune 26350
Démographie
Gentilé Teyssièrois, Teyssièroises
Population
municipale
86 hab. (2016 en augmentation de 6,17 % par rapport à 2011)
Densité 3,1 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 27′ 44″ nord, 5° 08′ 48″ est
Altitude Min. 498 m
Max. 1 325 m
Superficie 28,09 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Drôme

Voir sur la carte administrative de la Drôme
City locator 14.svg
Teyssières

Géolocalisation sur la carte : Drôme

Voir sur la carte topographique de la Drôme
City locator 14.svg
Teyssières

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Teyssières

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Teyssières

Teyssières (Teissièras en occitan) est une commune française située dans le département de la Drôme, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Montjoux Vesc Rose des vents
Le Pègue N Valouse
O    Teyssières    E
S
Venterol Condorcet Saint-Ferréol-Trente-Pas

Teyssières est située dans la haute vallée du Lez, affluent du Rhône, à 13 km au sud-est de Dieulefit et à 25 km au nord de Nyons.

Localisation.

Les communes limitrophes sont Montjoux au nord-ouest, Vesc au nord-est, Valouse à l'est, Saint-Ferréol-Trente-Pas au sud-est, Condorcet, Aubres, et Venterol au sud, Rousset-les-Vignes et Le Pègue à l'ouest.

Risques[modifier | modifier le code]

La commune de Teyssières se trouve en zone de sismicité modérée[1].

Le Lez constitue un risque d'inondation connu et bénéficie d'un PPRI approuvé le 18 décembre 2006[2].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est arrosée par le Lez, qui y prend sa source[3].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2014 Yves Monnier    
mars 2014 En cours Franck Mucke DVG Commerçant
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[5].

En 2016, la commune comptait 86 habitants[Note 1], en augmentation de 6,17 % par rapport à 2011 (Drôme : +4,1 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
321292321409426442437417417
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
387419425420434371357323293
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
270256218185166144135126102
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
1067771586964878182
2016 - - - - - - - -
86--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

Cultes[modifier | modifier le code]

Une communauté y est implantée: le Carmel de Marie Vierge missionnaire, sous le patronage de sainte Thérèse de l'enfant jésus et de Marcel Van. Elle a une vocation contemplatrice, mariale et missionnaire.[réf. nécessaire]

Sports[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Industrie[modifier | modifier le code]

Agriculture[modifier | modifier le code]

  • Élevages ovins et caprins.
  • Lavande.

Commerce et artisanat[modifier | modifier le code]

Tourisme[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Ruines du château fort médiéval d'Audefrey.
  • Ruines du castrum au-dessus du vieux village.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]