Temple de Mars (Corseul)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Temple de Mars.
Temple de Mars
Temple-de-Mars-Corseul2-byRundvald.JPG
Temple de Mars
Présentation
Type
Temple
Style
Antiquité
Construction
Ier siècle apr. J.-C.
Statut patrimonial
Logo monument historique Classé MH (1840, 1997, Ruines, Site)
Localisation
Pays
Région
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Bretagne
voir sur la carte de Bretagne
Red pog.svg
Localisation sur la carte des Côtes-d’Armor
voir sur la carte des Côtes-d’Armor
Red pog.svg

Le temple dit « de Mars » est un vestige romain situé à Corseul, dans le département des Côtes-d'Armor, en France. Ce sanctuaire est étendu sur une superficie de plus d'un hectare avec la cella octogonale et une cour entourée d'une galerie sur trois côtés. L'emprise du fanum atteint 90 m sur 80.

Localisation[modifier | modifier le code]

Le temple est situé au lieu dit « le Haut-Bécherel »[1]. À l'angle sud-est du site se trouve une ferme du XVIe siècle.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le sanctuaire, temple romain de tradition gauloise, fut vraisemblablement construit vers le milieu du Ier siècle apr. J.-C. Il fut utilisé jusqu'à la fin du IIIe siècle apr. J.-C.

À l'intérieur de la cella, se trouvait à l'origine, la statue de la divinité vénérée par les pèlerins déambulant autour de la chambre sacrée. Les dimensions de ce temple en font l'un des plus vastes sanctuaires de toute la Gaule. Son attribution au culte de Mars ne repose pourtant sur aucun élément décisif.

Des fouilles ont été menées au Ier siècle.

L'ingénieur Simon Garengeau qui travaillait aux fortifications de Saint-Malo sur les projets de Vauban a visité Corseul et écrit en 1709 un rapport à l'Académie royale des inscriptions et médailles[2].

Le plan dressé en 1869 par Émile Fornier est confirmé par les prospections aériennes et les sondages effectués ces dernières années.

Protection[modifier | modifier le code]

Le temple de Mars est classé au titre des monuments historiques par la liste de 1840 alors que le site gallo-romain a été, lui, classé en 1997[1].

Description[modifier | modifier le code]

Il ne reste de ce temple que trois pans de murs d'une dizaine de mètres de hauteur, dont la cella est octogonale. L'ensemble faisait près d'un hectare[3].


Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • E. Fornier, Rapport sur les fouilles pratiquées en 1868 & 1869 au Haut-Bécherel, en Corseul, dans Mémoires de la Société d'émulation des Côtes-du-Nord, 1870, tome 8, p. 3-18 (lire en ligne), (plan)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]