Tour de Montbran

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tour de Montbran
Image illustrative de l’article Tour de Montbran
Tour de Montbran
Présentation
Fondation Drapeau de l'Ordre du Temple Templiers XIIe siècle
Reprise Drapeau des chevaliers hospitaliers Hospitaliers 1312
Protection Logo monument historique Classé MH (1994)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Commune Pléboulle
Coordonnées 48° 35′ 36,6″ nord, 2° 21′ 28,1″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Bretagne

(Voir situation sur carte : Bretagne)
Tour de Montbran

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Tour de Montbran

La Tour de Montbran, élevée au XIIe siècle par les Templiers, faisait partie d'une commanderie dite « de La Noué » puis à l'époque des Hospitaliers du « Temple de la Caillibotière », également appelé « Temple de Tréhen »[1]. Elle est située à Pléboulle, en France.

Propriété privée en 1780, la tour est à l'abandon total depuis plusieurs siècles. Il ne reste aujourd'hui qu'un donjon en ruine. Celui-ci se trouvait primitivement au centre d'un revêtement de terre qui a presque disparu.

Localisation[modifier | modifier le code]

La Tour de Montbran est bâtie sur un éperon rocheux. Sa situation privilégiée assure une vue imprenable sur l'ancienne voie romaine et son passage franchissant la rivière du Frémur.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette possession templière était membre de la commanderie de la Nouée, située à Yvignac-la-Tour. La tour est inscrite au titre des Monuments historiques[2] depuis 1994 bien qu'elle soit mentionnée dans la liste depuis 1840[2].

Description[modifier | modifier le code]

Le plan octogonal de l'édifice, malgré les côtés irréguliers retenus pour la construction, s'inscrit parfaitement dans un carré que les archéologues désignent « plan rectangulaire ». Chaque angle de l'octogone s'appuie sur les proéminences rocheuses.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Henri Delcroix, La Tour de Montbran : l'Ordre du Temple, les Templiers en Bretagne, Pléboulle, Montbran, la Caillibotière, la chapelle Notre-Dame-du-Temple, la foire de Montbran, Orphie, , 237 p. (ISBN 978-2-8776-3250-8, présentation en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]