Sanctuaire de la Fortuna Primigenia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Santuario della Fortuna Primigenia
Sanctuaire de la Fortuna Primigenia
Reconstitution du site au Musée national d'archéologie prénestine
Localisation
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Lieu Praeneste (Palestrina)
Type Sanctuaire
Coordonnées 41° 50′ 25″ nord, 12° 53′ 33″ est

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Santuario della Fortuna Primigenia
Santuario della Fortuna Primigenia

Géolocalisation sur la carte : Latium

(Voir situation sur carte : Latium)
Santuario della Fortuna Primigenia
Santuario della Fortuna Primigenia
Histoire
Époque IIe siècle av. J.-C.

Fortuna Primigenia est le nom donné aux vestiges d'un ancien complexe cultuel romain datant de la fin du IIe siècle av. J.-C., lieu sacré dédié à la déesse Fortuna de la ville de Praeneste (aujourd'hui Palestrina dans la province de Rome). Les archéologues Ranuccio Bianchi Bandinelli et Mario Torelli estiment qu'il s'agit « du plus grand ensemble d'architectures tardo républicaine de l'Italie antique »[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le sanctuaire aurait été construit à la fin du IIe siècle av. J.-C. ; la datation traditionnellement admise de l'époque de Sylla a été remise en question par F. Fasolo et G. Gullini[2] qui datent l'origine du sanctuaire au milieu du IIe siècle av. J.-C., et a été reportée à partir de données épigraphiques à la fin du même siècle[3].

Les fouilles ont permis de trouver des pièces archéologiques qui témoignent de l'existence sur place du culte dès les IVe – IIIe siècle av. J.-C.

Les vestiges, qui étaient englobés dans les constructions médiévales, ont été mis au jour par les bombardements du centre citadin au cours de la Seconde Guerre mondiale.

Description[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ranuccio Bianchi Bandinelli, Mario Torelli, cit., scheda 32, Arte romana.
  2. F. Fasolo et G. Gullini Il santuario della Fortuna Primigenia a Palestrina, I-II, Rome, 1953
  3. A. Degrassi, in Studi su Praeneste, Pérouse, 1978, p. 147-148

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :