Fanum de Mouzon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Fanum de Mouzon
Image dans Infobox.
Présentation
Type
Propriétaire
Commune
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
Bois communal du FlavierVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte des Ardennes
voir sur la carte des Ardennes
Red pog.svg

Le fanum de Mouzon est un fanum situé à Mouzon (Ardennes, en France. Le site a été utilisé comme sanctuaire de la fin de la période gauloise au Bas-Empire.

Description[modifier | modifier le code]

Les recherches effectuées sur ce site ont permis de l'identifier comme un lieu de culte et de distinguer quatre sanctuaires successifs : l'un, marqué par des trous de poteaux, antérieur à la conquête romaine et attribué aux Trévires, le second entre la conquête et le règne d'Auguste, toujours avec la population locale issue des Trévires, le troisième, construit sous la domination des Rèmes, avec une enceinte entourant une petite cella, une chambre pour les divinités, deux dallages en couronne, et un pavage de grosses dalles, enfin un quatrième sanctuaire gallo-romain de la deuxième moitié du Ier siècle, avec un dallage rectangulaire autour du temple, raccordé aux pavements précédents, et un péribole à colonnes ioniques. Cette continuité historique dans l'utilisation de ce site, avec ces constructions et ses aménagements successifs, sont une des caractéristiques de ce lieu, de cette clairière en hauteur, dominant les alentours et la vallée de la Meuse[1],[2].

Une structure métallique a été mise en place permettant d'examiner le site à quelques mètres de hauteur et de couvrir en partie le terrain. Quelques panneaux donnent des indications. Mais l'endroit, après plusieurs années de recherche, semble aujourd'hui un peu abandonné et moins entretenu.

Localisation[modifier | modifier le code]

Le fanum est situé dans le bois des Flaviers, sur le territoire de la commune de Mouzon. Le site est à 3 kilomètres au sud-est du village, via la D964 dans la direction de Inor, sur une hauteur boisée dominant la vallée de la Meuse. On y accède par un Chemin vicinal. Il est dans le département des Ardennes, à la limite entre ce département des Ardennes et celui de la Meuse.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1966, un enfant habitant Mouzon, à la recherche de champignons dans les sous-bois, trouve sur ce site des tessons de poterie puis un vase qu'il montre à son instituteur. Cette découverte déclenche un sondage du terrain puis l'autorisation de fouilles menées de façon scientifiques, reconduites et approfondies d'année en année[2].

En 1970, la mise au jour de la cella permet de comprendre la nature des constructions. Et la même année, des ex-voto assez singuliers (des armes en miniature, boucliers, fers de lances, épée) sont découverts en grand nombre, datant du Ier siècle av. J.-C., renforçant l'intérêt du site et l'interprétation donnée[3].

Les fouilles se sont poursuivies dans les années 1970 et 1980, mettant en exergue les différents strates de construction et la continuité de l'usage du site comme sanctuaire, de la fin de l'époque gauloise jusqu'au Bas-Empire. L'édifice est classé au titre des monuments historiques en 1980[4].

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alain Patrolin, Traces, strates : archéologie en Champagne-Ardenne, Chassigny/Châlons-sur-Marne, Éditions Castor et Pollux, , 179 p. (ISBN 2-912756-33-2), p. 76 et 122-124.
  • Christian Goudineau (dir.), Jean Guilaine (dir.) et Jean-Louis Brunaux, « Mouzon. Le bois de Flavier. », dans Les plus beaux sites archéologiques de la France, Éditions Eclectis, , 447 p. (ISBN 2-908975-08-4), p. 64.
  • Denis Ancelet, « Les fouilles de Flavier (été 1979). », Le pays sedanais, no 7,‎ , p. 47.
  • Edmond Frézouls, « Circonscription de Champagne-Ardenne. Mouzon. », Gallia (revue), nos 37-2,‎ , p. 408-410 (lire en ligne).
  • Edmond Frézouls, « Circonscription de Champagne-Ardenne. Mouzon. », Gallia (revue), nos 35-2,‎ , p. 394-395 (lire en ligne).
  • Edmond Frézouls, « Circonscription de Champagne-Ardenne. Mouzon. », Gallia (revue), nos 33-2,‎ , p. 389-391 (lire en ligne).
  • Edmond Frézouls, « Circonscription de Champagne-Ardenne. Mouzon. », Gallia (revue), nos 31-2,‎ , p. 400-401 (lire en ligne).
  • Edmond Frézouls, « Circonscription de Champagne-Ardenne. Mouzon. », Gallia (revue), nos 29-2,‎ , p. 281-282 (lire en ligne).
  • Pierre Congar, « Les fouilles gallo-romaines de Flavier à Mouzon. Campagne de 1970. », Revue Historique Ardennaise, no 5,‎ , p. 1-12.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Ressource relative à l'architectureVoir et modifier les données sur Wikidata :