Sport en Roumanie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sport en Roumanie
Description de l'image Romanian flag.svg.
Comité olympique Comité national olympique roumain
Clubs 5 862
Licenciés 214 000
Sport national Football
Autres sports importants Basket-ball, handball, rugby, gymnastique, tennis
Palmarès olympique
Médaille d'or olympiqueMédaille d'argent olympiqueMédaille de bronze olympique
Médailles8995123

Le sport en Roumanie est un des loisirs du pays. Le plus populaire est le football. Le nombre des pratiquants et de spectateurs est particulièrement élevé.

D'autres sports sont populaires comme le basket-ball, la gymnastique, le handball, le tennis et le rugby à XV.
Les équipes de gymnastique se sont particulièrement illustrées dans les compétitions internationales dans les décennies 1970 et 80, avec notamment Nadia Comăneci, qui a récolté neuf médailles aux Jeux Olympiques de 1976 et 1980, et fut la première gymnaste à obtenir la note maximale de 10.0

Le sport majeur : le football[modifier | modifier le code]

Le football est le plus populaire des sports avec 108 000 licenciés[1]. Le championnat local est très suivi, un représentant du football roumain a remporté la prestigieuse Coupe des Champions avec le Steaua Bucarest.

Les autres sports[modifier | modifier le code]

Athlétisme[modifier | modifier le code]

L'athlétisme roumain s'est distingué sur la scène internationale grâce notamment à ses représentantes féminines. On peut citer notamment Iolanda Balaș, vainqueur du saut en hauteur aux Jeux olympiques de 1960 et 1964, Doina Melinte et Paula Ivan sur les épreuves de demi-fond, Gabriela Szabo et Lidia Simon pour les courses de fond. Elles sont considérées comme les figures de proue d'une équipe féminine qui a toujours été compétitive en Coupe d'Europe et dans les grands rendez-vous mondiaux. Aujourd'hui, le triple sauteur Marian Oprea demeure une des valeurs sures de l'athlétisme roumain.

Handball[modifier | modifier le code]

Le handball est le sport le plus populaire en Roumanie après le football. L'équipe nationale masculine a remporté les Championnats du monde à quatre reprises (1961, 1964, 1970, 1974), et fut quatre fois sur le podium des Jeux olympiques, remportant l'argent à Montréal en 1976. L'équipe nationale féminine fut quant à elle vainqueur des Championnats du monde en 1962. En clubs, le Steaua et le Dinamo de Bucarest sont les clubs phares du pays. Ils ont remporté à plusieurs reprises des titres européens. Gheorghe Gruia, Vasile Stîngă, Cornel Penu, Radu Voina, Ștefan Birtalan ou encore Cristian Gațu figurent parmi les grands noms de ce sport.

Si aujourd'hui la Roumanie ne fait plus partie des meilleurs équipes mondiales ou européennes, Cristina Neagu a été désignée à quatre reprises meilleure handballeuse mondiale de l'année en 2010, 2015, 2016 et 2018.

Tennis[modifier | modifier le code]

Ilie Năstase est le joueur de tennis roumain le plus célèbre dans le monde. Il remporta quatre-vingt-sept titres durant sa carrière, dont deux en Grand Chelem (US Open 1972 et Roland Garros 1973), et fut le premier joueur numéro un mondial au classement de l'ATP. Il remporta 4 fois le Masters (1971, 1972, 1973 et 1975). L'équipe roumaine de Coupe Davis s'illustra dans le passé en atteignant à trois reprises la finale (1969, 1971 et 1972).

Simona Halep a terminé 2017 et 2018 classé n ° 1 WTA, et a remporté deux titres du Grand Chelem: Roland Garros en 2018 et Wimbledon en 2019.

Parmi les autres figures du tennis en Roumanie, on peut citer Ion Țiriac, Andrei Pavel et Horia Tecău chez les messieurs, Magda Rurac, Virginia Ruzici, Irina Spîrlea chez les dames.

Rugby à XV[modifier | modifier le code]

Hockey sur glace[modifier | modifier le code]

Il y a 1 075 licenciés en hockey sur glace en Roumanie[2].

Fédérations[modifier | modifier le code]

En 2007[3], la Roumanie comptait 5 862 clubs sportifs et 214 000 licenciés. Le tableau ci-dessous présente les sports les plus populaires du pays par le nombre de licenciés.

Sport Licenciés Clubs
Football 111 503 3 016
Tennis 15 933 135
Rugby à XV 5 477 56
Basket-ball 5 247 114
Handball 4 993 146
Arts martiaux 4 993 148
Athlétisme 4 886 190
Lutte 4 298 132
Karaté 4 201 54
Danse 3 452 91
Échecs 3 177 151
Judo 3 067 120

Les grands champions…[modifier | modifier le code]

…d'hier[modifier | modifier le code]

Nadia Comăneci sur la poutre en 1977
Nadia Comăneci en 1977

… et d'aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Roumanie aux Jeux olympiques.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Big count », sur FIFA.com (consulté le 20 janvier 2016)
  2. « Romania », sur www.iihf.com (consulté le 21 janvier 2016)
  3. Europa Yearbook 2007, Volume 2, Romania
  4. Fédération internationale d'escrime, Escrime 70 (été 2010), p. 58–59.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (ro) Nicolae Postolache, Istoria sportului în România, Editura Profexim, 1995.