Miodrag Belodedici

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Miodrag Belodedici
image illustrative de l’article Miodrag Belodedici
Biographie
Nationalité Drapeau : Roumanie Roumain Drapeau : Serbie Serbe
Naissance (54 ans)
Lieu Socol, Județ de Caraș-Severin
Taille 1,85 m (6 1)
Période pro. 1982 - 2001
Poste Libéro
Parcours junior
Saisons Club
1979-1981Drapeau : République socialiste de Roumanie Minerul Moldova
1981-1982Drapeau : République socialiste de Roumanie Luceafărul Bucarest
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1982-1988 Drapeau : République socialiste de Roumanie Steaua Bucarest174 (18)
1989-1992 Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Étoile Rouge063 0(3)
1992-1994 Drapeau de l'Espagne Valence049 0(0)
1994-1995 Drapeau de l'Espagne Real Valladolid031 0(0)
1995-1996 Drapeau de l'Espagne Villarreal016 0(2)
1996-1998 Drapeau du Mexique Atlante065 0(3)
1998-2001 Drapeau de la Roumanie Steaua Bucarest061 0(3)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1984-2000Drapeau : Roumanie Roumanie053 0(5)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Miodrag Belodedici (en serbe Miodrag Belodedić) est un footballeur roumain, d'ethnie serbe[1] né le 20 mai 1964 à Socol, près de la frontière serbe.

Il est né et a grandi sur les bords du fleuve Nera. Il signe sa première licence de footballeur à 15 ans au Minerul Moldova Nouă. Très vite repéré au poste de Libéro, il signe à 18 ans au Steaua Bucarest. Son palmarès s'étoffe et remporte la Coupe d'Europe des Clubs Champions en 1986, première finale de l'épreuve reine européenne à se terminer aux tirs aux buts. Le 21 décembre 1988, il fuit la Roumanie et le régime de Ceausescu. Il est suspendu 10 ans par sa fédération pour haute trahison au régime de Ceaușescu, mais après la chute de ce dernier et un âpre feuilleton entre l'UEFA et les fédérations roumaine et yougoslave, sa suspension est annulée et il est autorisé à jouer et avec l'Étoile Rouge de Belgrade. Durant cette période, il prend le nom de son père serbe, Belodedić. Il retrouvera par la suite l'équipe nationale roumaine, car en raison de la guerre en Yougoslavie le pays n'était pas autorisé à jouer les compétitions internationales.

Avec l'Étoile Rouge de Belgrade, il remporte à nouveau la Coupe d'Europe des Clubs Champions en 1991, contre l'OM et encore aux tirs aux buts.

En 1994 avec la Roumanie, il rate le sixième tir au but lors du quart de finale au Mondial 1994, qualifiant ainsi la Suède.

En 2000 avec la Roumanie, il dispute l'Euro 2000 et finit quart de finaliste.

Carrière[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En Club[modifier | modifier le code]

En Équipe de Roumanie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Olivera Bogavac, « Tempo magazine #1257, pg. 11 », Tempo magazine, 28 mars 1990 (consulté le 7 septembre 2012)