Sport en Belgique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sport en Belgique
Description de cette image, également commentée ci-après
Comité olympique COIB
Sport national Football
Autres sports importants Cyclisme
Palmarès olympique
Médaille d'or olympiqueMédaille d'argent olympiqueMédaille de bronze olympique
Médailles79110107

Le sport est populaire en Belgique[1]. Les disciplines les plus pratiquées sont le cyclisme, la natation, le fitness, le football, le jogging, le tennis, la gymnastique, le basket-ball et le badminton. Les sports les plus populaires sont le football, le tennis, l'athlétisme, le hockey sur gazon et le cyclisme ainsi que le motocross.

Les Belges vouent une passion particulière pour le football, discipline dans laquelle ils évoluent au plus haut niveau mondial. Internationalement, la Belgique est particulièrement performante dans les sports cyclistes (cyclisme sur route, cyclo-cross), en tennis, en athlétisme et en hockey.

La Belgique accueille aussi le Grand Prix automobile de Belgique dans le cadre du championnat du monde de Formule 1 qui se déroule sur le circuit de Spa-Francorchamps.

Le pays a accueilli une fois les Jeux Olympiques d'été, en 1920 à Anvers.

Le sport en Belgique est une compétence communautaire organisée autour de deux organismes : l'ADEPS et le BLOSO.

Les sports traditionnels[modifier | modifier le code]

Athlétisme[modifier | modifier le code]

Gaston Roelants en 1964, champion olympique du 3 000m steeple à Tokyo.

Automobile[modifier | modifier le code]

Personnalités:

Basket-ball[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Basket-ball en Belgique.

Cyclisme[modifier | modifier le code]

Bien que le football soit le sport le plus populaire du pays, le cyclisme est l'activité sportive la plus pratiquée en Belgique. Ainsi en 2000 selon le Comité olympique et interfédéral belge, 31 % des Belges pratiquaient le cyclisme[1]. Cette tendance est plus forte en Flandre : le taux y est de 41 %.

De par les courses qui y sont organisées et ses grands champions, la renommée du cyclisme belge a depuis longtemps dépassé les frontières du royaume.

Grandes Courses[modifier | modifier le code]

Le « plat pays » est connu pour ses classiques, souvent faites de monts et de pavés. Deux zones géographiques se partagent les courses les plus prestigieuses :

Paris-Bruxelles, qui fut disputée pour la première fois en 1893, a longtemps été l'une des principales courses d'un jour de la saison mais a vu sa valeur se déprécier durant les dernières décennies.

Outre les trois épreuves précitées, des courses par étapes sont également organisées en Belgique, moins prestigieuses que les classiques comme le Tour de Belgique et le Tour de Wallonie. Plus récent mais d'un niveau plus élevé de par son appartenance au ProTour, l'Eneco Tour (également appelé Tour du Benelux) passe par la Belgique.

Grands noms[modifier | modifier le code]

Escrime[modifier | modifier le code]

Équitation[modifier | modifier le code]

Football[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Football en Belgique.

Le football est le plus populaire des sports[3]. Le RSC Anderlecht avec 34 titres, devant le FC Bruges (13), l'Union St. Gilloise (11) et le Standard de Liège (10), sont les clubs les plus titrés du Championnat de Belgique de football.

L'équipe nationale belge s'est notamment distinguée lors de la Coupe du monde 1986 au Mexique, où ils terminent quatrièmes. En Championnat d'Europe, son meilleur résultat est une finale en 1980, perdue contre l'Allemagne. En octobre 2015, à la suite des matchs remportés lors des éliminatoires de l'Euro 2016, la sélection passe première du classement FIFA, leur meilleur classement, et dixième européenne (selon le classement UEFA).

À la Coupe du monde de 2018, l'équipe belge atteint les demi-finales pour la deuxième fois de son histoire, mais elle est défaite par l'équipe de France. Elle termine le tournoi à la 3ème place en battant l'Angleterre.

Palmarès international[modifier | modifier le code]

Grands noms[modifier | modifier le code]

Handball[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Handball en Belgique.

Hockey sur gazon[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Hockey sur gazon en Belgique.

Judo[modifier | modifier le code]

Natation[modifier | modifier le code]

Tennis[modifier | modifier le code]

  • Justine Henin (années 2000). Première joueuse belge à remporter un tournoi du Grand Chelem (Roland Garros 2003), elle accède à la place de numéro un mondiale au mois d'octobre de la même année. Elle compte au total 43 titres, dont sept dans les tournois majeurs (dans cette catégorie, seul Wimbledon manque à son palmarès), deux titres en Masters et une médaille d'or aux Jeux olympiques d'Athènes (2004). Elle a également contribué à la victoire de la Belgique en Fed Cup en 2001. Elle prend une première fois sa retraite le 14 mai 2008 alors qu'elle est toujours numéro un mondiale - ce qui ne s'était jamais produit depuis la création des classements professionnels, aussi bien chez les hommes que chez les dames -, avant de revenir à la compétition en 2010. Malgré une reprise prometteuse (notamment une finale à l'Open d'Australie 2010), elle doit faire face à des blessures et ne retrouve plus sa place au sommet de la hiérarchie du tennis féminin. Elle se retire définitivement fin janvier 2011.
  • Kim Clijsters. Elle a remporté quatre titres du Grand Chelem (US Open 2005, 2009 et 2010 et Open d'Australie 2011), 3 Masters (2002, 2003 et 2010), 1 Fed Cup et a connu la place de numéro un mondiale simultanément en simple et en double. Elle compte 40 tournois à son palmarès (en simple). Elle a pris sa retraite une première fois en 2007 à seulement 23 ans, avant de commencer une seconde carrière le 26 mars 2009. En février 2008, elle donne naissance à la petite Jada. Elle fait son retour en aout 2009 et remporte l'US Open de cette année après avoir seulement disputé 2 tournois de préparation. Elle devient ainsi la première maman depuis Evonne Goolagong (en 1980), mais aussi la première joueuse bénéficiaire d'une wild-card à remporter un tournoi du Grand Chelem et la première joueuse à battre les deux sœurs Williams dans le même tournoi deux fois (Masters 2002 et US Open 2009). Elle prendra définitivement sa retraite après l'Us Open 2012 où elle fut éliminée au deuxième tour(en simple) par Laura Robson.

Grâce à ces deux joueuses exceptionnelles, la Belgique réussira à remporter la Fed Cup en 2001.

Volley-ball[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Volley-ball en Belgique.

Les autres sports[modifier | modifier le code]

Tir[modifier | modifier le code]

Tir à l'arc[modifier | modifier le code]

Hubert Van Innis, sextuple champion olympique et neuf fois médaillé, entre 1900 et 1920.

Rugby à XV[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Rugby à XV en Belgique.

Sports d'hiver[modifier | modifier le code]

En snowboard, deux Belges sont parvenus à monter sur un podium lors d'une épreuve de coupe du monde, une première fois avec Christophe Reynders le où il fut troisième lors d'un big air à Winterberg (Allemagne) puis une seconde fois avec Seppe Smits le avec également une troisième place lors d'un big air à Stockholm, ce dernier est par ailleurs le seul Belge à avoir obtenu une médaille lors d'un championnat du monde en 2009 à Gangwon avec de l'argent dans le big air.

En ski acrobatique, une seule Belge est parvenue à monter sur un podium en coupe du monde. Ce fut le lors d'un acroski à Tignes (France) avec une troisième place de Viviane Dictus.

Les grands champions…[modifier | modifier le code]

... d'hier...[modifier | modifier le code]

Dans le passé, la Belgique a connu d'importants champions.

... et d'aujourd'hui[modifier | modifier le code]

La Belgique possède quelques sportifs au sommet de leur discipline : Tom Boonen (cyclisme), Philippe Gilbert (cyclisme), Eden Hazard (football), Axel Witsel (football),Thibaut Courtois (football), Kevin De Bruyne (football), Romelu Lukaku (football) Ann Wauters (basket-ball), Sven Nys (cyclo-cross), Stefan Everts (motocross), Kevin Van Der Perren (patinage artistique), Kévin Borlée (athlétisme), Bart Swings (patinage de vitesse), Nafissatou Thiam (athlétisme) ou encore Nicky Houba (handball) sont quelques sportifs particulièrement performants. Le comte Jacques Rogge, huitième président du Comité international olympique (CIO), autorité suprême du mouvement olympique, est aussi une figure du sport belge. Johan Bruyneel a glané beaucoup de succès comme directeur sportif notamment avec Lance Armstrong et Alberto Contador sur le Tour de France.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]