Sport en Suisse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sport en Suisse
Description de cette image, également commentée ci-après
Comité olympique Swiss Olympic
Clubs 20 000 (2010)[1]
Licenciés 2 700 000 (2010)[1]
Pratiquants 2 160 000 (2010)[1]
Rang mondial 18
Palmarès olympique
Médaille d'or olympiqueMédaille d'argent olympiqueMédaille de bronze olympique
Médailles105121119
Fêtes du lundi de Pâques sur la grande colline de Berne, en 1775.

Le sport en Suisse occupe une place importante dans la vie quotidienne. En 2008, le pays est classé 13e meilleure nation sportive[2]. Il y a plus de deux millions de licenciés en sport et 20 000 clubs. Les fédérations qui comptent le plus grand nombre de licenciés sont la gymnastique, le football puis le tennis[1]. Malgré la petite taille du pays, la Suisse est dans les huit nations les plus médaillées aux jeux olympiques d'hiver et dans les 25 premières des Jeux olympiques d'été. Le sport en Suisse est organisé par l'Office fédéral du sport qui est rattaché au Département de la défense, de la protection de la population et des sports[3]. Le mouvement sportif suisse est quant à lui géré par le Swiss Olympic (comité olympique) qui assure le lien entre les autorités politiques, les 82 fédérations sportives suisses et le Comité international olympique.

Par discipline[modifier | modifier le code]

Automobile[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Sport automobile en Suisse.

Aviron[modifier | modifier le code]

Bandy[modifier | modifier le code]

Le bandy est un sport mineur en Suisse[4],[5],[6],[7].

Baseball[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Baseball en Suisse.

Basket-ball[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Basket-ball en Suisse.

Bobsleig[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Bobsleig en Suisse.

Curling[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Curling en Suisse.
Mirjam Ott en 2010.

Cyclisme[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cyclisme en Suisse.

Équitation[modifier | modifier le code]

Escrime[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Escrime en Suisse.

Football[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Football en Suisse.

Joueurs notables:

Gymnastique[modifier | modifier le code]

Georges Miez, quadruple champion olympique, huit fois médaillé dans les années 1920 et 1930.

Handball[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Handball en Suisse.

Hockey sur glace[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Hockey sur glace en Suisse.
Nino Niederreiter représentant les Sound Tigers de Bridgeport durant les épreuves d’habiletés du Match des étoiles de la LAH, en 2013
Jonas Hiller en 2017 sous le maillot suisse
Reto Berra sous les couleurs du HC Bienne en 2010, avant son départ pour Calgary
Simon Moser, en 2011, avec l'équipe nationale

Judo[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Judo en Suisse.

Lutte suisse[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Lutte suisse.

Natation[modifier | modifier le code]

Pontonnier[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Pontonnier (sport).

Rink hockey[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Rink hockey en Suisse.

Rugby[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Rugby à XV en Suisse.

Snowboard[modifier | modifier le code]

Ski alpin[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Ski alpin en Suisse.
Vreni Schneider en 1988. 

Ski (de fond)[modifier | modifier le code]

Ski (saut à)[modifier | modifier le code]

Tennis[modifier | modifier le code]

Roger Federer en 2007.
Article détaillé : Tennis en Suisse.

Tir[modifier | modifier le code]

Tir à l'arc[modifier | modifier le code]

Voile[modifier | modifier le code]

  • famille de Pourtalès

Volley-ball[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Volley-ball en Suisse.

Pratique du sport en Suisse[modifier | modifier le code]

Selon une étude menée par l'Observatoire Sport et activité physique Suisse[8], 12 % des Suisses de 7 à 99 ans pratiquent une activité sportive au moins occasionnellement. Les disciplines préférées sont le cyclisme, la randonnée pédestre, la natation, le ski alpin puis la course à pied. Cette étude montre également des disparités entre régions linguistiques où la pratique sportive est plus présente en Suisse alémanique devant la Suisse italophone et la Suisse romande. Enfin sur le plan médiatique, les disciplines les plus suivies sont le football, le tennis, le ski alpin, le hockey sur glace, les sports mécaniques, le cyclisme puis l'athlétisme.

Nombre de membres actifs par fédération en Suisse[modifier | modifier le code]

La pratique du cyclisme est très répandue en Suisse.
Nombre de membres actifs par fédération en Suisse
Rang Fédération Nombre de membres actifs (2010)[1]
1 Fédération Suisse de Gymnastique 296 882
2 Association suisse de football 272 000
3 Swiss Tennis 188 840
4 Fédération Suisse du Sport Universitaire 132 647
5 Fédération sportive suisse de tir 131 023
6 Club alpin suisse 124 500
7 Swiss-Ski 90 901
8 Association suisse de golf 82 755
9 Fédération suisse des sports équestres 62 000
10 Fédération suisse de Judo & Ju-Jitsu 48 600

Instances fédérales[modifier | modifier le code]

L'Office fédéral du sport est l'office fédéral suisse compétent en matière de sport, au sein des autorités fédérales. Il dépend du Département de la défense, de la protection de la population et des sports.


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e « Fédérations membres », Swiss Olympic (consulté le 4 janvier 2013)
  2. « Classement mondial des grandes nations du sport »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 8 avril 2013).
  3. « Présentation de l'OFSPO » [archive du ], sur baspo.admin.ch.
  4. « Des Vallonnières aux championnats du monde de bandy », Vallon.Info,‎ (lire en ligne, consulté le 1er novembre 2018).
  5. « Le bandy suisse est vallonnier », sur www.arcinfo.ch,
  6. « Des Vallonniers précurseurs de la renaissance du bandy », sur www.rtn.ch,
  7. « Le bandy n’a rien volé au hockey, c’est l’inverse! | Canal Alpha », sur www.canalalpha.ch,
  8. « SPORT SUISSE 2008 : Activité et consommation sportives de la population suisse » [[archive-date=18/01/2013 archive] [PDF], sur baspo.admin.ch.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Cette bibliographie présente quelques ouvrages de référence de base, tous utilisés pour la rédaction de cet article comme l'indique la présence du symbole Document utilisé pour la rédaction de l’article. Se référer aux articles thématiques traitant des différents aspects du jeu pour avoir des bibliographies plus complètes.

Généralités :

  • Christophe Jaccoud, Laurent Tissot et Yves Pedrazzini, Sport en Suisse. Traditions, transitions et transformations, Lausanne, Editions Antipodes, 2000 (ISBN 2-940146-14-4). Document utilisé pour la rédaction de l’article