Skate punk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Skate punk
Origines stylistiques Punk rock, surf rock, hardcore mélodique, punk hardcore
Origines culturelles Milieu des années 1980, Amérique du Nord
Instruments typiques Chant, guitare, basse, batterie
Popularité Modérée pendant les années 2000
Scènes régionales Californie, Floride, New Jersey
Voir aussi Metalcore, moshing, pop punk, skateboard

Le skate punk est un genre musical dérivé du punk rock (et une mode vestimentaire associée) que les amateurs de skateboard, de surf et d'autres sports acrobatiques écoutent.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le skate punk utilise des éléments de punk hardcore, crossover thrash et thrashcore[1], à vitesse élevée et guitare thrash. Le style musical possède également l'intensité du punk hardcore et du thrashcore, mais mélodique. Le skate punk est plus technique que les autres formes de punk, communément usant de riffs de guitare solo, et d'harmonies vocales. La plupart des groupes catégorisés skate punk le sont également dans les genres pop punk, hardcore mélodique, thrashcore, metalcore, surf punk et crossover thrash[2],[1].

Les groupes de skate-punk sont plus indépendants que les groupes de pop punk. C'est-à-dire que les groupes de skate-punk se retrouvent beaucoup plus souvent sur des labels indépendants que les groupes de pop punk, le do-it-yourself (mouvement des années 1970). Du point de vue musical, le skate-punk est plus rapide et plus agressif, tandis que le pop punk est destiné à un plus large public, d'où son nom. Le pop punk est donc plus « édulcoré », avec un tempo plus lent.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le skate punk émerge en Californie au début des années 1980, alors que le skateboarding se popularise et se voit considéré comme une forme de rébellion. Des groupes influençant le genre incluent Black Flag, Agent Orange, Minor Threat et Bad Religion. Les Big Boys, un groupe du Texas, et JFA, un groupe originaire de l'Arizona, sont considérés comme les premiers groupes du genre skate punk. Ce sont à la fois des skateboarders[3] et jouent une musique forte et rapide associée au rythme du skateboarding. Des groupes comme Rich Kids on LSD, Gang Green, NOFX, McRad, Agent Orange, The Black Athletes, Tales of Terror, Stalag 13, Hogan's Heroes[4],[5],[6],[7]. The Faction, et Suicidal Tendencies sont parmi les groupes skate punk de la première vague, ce dernier ayant influencé des groupes skate punk à jouer du funk metal[2].

Mode vestimentaire[modifier | modifier le code]

Au début de la popularisation de ce genre, les pantalons serrés (slim) sont à la mode ainsi que les blousons en cuirs. Le skater Corey Duffel en est l'exemple. Cependant, le style vestimentaire des skateurs-punk changera considérablement dans les années 1990. Le skateur-punk devient alors un individu vêtu de pantalons et de t-shirts amples déchirés et délavés, ainsi que de gros souliers spécifiquement conçus pour la pratique du sport en question. Le manque de grâce des vêtements est dû aux nombreuses chutes qu'impose la pratique du skate, mais aussi à l'influence de la mode vestimentaire punk. Ce changement d'apparence se serait opéré avec l'association du mouvement punk des années 1990 avec celui du grunge, mais également avec l'apparition de véritables compagnies de vêtements « skate », notamment vers la fin des années 1990. Pour revenir dans les années 2000 au style vestimentaire du début[réf. nécessaire].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Felix Von Havoc, « MRR #219 listeners guide to the y2k thrash revival », sur Maximum Rock N Roll,‎ 1er janvier 1988 (consulté le 7 juin 2014).
  2. a et b (en) « Pop/Rock » Alternative/Indie Rock » Skatepunk », sur AllMusic (consulté le 5 juin 2014).
  3. (en) « Obey Clothing x Big Boys Collab », sur Obey,‎ .
  4. (en) 1948-1999, Muze, Inc. POP Artists beginning with HOD, Phonolog, 1999, p. 1. No. 7-278B, Section 207.
  5. (en) Matthews, Dave. Easy goes it. Observer, 25 mars 1984, p. 1.
  6. (en) Rotsaert, Rick. Rickter Scale. Thrasher Magazine, mai 1992, p. 70.
  7. (en) Discogs (Japon, 1995) Skaters Gear - Volume 6, consulté le 12 novembre 2009.

Lien externe[modifier | modifier le code]