Art punk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Art punk
Détails
Date de création
Origines stylistiques
Origines culturelles
Instruments typiques
Popularité
Principalement underground
Voir aussi

L'art punk, ou avant punk, désigne un genre musical de punk rock et post-punk avec un penchant expérimental, ou en lien avec l'école d'art, la critique d'art, ou la musique d'avant-garde.

Les premiers groupes du genre, décrits « art-punk », sont des groupes originaires de la scène musicale new-yorkaise des années 1970 tels que New York Dolls, Television, et Patti Smith[1]. Des groupes tels que Wire (dont la majeure partie des membres sont des étudiants en art)[2] et The Ex, un groupe ayant mélangé des éléments sonores de musiques jazz, bruitistes et ethniques à sa sonorité punk rock ont été décrits « avant-punk »[3],[4]. D'autres groupes comme Dog Faced Hermans suivent à peu près le même trajet musical[5]. La scène no wave des années 1970 et 1980 est considérée comme une branche connexe de l'art punk[6],[7] et décrit par Martin Rev du groupe Suicide comme « une extension avant-garde valide du rock »[8]. D'autres groupes décrits comme « art punk » incluent Fugazi[9] et Goes Cube[10]. Crass est également catégorisé dans l'art punk de par ses performances artistiques[11].

Artistes[modifier | modifier le code]

Les artistes du genre art punk incluent notamment : A Frames[12], Art Brut[13], Glenn Branca[14], Chicks on Speed, Crass[15], Daughters[16], Devo[17], DNA[14], Dog Faced Hermans (en)[5], The Fall[18], The Futurians[19],[20], Gang of Four[21],[22], Richard Hell[23], Hot Hot Heat[24], Ikara Colt[25], Lucrate Milk, The Membranes [26], The Monochrome Set[27], No Age[28], Pere Ubu[6], Pylon[29], The Death Set (en)[30], The Raincoats[22],[31], The Rakes[32], The Rapture[33], Scratch Acid[34], Scritti Politti[22],[31], Talking Heads[35], Ted Leo and the Pharmacists[36], Television, Grajdanskaïa Oborona[22],[31], Wire[37], et Yeah Yeah Yeahs[38].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Desrosiers, Mark, « 25 Up: Punk's Silver Jubilee - Aesthetic Anesthetic: Liberating the Punk Canon », sur PopMatters (consulté le ).
  2. (en) Newman, Colin, « Wire: the art-punk band's journey and legacy », sur The Independent, (consulté le ).
  3. (en) « Holland's Avant-punk Heroes », sur The Boston Phoenix (consulté le ).
  4. (en) « The Ex: 27 years of Dutch art-punk », sur pittsburghcitypaper.ws (consulté le ).
  5. a et b (en) Strong, Martin C., The Great Alternative & Indie Discography, Canongate, (ISBN 0-86241-913-1).
  6. a et b (en) Taylor, Steve (2004) The A to X of Alternative Music, Continuum, (ISBN 0-8264-7396-2), p. 154, 249.
  7. (en) Bradshaw, Peter, « Kill Your Idols », sur The Guardian, (consulté le ).
  8. (en) Nobakht, David, Suicide: No Compromise, SAF, (ISBN 978-0-946719-71-6), p. 125.
  9. (en) « "Pinnacle of Punk" », sur The Brooklyn Paper (consulté le ).
  10. (en) Dolan, Casey, « Downloads », sur Los Angeles Times, (consulté le ).
  11. (en) Lyskey, Dorian, « Jeffrey Lewis, 12 Crass Songs », sur The Guardian, (consulté le ).
  12. (en) Goldberg, Michael Alan, « Hanging on the Art Punk Edge: The A-Frames' Beautifully Dark Constructions », sur The Stranger, (consulté le ).
  13. (en) Schild, Matt, « It's a Bit Complicated - Art Brut », sur Aversion.com (consulté le ).
  14. a et b (en) Kaplan, E. Ann, Postmodernism and Its Discontents: Theories, Practices, Verso Books, (ISBN 978-0-86091-211-8).
  15. (en) « Jeffrey Lewis, 12 Crass Songs" » (consulté le ).
  16. (en) Karan, Tim, « Spazmo art-punk with a psychobilly edge », sur Alternative Press, (consulté le ).
  17. (en) Pat Long, « Pat Long meets new wave 80s oddballs Devo, who are intent on making a comeback | Music », sur The Guardian, Londres, (consulté le ).
  18. (en) "Nightlife", New York, 12 septembre 1994, p. 175
  19. (en) « Artist info: Futurians » (consulté le ).
  20. (en) « CJA » (consulté le ).
  21. (en) Crisafulli, Chuck (2003) Nirvana: Teen Spirit: The Stories Behind Every Song, Da Capo, (ISBN 978-1-56025-558-1)
  22. a b c et d (en) Muggleton, David & Weinzierl, Rupert (2003) The Post-subcultures Reader, Berg, (ISBN 978-1-85973-668-5), p. 245
  23. (en) Brookes, Tim (2006) Guitar: An American Life, Grove/Atlantic, (ISBN 978-0-8021-4258-0)
  24. « Hot Hot Heat », Sub Pop (consulté le ).
  25. (en) Wells, Steven (2004) Punk: Young, Loud & Snotty: the Stories Behind the Songs, Thunder Mouth Press, (ISBN 978-1-56025-573-4), p. 65.
  26. (en) « WATCH: New Membranes Single », sur The Quietus (consulté le ).
  27. (en) « Monochrome Set », TrouserPress.com (consulté le )
  28. (en) Caramanica, Jon (2008) "Staging Their Happenings in an Art-Punk Mode, Embracing the Threat of Chaos", New York Times, 8 mai 2008
  29. (en) Ware, Tony (2008) "Athens Art Punk", SF Weekly, 11 novembre 2008.
  30. (en) Milian, Ray (2011) "[1]", Off The Radar Music, 4 avril 2011.
  31. a b et c (en) Reddington, Helen (2007) The Lost Women of Rock Music: Female Musicians of the Punk Era, Ashgate, (ISBN 978-0-7546-5773-6), p. 47
  32. (en) Lynskey, Dorian (2007) "The drinking person's thinking band", The Guardian, 27 février 2007.
  33. (en) http://www.allmusic.com//r528769
  34. (en) Brackett, Nathan & Hoard, Christian (eds.) (2004) The New "Rolling Stone" Album Guide, 4th edn., Simon & Schuster, (ISBN 978-0-7432-0169-8), p.430.
  35. « Interview with David Byrne, The Guardian »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le ) 27 avril 2001
  36. (en) « Thursday, September 29 », Now Toronto, (consulté le ).
  37. (en) Kot, Greg (2003) "Wire delivers high-voltage act; The art-punk foursome from Britain is back with a new, brutal style ", Chicago Tribune, 27 juin 2003.
  38. Craig McLean, « Yeah Yeah Yeahs: why fans of the art-punk trio can't say no », The Times, (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]