Shenzhen Airlines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Shenzhen Airlines
Logo de cette compagnie
AITA OACI Indicatif d'appel
ZH CSZ SHENZHEN AIR
Repères historiques
Date de création 1992
Généralités
Basée à Aéroport international de Shenzhen Bao'an
Alliance Star Alliance (2012)
Taille de la flotte 141
Nombre de destinations 85
Siège social Shenzhen - Guangdong Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Dirigeants Mr Li Kun (Président)
Site web www.shenzhenair.com

Shenzhen Airlines (en chinois : 深圳航空) est une Compagnie aérienne à bas prix chinoise basée à Shenzhen. Elle a commencé ses opérations à partir du .

Histoire[modifier | modifier le code]

En 2004, la compagnie Shenzhen Airlines crée la ligne aérienne de cargos Jade Cargo International en joint venture avec Lufthansa Cargo. Shenzen possède 51% des parts de Jade Cargo, Lufthansa 25% et le fonds d'investissement allemand DEG 24%[1].

En 2005, alors que la Guangdong Development Bank met en vente les 65% qu'elle détient dans Shenzen Airlines, une guerre de surenchères prend place entre Air China et Li Zeyuan, un ancien militaire. Après 93 surenchères, Li Zeyuan, à travers son holding Huirun, s'empare du gâteau pour $398 millions[2],[3].

En 2006, Shenhzen Airlines s'associe avec Mesa Air Group pour la création d'une compagnie aérienne régionale desservant les villes de Shenzhen, Pékin, Chongqing, Xiamen, Nanjing, Kunming, Dalian, Shenyang, Xian, Zhengzhou et Nanning. C'est la première fois qu'un groupe de transport aérien américain possède une compagnie aérienne chinoise[4],[5]. La nouvelle compagnie aérienne est baptisée Kunpeng Airlines, puis rebaptisée Henan Airlines en 2010 à la suite d'un crash aérien qui entacha la réputation de la compagnie aérienne[6].

En 2008, à la suite du tremblement de terre au Sichuan, Shenzen Airlines envoie du matériel de premiers soins, de l'argent et un transport pour les blessés[3].

En décembre 2009, Li Zeyuan est arrêté pour suspicions de "crimes économiques". Il est temporairement remplacé par le vice-président d'Air China, Fan Cheng[7].

En avril 2010, avec 112 millions d’euros, la compagnie Air China prend le contrôle de Shenzhen Airlines et de sa flotte de 89 avions, portant alors sa participation à 51 % du capital[8].

En septembre 2010, à la suite d'une enquête sur le crash fatal d'un avion d'une filiale de Shenzen Airlines - Henan Airlines - la justice découvre que près de 100 pilotes de Shenzen Airlines avaient falsifié leurs CVs[9],[10].

En novembre 2012, Shenzen Airlines rejoint l'alliance de compagnies aériennes Star Alliance. La compagnie possède alors 116 avions et dessert 135 destinations[11],[12].

Après avoir perdu 53 millions de dollars en 2011, et face à une activité trop faible, la filiale cargo Jade Cargo International ferme ses portes en 2012[13].

Flotte[modifier | modifier le code]

Un Airbus A320 de Shenzen Airlines à l'aéroport international du Kansai

La flotte de Shenzhen Airlines se compose des appareils suivants (au mois de décembre 2014)[14]:

Flotte de Shenzhen Airlines
Appareil Nombre Commandes Nombre de Passagers
(Business*(Première classe en 737-900)/Économie)
Notes
Airbus A319-100 5 128 (8/120)
Airbus A320-200 65 158 (8/150)
Boeing 737-700 4 122 (8/114)
128 (8/120)
134 (8/126)
Boeing 737-800 69 153 (12/141)
156 (12/144)
164 (8/156)
168 (8/160)
Boeing 737-900 5 167 (8/159)
Total 148

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Chen Hong, « Lufthansa, Shenzhen Airlines ink cargo deal », sur Chinadaily.com,‎
  2. (en)Jamil Anderlini, « Air China gets control of Shenzhen Airlines », sur Financial Times,‎
  3. a et b (en)Hana Alberts, « Does Shenzhen Airlines' Leader Fly Straight? », sur Forbes,‎
  4. (en) « Mesa Air Group Signs Landmark Agreement in China With Shenzhen Airlines », sur Prnewswire.com,‎
  5. (en) Andrew Yeh, « Mesa teams up with Shenzhen Airlines », sur Ft.com,‎
  6. (en) David Kaminski-Morrow, « Chinese authority orders Henan name-change after crash », sur Flightglobal.com,‎
  7. (en)Joanne Chiu, « Air China to Take Control of Shenzhen Airlines », sur Wall Street Journal,‎
  8. François Duclos, « Air China prend le contrôle de Shenzhen Airlines », sur Air Journal,‎
  9. Chine: de faux CV de pilotes de ligne, LeFigaro/AFP, 6 septembre 2010
  10. Plus de 200 pilotes de ligne chinois ont falsifié leur CV - LeMonde/AFP 06/09/2010
  11. Isabelle Blanco, « Shenzhen Airlines intègre Star Alliance », sur Air Journal,‎
  12. Isabelle Blanco, « Shenzhen Airlines va intégrer Star Alliance », sur Air Journal,‎
  13. (en) « Jade Cargo folds amid Asian cargo slump », sur Aircardoworld.com,‎
  14. « Shenzen Airlines Fleet Details », sur planespotters.net

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :