Route nationale 9 (France)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir N9 et Route nationale 9.
Route nationale 9
Cartouche de la route
Image illustrative de l'article Route nationale 9 (France)
Plaque de la nationale 9 à Montferrand.
Carte de la route.
Historique
Déclassement D 609, D 809, D 900, D 909, D 2009, D 6009 et autres cas particuliers
Caractéristiques
Longueur 591 km
Direction nord / sud
Extrémité nord Moulins
Intersections
Extrémité sud Frontière franco-espagnole, col du Perthus
Réseau Ancienne route nationale, déclassée en grande partie
Territoire traversé
2 régions Auvergne-Rhône-Alpes, Occitanie
9 départements Allier, Puy-de-Dôme, Haute-Loire, Cantal, Lozère, Aveyron, Hérault, Aude, Pyrénées-Orientales
Villes principales Moulins, Saint-Pourçain-sur-Sioule, Gannat, Riom, Clermont-Ferrand, Issoire, Saint-Flour, Millau, Pézenas, Béziers, Narbonne, Perpignan
Exploitation
Gestionnaire DIR Massif central à Massiac
Départements sur les sections déclassées en RD
Notes
Tracé avant le déclassement de 2006
Numérotation des routes après déclassements

La route nationale 9, ou RN 9, est une ancienne route nationale française reliant Moulins à la frontière franco-espagnole, au col du Perthus.

Le décret du 5 décembre 2005 a entraîné son transfert quasi-intégral aux départements. En 2006, il ne subsistait plus que deux sections représentant 23 kilomètres (réduits en 2014 à 21 km) : la traversée de Massiac, ainsi que la section entre Pézenas et Béziers[1].

Depuis la mise aux normes autoroutières de la déviation de Pézenas achevée en 2016, il ne subsiste plus que le tronçon de deux kilomètres correspondant à la traversée de Massiac[1].

Historique[modifier | modifier le code]

La route nationale 9 a été créée en 1824, définie comme étant « la route de Paris à Perpignan et en Espagne », embranchement de la nationale 7 de Paris à Antibes, « et comprenant un embranchement dirigé de Gannat sur Vichy ».

Si la route nationale 9 a conservé son tracé d'origine par la traversée des villes, le transfert des routes nationales aux départements entraîne aussi la modification de l'itinéraire continu sous un même numéro, dans le Puy-de-Dôme : ainsi, les traversées d'Aigueperse et de Riom portent un numéro différent (respectivement 2019 et 2029) alors que les contournements portent le numéro 2009. Ce même numéro est utilisé pour une desserte des quartiers est de Clermont-Ferrand (boulevards Ambroise-Brugière, Saint-Jean, Jean-Moulin et Gustave-Flaubert) en remplacement de la RD 21[réf. souhaitée], et où l'entrée sud-est de la commune s'appelle la RD 2099.

Dans les années 1970, au sud de Clermont-Ferrand, l'ouverture de la voie express a entraîné le déclassement de l'ancienne route, devenue RD 978 entre les sorties 2 et 6 puis RD 797 entre les sorties 6 (La Sauvetat) et 8 (Coudes).

Sur certaines sections, l'autoroute A75 a remplacé la nationale 9 au niveau des virages de Coudes et au col de la Fageole, au nord de Saint-Flour (itinéraire modifié).

Déclassements[modifier | modifier le code]

Dès la mise en service de l'autoroute A75, quelques portions de la RN 9 ont été déclassées. Ainsi, au sud de Clermont-Ferrand, la nationale 9 est devenue la route départementale 978 entre l'échangeur 2, au sud d'Aubière, et l'échangeur 6, près de La Sauvetat, puis la route départementale 797 jusqu'à Coudes. La traversée d'Issoire est la RD 716. La RD 909 commence au sud d'Issoire.

Le décret no 2005-1499 du ne conserve dans le réseau routier national que la section comprise « entre l'autoroute A 75 et la rocade nord de Béziers »[2]. Toutes les autres sections sont reversées aux départements qui ont désormais la charge de gérer les sections de routes déclassées.

À l'issue de la deuxième vague de déclassements, la RN 9 devient D 2009 dans l'Allier et le Puy-de-Dôme, D 809 en Lozère et dans l'Aveyron, D 609 dans l'Hérault, D 6009 dans l'Aude et D 900 dans les Pyrénées-Orientales.

Toutefois, dans le Puy-de-Dôme, la D 2009 reprend trois contournements issus d'anciennes départementales. À l'exception de la D 21 qui existe encore, les D 447 (contournement Est de Riom) et 448 (contournement d'Aigueperse) n'existent plus. La traversée de Clermont-Ferrand, du moins dans sa sortie sud-est, devient la RD 2099 ; celle de Riom devient la RD 2029 et celle d'Aigueperse la RD 2019.

En 2006, il ne subsistait plus que deux sections représentant 23 kilomètres (réduits en 2014 à 21 km) : la traversée de Massiac, permettant de relier la RN 122 à l'A75 et assurant une continuité routière nationale entre Aurillac et Clermont-Ferrand, ainsi que la section entre Pézenas et Béziers, qui n'a pas été déclassée en 2006 car l'A75 n'était pas achevée[1].

Depuis la mise aux normes autoroutières de la déviation de Pézenas, il ne subsiste alors plus que le tronçon correspondant à la traversée de Massiac[1].

Tracé[modifier | modifier le code]

De Moulins à Clermont-Ferrand[modifier | modifier le code]

La route nationale 9 assure le prolongement de la route nationale 7 vers l'Espagne via Clermont-Ferrand. La route longe d'abord l'Allier (au droit de la réserve naturelle nationale du val d'Allier) jusqu'à Saint-Pourçain-sur-Sioule (jusque-là parallèle à la RN 7) puis la Sioule (rive droite).

À partir de Gannat, la route traverse la plaine de la Limagne et est dédoublée par l'autoroute A71.

Les communes traversées étaient :

À partir de Riom, la route est aménagée à 2×2 voies.

Contournement Est de Riom et voie express[modifier | modifier le code]

  • Carrefour giratoire avec 5 départementales :
    • D 2009 (Moulins, Vichy, Gannat, Aigueperse)
    • D 2144 (Montluçon, Saint-Éloy-les-Mines, Combronde, Saint-Bonnet-près-Riom)
    • D 446 (contournement ouest)
    • D 211 (Randan, Thuret, Pessat-Villeneuve)
    • D 2029 (Riom-centre, cette dernière étant la RN 9 d'origine)
  • Carrefour giratoire D 2009 / A71 A89 (Paris, Vichy, Bordeaux, Lyon)
  • Sortie D 224 : Ennezat, Maringues
  • Sortie D 78 : Chappes
  • Sortie D 6 : Ménétrol, Saint-Beauzire
  •  Échangeur entre RD 2009, RD 2029 et RD 446
  • Sortie D 763/D 402C : Pompignat par D 402C, ZAE des Graviers par D 763 (PR 27)
  • Sortie D 402 : Gerzat, Ladoux, Parc Logistique Clermont Auvergne
  • Sortie D 2 : Cébazat, Hôpital Nord, Gerzat (interdit aux poids lourds de plus de 3,5 tonnes)

De Clermont-Ferrand à Béziers[modifier | modifier le code]

À partir de Clermont-Ferrand la route se confond avec l'autoroute A75 jusqu'à Pézenas. Le long de l'autoroute il existe des sections de dégagement qui correspondent à l'ancienne nationale 9.

De Clermont-Ferrand à Saint-Flour[modifier | modifier le code]

Ancienne borne de la Route nationale 9 indiquant Pérignat et Riom
Borne de la RN 9 indiquant Pérignat et Riom, en place boulevard Gergovia en juillet 2011.
La voie périphérique D 2009 à Clermont-Ferrand
Cette voie n'a pas fait partie de la RN 9, mais de la RD 21, que la RD 2009 a repris après les déclassements. Boulevard Gustave-Flaubert, à Clermont-Ferrand, en août 2009.

Les communes traversées sont :

De Saint-Flour à Millau[modifier | modifier le code]

Lors de la mise en service de la section de l'A75 franchissant le Viaduc de Millau, on modifia le tracé de la RN 9 au nord de Millau. En remplacement de l'ancien tracé passant par Aguessac, on décida de reclasser en RN la RD 911 entre la sortie autoroutière établie au nord du viaduc (échangeur 45 de Saint-Germain) et la ville de Millau. Deux ans après cette opération, la réforme de 2006 a rendu ce classement caduc.

Les communes traversées sont :

De Millau à Béziers[modifier | modifier le code]

Photographie de la traversée de Valros
Traversée de Valros (Hérault)

La route nationale 9 reprend ses droits à partir de Clermont-l'Hérault bien qu'elle soit longée par l'A75 depuis cette localité jusqu'à Béziers. Elle quitte les Causses et plonge vers la Méditerranée.

Les communes traversées sont :

De Béziers au Perthus[modifier | modifier le code]

Elle est dédoublée par l'autoroute A9 à partir de Béziers.

Les communes traversées sont :

Raccordement avec la N-II qui se dirige vers Barcelone, Saragosse et Madrid.

Antennes[modifier | modifier le code]

  • La RN 9A reliait Gannat à Vichy. Ancien nom de la RN 9BIS. À la suite de la réforme de 1972, la RN 9A a été renommée RN 209 (voir ci-dessous) et dès 2006, la RN 209 est déclassée RD 2209 ;
  • La RN 9B :
  • La RN 9EMBT : embranchement de la RN 9 de Gannat à Vichy, avant de s’appeler RN 9A ;
  • La RN 9C reliait Sigean à Port-la-Nouvelle, dans l’Aude. La RN 9C est devenue RN 139 puis RD 6139 ;
  • La RN 109 relie Ceyras à Montpellier. Elle est progressivement remplacée par l’A750 antenne de l’A75.
  • La RN 119 traversait la ville de Clermont-Ferrand ; elle est devenue RD 69.
  • La RN 139 reliait Sigean à Port-la-Nouvelle. Elle est devenue RD 6139.
  • La RN 209 relie Gannat à Varennes-sur-Allier via Vichy. Elle est devenue RD 2209 sauf à partir de Creuzier-le-Neuf.

Sites remarquables[modifier | modifier le code]

Lieux sensibles[modifier | modifier le code]

La route nationale 9, avant son déclassement, était très accidentogène dans le département du Puy-de-Dôme avec trois zones d'accumulation d'accidents, 19 accidents et 9 morts au sud de Riom (avec plus de 38 000 véhicules par jour en 2004) entre le 1er juillet 2000 et le 30 juin 2005[3].

Plusieurs personnalités ont trouvé la mort dans des accidents arrivés sur la RN 9 :

Trafic[modifier | modifier le code]

Les chiffres de circulation dans le Puy-de-Dôme en 2006 étaient les suivants[4] : 10 771 véhicules par jour au droit d'un poste de comptage permanent au Cheix et plus de 15 000 véhicules par jour sur la section à 2×2 voies.

Certaines sections sont classées route à grande circulation selon le décret no 2010-578 du 31 mai 2010 modifiant le décret no 2009-615 du 3 juin 2009 :

  • dans l'Allier : entre les RD 528 et 945 à Moulins, entre la RN 79 à Chemilly et Gannat[5] ;
  • dans le Puy-de-Dôme : entre Saint-Genès-du-Retz et la RD 402 à Cébazat ainsi qu'entre la RD 771 à Clermont-Ferrand et la RD 2089 à Aubière[6] ;
  • dans le Cantal : entre Massiac et Loubaresse (limite du département)[7] ;
  • en Lozère : sur l'intégralité de son parcours[8] ;
  • dans l'Aveyron : sur l'intégralité de son parcours[9] ;
  • dans l'Hérault : au Caylar, entre la RD 619 au Bosc et la RD 609E1 à Lodève, entre la RD 908 à Ceyras et la RD 913 à Pézenas, entre Lespignan et la RD 64 à Béziers, à Nissan-lez-Enserune[10] ;
  • dans l'Aude : sur l'intégralité de son parcours[9] ;
  • dans les Pyrénées-Orientales : sur l'intégralité de son parcours[6].

Divers[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]