Saint-Auban-sur-l'Ouvèze

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Auban (homonymie).

Saint-Auban-sur-l'Ouvèze
Saint-Auban-sur-l'Ouvèze
Vue sur Saint Auban-sur-Ouvèze.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Drôme
Arrondissement Nyons
Canton Nyons et Baronnies

Buis-les-Baronnies (avant mars 2015)

Intercommunalité Communauté de communes des Baronnies en Drôme Provençale
Maire
Mandat
Véronique Chauvet
2014-2020
Code postal 26170
Code commune 26292
Démographie
Gentilé Saint-Aubannais, Saint-Aubannaises
Population
municipale
216 hab. (2015 en diminution de 1,82 % par rapport à 2010)
Densité 13 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 17′ 00″ nord, 5° 25′ 00″ est
Altitude Min. 564 m
Max. 1 352 m
Superficie 16,55 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Drôme

Voir sur la carte administrative de la Drôme
City locator 14.svg
Saint-Auban-sur-l'Ouvèze

Géolocalisation sur la carte : Drôme

Voir sur la carte topographique de la Drôme
City locator 14.svg
Saint-Auban-sur-l'Ouvèze

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Auban-sur-l'Ouvèze

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Auban-sur-l'Ouvèze

Saint-Auban-sur-l'Ouvèze est une commune française située dans le département de la Drôme en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Roussieux Rose des vents
Sainte-Euphémie-sur-Ouvèze N Montauban-sur-l'Ouvèze
O    Saint-Auban-surl'Ouvèze    E
S
La Rochette-du-Buis

Saint-Auban-sur-l'Ouvèze est situé à 16 km à l'est de Buis-les-Baronnies (chef-lieu du canton).

Les communes limitrophes sont La Rochette-du-Buis, Sainte-Euphémie-sur-Ouvèze, Montguers et Rioms.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Saint-Auban-sur-l'Ouvèze est un village anciennement fortifié construit sur un éperon rocheux dominant le confluent du Charuis et de l'Ouvèze, représentant une bonne défense naturelle. La commune également est arrosée par l'Ennuye.

Géologie[modifier | modifier le code]

Le fait que des châtaigniers poussent sur le sol siliceux d'une colline avoisinante reste un mystère encore inexpliqué.[réf. nécessaire]

Relief[modifier | modifier le code]

Le relief de la commune est accidenté, avec deux vallées sur le territoire, entourées de collines et montagnes. Le village est situé à une altitude de 640 m. Le point culminant de la commune est la montagne de Clavelière, à 1 352 m d'altitude[1].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Saint-Auban était fief des Montauban, possession des Adhémar au XIVe siècle.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Lucien Rochas    
mars 2008 en cours Véronique Chauvet[2] DVG Agricultrice

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[4].

En 2015, la commune comptait 216 habitants[Note 1], en diminution de 1,82 % par rapport à 2010 (Drôme : +4,11 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
512422488502506463501525517
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
500506550530509519532450426
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
428405357303272255261219198
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
201215206213200188203206208
2013 2015 - - - - - - -
220216-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Commerce[modifier | modifier le code]

Le restaurant La Clavelière, qui porte le label Bistrot de pays[7], adhère a une charte qui a but de « contribuer à la conservation et à l’animation du tissu économique et social en milieu rural par le maintien d’un lieu de vie du village »[8].

Agriculture[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Coteaux-des-baronnies.
Vendanges au Pouzet à Saint-Auban-sur-l'Ouvèze

Vie locale[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

Saint-Auban-sur-Ouvèze dépend de l'académie de Grenoble. Les élèves débutent leur scolarité dans la commune, dans l'école composée de trois classes, pour 18 élèves de maternelle et 36 élèves de primaire[9]. Le collège le plus proche se trouve à Buis-les-Baronnies[10], et le lycée le plus proche à Nyons[11].

Santé[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Tour et fontaine dans le vieux bourg.
  • Porte basse des remparts datant des XIVe – XVe siècles.
  • Passage voûté à plafond en poutres de bois
  • Tour dominant le village fortifié.
  • Église (1870)
  • Fontaine Tête de cygnes à l'ombre d'un tilleul centenaire
  • Maisons Renaissance en pierres grises à demi enfouies sous les rosiers et tonnelles de vignes parfois en ruines, d'autres en cours de restauration
  • Vestiges d'un château
  • Ancienne maison familiale des comtes de Rioms
  • Rue du Château, bordée de maisons basses en vieilles pierres, dont quelques granges à l'abandon.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. relief
  2. Saint-Auban-sur-l'Ouvèze sur le site de l'association des maires et présidents de communautés de la Drôme (consulté le 14 novembre 2014).
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  7. La charte Bistrot de Pays
  8. L'implantation des Bistrots de pays en France métropolitaine en 2010
  9. école de Saint Auban sur l'Ouvèze
  10. Collège
  11. lycée
  12. « Disparition de Jean-François Paillard », sur lalettredumusicien.fr, (consulté le 17 avril 2013)