Rocky 2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rocky.

La Revanche

Rocky 2
La Revanche
Description de l'image Rocky II Logo.png.
Titre original Rocky II
Réalisation Sylvester Stallone
Scénario Sylvester Stallone
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame
Durée 119 minutes
Sortie 1979

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Rocky 2 : La Revanche (Rocky II) est un film américain écrit et réalisé par Sylvester Stallone, sorti en 1979.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Philadelphia Museum of Art Pennsylvania USA.jpg

Juste après le match entre Rocky et Apollo, les deux boxeurs sont emmenés à l’hôpital, tous deux sévèrement touchés. Le soir même, Rocky annonce aux journalistes qu'il prend sa retraite. À sa sortie de l'hôpital, Rocky touche ses gains et veut les utiliser sans plus attendre. Il demande la main d'Adrian, achète une maison, une voiture mais fait aussi de nombreuses dépenses inutiles. L'argent se faisant de plus en plus rare, Rocky reprend le travail, d'abord dans l'entrepôt où travaillait Paulie puis comme assistant dans le club de Mickey Goldmil, après que celui-ci a refusé de l'entrainer à la suite des séquelles de son combat contre Apollo Creed.

Pendant ce temps, Apollo Creed ne semble pas apprécier les réactions de la population et de la presse quant au résultat de son combat contre Rocky. Lassé d'entendre ces rumeurs, Creed décide par tous les moyens de faire remonter Rocky sur le ring pour l'affronter à nouveau, allant jusqu'à porter atteinte à son image.

Malgré le refus d'Adrian, Rocky décide de reprendre la boxe bien que les résultats de son entrainement ne soient pas très engageants. À la suite de complications médicales, Adrian tombe dans le coma lors de son accouchement. Rocky, se jugeant pleinement responsable de l'état de santé de sa femme, reste à son chevet malgré les sermons de Mickey et les conseils de son beau-frère. Lorsque Adrian se réveille, elle choisit de laisser Rocky combattre, comprenant que la boxe est sa raison d'être.

Le soir du match, Rocky est bien décidé à se battre de toutes ses forces contre un champion qui fait preuve d'une violence inouïe. Creed prend le dessus dès l'engagement mais Rocky remonte doucement la pente jusqu'au quinzième et dernier round. Alors qu'il ne reste que quelques secondes, Rocky donne un violent coup qui les fait tomber tous deux. Alors que l'arbitre enclenche le décompte pour désigner le vainqueur, Creed tombe se retrouve KO à la 9e seconde quand Rocky se relève à la dernière ; il est donc désigné vainqueur et nouveau champion du monde des poids lourds. Rocky brandit alors sa ceinture de champion et s'adresse à sa femme et à son fils nouveau-né.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse du projet[modifier | modifier le code]

Fort du succès du premier film, Sylvester Stallone décide de faire une suite. Il imagine alors un premier concept dans lequel Rocky entre en politique et devient maire de Philadelphie avant d'être condamné pour détournement de fonds organisé par Paulie, se retrouvant ainsi sans un sou comme au début du premier opus (ce dernier point sera utilisé plus tard pour Rocky 5). Mais l'acteur rédige finalement un script prenant une autre direction[2].

Réalisation[modifier | modifier le code]

Stallone recontacte John G. Avildsen pour réaliser le film. Si celui-ci se montre intéressé par le concept d'origine, il change rapidement d'avis en voyant le scénario définitif. Pensant qu'il pourrait mieux contrôler son œuvre, les producteurs Robert Chartoff et Irwin Winkler proposent à Sylvester Stallone de diriger le film lui-même. D'abord réticent à cause de sa malheureuse expérience sur La Taverne de l'enfer, l'acteur finit par accepter.

Casting[modifier | modifier le code]

Tous les acteurs reprennent leurs rôles respectifs. L'acteur Thayer David, qui interprétait l'organisateur Jergens dans le premier film, est décédé peu avant le début du tournage. Par conséquent, il apparaît dans le résumé du premier combat mais pas à la sortie du match faisant office de scène d'ouverture.

Sylvia Meals est choisie pour le rôle de Mary Anne Creed, la femme d'Apollo. Celle-ci apparaissait déjà brièvement sur un écran de télévision, dans le premier film. Elle était interprétée par Lavelle Roby.

Le petit Rocky Jr. n'est autre que Seargeoh Stallone, le second fils de Sylvester.

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage du film s'avère très difficile, notamment pour Sylvester Stallone. En effet l'acteur est hospitalisé plusieurs fois. Alors qu'il se prépare pour le match contre Apollo Creed, un haltère de 100 kilos lui tombe sur la poitrine et déchire son pectoral droit. Conduit pour se faire opérer d'urgence, Stallone modifie son script et utilise l'idée que Rocky prenne Apollo en surprise en reboxant avec son poing gauche durant le dernier round (l'acteur ne pouvait utiliser son poing droit à cause de sa blessure). Par ailleurs, le match comporte une pluie de coups d'une telle violence, surtout de la part de Carl Weathers. Ainsi la rage que manifestent les deux hommes l'un envers l'autre, après le deuxième round, ne semble pas simulée. Sylvester Stallone retourne sur la table d'opération pour de multiples fractures et une remise en place de ses intestins. Seul son protège-dent lui a permis de garder ses dents intactes[2].

À l'origine, Adrian devait une nouvelle fois rejoindre Rocky sur le ring, ce dernier devant par la suite la porter dans ses bras, elle-même brandissant la ceinture de champion. Mais, prise par le tournage d'Old Boyfriends, Talia Shire ne peut pas assurer la scène telle-quelle. Sylvester Stallone modifie alors la séquence : Adrian reste à la maison, sur ordre du médecin, et regarde le match en direct à la télévision avec Paulie.

D'autres scènes avec Adrian sont filmées quelques mois plus tard, à l'approche de la fin du tournage. Certaines séquences ne sont finalement pas tournées. On y voyait entre autres une première rencontre entre Rocky et Mickey (où l'on apprenait le véritable prénom de Rocky qui est Robert) ; Une autre avec un entraîneur de boxe tenu par Chuck Wepner, mais Sylvester Stallone l'avait trouvé tellement mauvais à l'audition qu'il décida de supprimer son personnage ; Enfin une scène intimiste où l'on voyait Rocky et Adrian se balader dans le voisinage avec Rocky Jr. et le chien Butkus.

En fin de compte le tournage aura duré bon nombre de mois dont huit consacrés uniquement au match Rocky vs Apollo.

Bande originale[modifier | modifier le code]

Rocky II
Bande originale de Bill Conti
Sortie 1979
Durée 35:04
Label EMI

Bandes originales de Rocky

Tout comme pour le premier film, la bande originale a été composée par Bill Conti.

Liste des titres
  1. Redemption 2:34
  2. Gonna Fly Now 2:35
  3. Conquest 4:42
  4. Vigil 6:31
  5. All of My Life 3:56
  6. Overture 8:38
  7. Two Kinds of Love 2:37
  8. All of My Life 2:27
Crédits
  • Bill Conti - piano (1)
  • Mike Lang - piano (8)
  • David Duke - cor d'harmonie (4)
  • DeEtta Little, Nelson Pigford - chant (5)

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Année Cérémonie ou récompense Prix Lauréat(es)
1980 American Movie Awards Marquee Award du meilleur film Irwin Winkler et Robert Chartoff
People's Choice Awards People's Choice Award du meilleur film

Nominations[modifier | modifier le code]

Année Cérémonie ou récompense Prix Lauréat(es)
2009 Satellite Awards Satellite Award du meilleur ensemble de disques Blu-Ray "Rocky: The Undisputed Collection - 7 Disc Blu-Ray Set" - Rocky, Rocky 2, Rocky 3, Rocky 4, Rocky 5 et Rocky Balboa

Box-office[modifier | modifier le code]

Les recettes au box office américain s'élèvent à 85 182 160 $[3].

Le montant du box office international est de 200 182 160 $ [4].

En France, le film totalise 512 774 entrées, ce qui est le plus mauvais film de la saga sorti en France.

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • C'est le premier film de la saga dans lequel le fils de Rocky est joué par un fils de Sylvester Stallone (ici son second fils Seargeoh). Le personnage sera plus tard tenu par Sage (fils aîné de l'acteur) dans le cinquième volet.
  • On peut relever de petits soucis de continuité qui émaillent le film : Le début de l'histoire démarre quelques minutes après le match et pourtant, Rocky, Adrian et Mickey ont les cheveux plus longs, Paulie a maigri et Apollo Creed a grossi.
  • On relève également un petit détail incohérent : Lorsque l'infirmière demande à Rocky un autographe, celui-ci écrit de sa main droite alors qu'il est censé être gaucher.

Saga Rocky[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Rocky (série de films).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dates de sortie - Internet Movie Database
  2. a et b Mad Movies Classic : ROCKY, la saga mythique de Sylvester Stallone, Collection IMPACT, 2017.
  3. (en) Boxofficemojo - Consulté le .
  4. [1]