Rich Communication Services

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le standard Rich Communication Services, en abrégé RCS, est un protocole de communication défini par le consortium GSMA. Il peut être utilisé entre les réseaux de deux opérateurs de téléphonie mobile, ainsi qu'entre le cœur de réseau d'un opérateur et les téléphones ou les smartphones des abonnés. Il vise à remplacer les messages SMS par un système de messagerie texte plus riche, à interroger le répertoire pour la découverte de services et à transmettre des flux multimédia[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Conception[modifier | modifier le code]

Le standard Rich Communication Services a été mis au point en 2007 par le GSMA pour succéder au SMS[2],[3].

Lancement[modifier | modifier le code]

En , Google annonce qu'il commencera à déployer RCS sur une base Opt in via l'application Messages, avec un service RCS conforme hébergé par Google plutôt que sur le support de l'utilisateur. Le déploiement de cette fonctionnalité commencera en France et au Royaume-Uni, et il sera compatible avec d'autres implémentations RCS conforme au profil universel. En réponse aux préoccupations concernant le manque de chiffrement de bout en bout pour RCS, Google a déclaré qu'il ne conserverait les données de message en transit que jusqu'à ce qu'il soit remis au destinataire[4],[5],[6],[7],[8],[9],[10],[11],[12].

Noms commerciaux[modifier | modifier le code]

RCS est aussi vendu sous les noms :

  • Advanced Messaging ;
  • Advanced Communications ;
  • Chat, par Google[13] ;
  • Joyn ;
  • Message+ ;
  • SMS+.

Des opérateurs téléphoniques se sont regroupés pour proposer un ensemble logiciel sous la marque Joyn - Rich Communication Suite. De ce fait, dans les documents, le protocole Rich Communication Services est souvent confondu par erreur avec le terme Rich Communication Suite.

Versions[modifier | modifier le code]

RCS[modifier | modifier le code]

Release 1 Version 1.0 ()
La première définition proposée pour l'enrichissement de la voix et du clavardage avec partage de contenu, amélioration d'une version RCS de gestion de carnet d'adresses.
Release 2 Version 1.0 ()
Ajout d'un accès à large bande aux fonctions RCS : amélioration de la messagerie et ajout du partage de fichiers.
Release 3 Version 1.0 ()
Centré sur un équipement large bande en tant qu'équipement primaire.
Release 4 Version 1.0 ()
Ajout du support du LTE.
Release 5 Version 1.0 ()
RCS 5.0 est complètement rétrocompatible avec la spécification RCS-e V1.2 et inclut également des fonctionnalités de RCS 4 et de nouvelles fonctionnalités telles que l'appel vidéo IP, les appels vocaux IP et l'échange de géo-localisation. L'interopérabilité mondiale est un aspect essentiel de ces spécifications et RCS 5.0 prend en charge OMA CPM et OMA SIMPLE IM.

RCS-e (enhanced)[modifier | modifier le code]

Version Initiale ()
Version 1.2 ()
Version 1.2.2 ()

Description[modifier | modifier le code]

Principe[modifier | modifier le code]

  • La norme RCS utilise le protocole IP et passe par le réseau mobile internet 4G, et non pas par les réseaux GSM à la différence du SMS.
    • Cela constitue un avantage et un inconvénient : il faut en effet que le téléphone dispose d'une couverture en 4G pour utiliser avec efficacité le protocole RCS, et l'utilisateur doit disposer d'un abonnement offrant un volume de données suffisant.
  • Par ailleurs, il est nécessaire d'avoir un terminal compatible des deux côtés, sinon le message est transformé en SMS[14].


Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Les spécifications RCS définissent les services standardisés suivants[15] :

Évaluation[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) « RCS Documentation - Future Networks », Future Networks,‎ (lire en ligne, consulté le 10 février 2018)
  2. 01net, « Non, le SMS n’est pas encore mort, malgré l'arrivée de son successeur », sur 01net (consulté le 19 juin 2019)
  3. « Google propose en France le successeur du SMS », sur ZDNet France (consulté le 19 juin 2019)
  4. 01net, « Google va déployer le successeur du SMS en France... sans attendre les opérateurs », sur 01net (consulté le 19 juin 2019)
  5. « Google lance son équivalent de iMessage en France », sur Le Huffington Post, (consulté le 19 juin 2019)
  6. Mathieu Grumiaux, « RCS : le successeur du SMS arrive et c'est Google qui s'en charge », sur Clubic.com, (consulté le 19 juin 2019)
  7. « Chat, la messagerie RCS de Google arrive en France, on vous explique tout », sur CNET France (consulté le 19 juin 2019)
  8. « Avec le RCS, Google veut remplacer le SMS sans demander aux opérateurs », sur www.lesnumeriques.com, (consulté le 19 juin 2019)
  9. actu@nextinpact.com, « Google déploiera RCS sur Android en France et au Royaume-Uni d'ici la fin du mois - Next INpact », sur www.nextinpact.com (consulté le 19 juin 2019)
  10. Omar Belkaab, « iMessage à la Google : comprendre le RCS en France en 10 questions », sur FrAndroid, (consulté le 19 juin 2019)
  11. « Pour en finir avec le SMS, Google lance cet été son successeur en France », sur LCI (consulté le 19 juin 2019)
  12. « Google va déployer un nouveau système pour l’envoi de SMS en France », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 19 juin 2019)
  13. 01net, « Tout savoir sur le RCS Chat et son déploiement par Google en France », sur 01net (consulté le 19 juin 2019)
  14. Olivier Chicheportiche, « Le SMS remplacé par le RCS : Google y croit », ZDNet France,‎ (lire en ligne, consulté le 10 février 2018)
  15. « Rich Communication Suite, RCS, RCSE, RCS 5, IMS », sur www.richcommunicationsuite.com (consulté le 10 février 2018)

Annexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]