Nemanja Radonjić

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Radonjić.

Nemanja Radonjić
200px
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Olympique de Marseille
Numéro 7
Biographie
Nationalité Drapeau : Serbie Serbe
Naissance (23 ans)
Lieu Niš (Serbie)
Taille 1,85 m (6 1)[1]
Période pro. 2016 -
Poste Milieu
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
0000-2013Drapeau : Serbie Partizan Belgrade
2013-2014Drapeau : Roumanie Viitorul Constanța
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2014-2018 Drapeau : Italie AS Rome 000 0(0)
2014-2015 Drapeau : Italie Empoli FC 000 0(0)
2016-2017 Drapeau : Serbie FK Čukarički 027 0(4)
2017-2018 Drapeau : Serbie Étoile rouge de Belgrade 0470(11)
2018- Drapeau : France Olympique de Marseille 0420(6)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2012-2013Drapeau : Serbie Serbie -17 ans 006 0(5)
2013-2014Drapeau : Serbie Serbie -18 ans 005 0(0)
2014-2015Drapeau : Serbie Serbie -19 ans 012 0(4)
2016-2017Drapeau : Serbie Serbie -20 ans 003 0(0)
2016-2019Drapeau : Serbie Serbie espoirs 011 0(0)
2017-Drapeau : Serbie Serbie 016 0(2)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 18 janvier 2020

Nemanja Radonjić (en serbe en écriture cyrillique : Немања Радоњић), né le à Niš, est un footballeur international serbe. Il joue au poste d'ailier gauche et ailier droit au sein de l'Olympique de Marseille.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Né à Niš dans le sud de la Serbie, il grandit au sein d'une famille de footballeurs. Nemanja Radonjić évolue dans l’académie des jeunes de Radnički Niš durant ses premières années. Il joue auparavant en faveur des clubs locaux de Medijana et Železničar, où il effectue ses premiers pas dans le football.

Formé au Partizan Belgrade, le joueur refuse d’y signer professionnel et rejoint la Roumanie et l’Academia Hagi en 2013[2].

Carrière en club[modifier | modifier le code]

AS Roma et prêts successifs (2014-2018)[modifier | modifier le code]

Après six mois au FC Viitorul Constanța, l'académie de football de Gheorghe Hagi, Nemanja Radonjić signe un contrat de cinq ans avec l’AS Roma durant le mercato d'hiver de la saison 2013-2014, pour un transfert avoisinant les quatre millions d'euros. Il a alors 17 ans et est intégré aux équipes de jeunes du club italien[2]. Cependant, il joue peu et se fait remarquer pour ses sorties nocturnes à répétition. Durant cette période compliquée sur un plan sportif et ne sachant pas parler italien, il peut compter sur le soutien d'un compatriote, devenu son ami, en la personne d'Adem Ljajić[3].

En 2014-2015, afin d'avoir plus de temps de jeu, il est prêté à Empoli FC alors entraîné par Maurizio Sarri. Mais, en raison d'un différend entre la Roma et Empoli, il ne dispute aucune minute. Il revient durant l'été 2015 dans le groupe professionnel de la Roma dirigé par Rudi Garcia[2].

Radonjić sous le maillot de l'Étoile rouge de Belgrade en 2018.

Au début de l’année 2016, après deux ans sans jouer, il retourne en Serbie et est prêté au FK Čukarički durant six mois. De retour dans la capitale serbe, il affiche une forme physique très éloignée des exigences du haut niveau avec un poids de 89 kilos. L’entraîneur de Čukarički, Nenad Lalatović, le prend alors sous son aile durant les six premiers mois et lui fait jouer à nouveau quelques minutes sur le rectangle vert. En fin de saison, il a perdu près de 12 kilos mais c'est son attitude nonchalante sur le terrain qui est pointé du doigt par les observateurs en Serbie. Dès lors, son nouvel agent, Dejan Grgić, le reprend en main et décide de lui faire perdre de nouveau du poids. Pour cela, il lui fait adopter une hygiène de vie plus en adéquation avec le haut niveau. Il fait également appel à d’anciens joueurs réputés à l’image de Savo Milosević afin de le faire travailler individuellement en plus des entraînements collectifs quotidiens. Au total, en deux saisons de prêt au FK Čukarički, il joue 31 matchs pour 4 buts en première division serbe.

Le 21 juillet 2017, Nemanja signe un contrat de cinq ans avec l’Étoile rouge de Belgrade, son club de cœur[2]. Il est prêté officiellement jusqu’à l’été 2019 par les Giallorossi, date à laquelle son contrat avec l’AS Roma prend fin. Il marque son premier but en août 2017, lors du match retour de la Ligue Europa 2017-2018 et la victoire (2-1) contre le FK Krasnodar. En novembre 2017, il subit une fracture du métatarse lors du match contre Rad. De retour de blessure, le natif de Nis profite de cette campagne européenne pour empiler les titularisations, notamment face à Arsenal FC en phase de groupe et le CSKA Moscou en 16e de finale (0-0, 1-0)[4]. Il a marqué son premier but pour son club lors du match retour de la Ligue Europa lors de la victoire (2-1) contre le FK Krasnodar. Après avoir inscrit son but, il est allé fêter son but avec les supporters ultras du club belgradois, les Delije. En effet, très attaché aux ambiances chaudes, Nemanja est depuis tout jeune un fervent supporter de l'Étoile, il allait voir les matchs de son équipe dans la tribune Nord avec les Delije de Niš. En championnat, il inscrit quatre buts en cinq matchs, dont le dernier contre Voždovac qui sacre son équipe championne de Serbie. En constante progression depuis ces derniers mois, il est élu parmi les 11 meilleurs joueurs de la Super Liga serbe pour la saison 2017-2018. L’ailier de 22 ans sort son premier exercice plein, aussi bien sur la scène nationale (cinq buts et huit passes décisives en 28 matchs) qu’en Ligue Europa[4].

Le 25 juillet 2018, il inscrit un doublé lors du match aller du deuxième tour de qualification pour la Ligue des champions contre le FK Sūduva Marijampolė (3-0), après quoi il est également désigné joueur du match. Marquant en prolongation du match contre le Spartak Trnava le 14 août suivant[2], il assure la qualification pour la phase de groupe de la Ligue Europa 2018-2019 et obtient la possibilité de jouer le match de qualification pour la C1 contre le Red Bull Salzbourg.

Olympique de Marseille (depuis 2018)[modifier | modifier le code]

Après avoir participé à la qualification de l'Étoile rouge de Belgrade pour la phase de poules de la Ligue des champions 2018-2019, Radonjić paraphe un contrat de cinq ans avec l'Olympique de Marseille contre une indemnité de 14 millions d'euros dont 2 millions de bonus éventuels, le 30 août 2018[5]. Il retrouve Rudi Garcia, entraîneur principal de l'AS Roma quand il y évoluait avec les jeunes ou l'équipe réserve[4]. Pour sa première saison au club, il prend part à vingt-deux rencontres toutes compétitions confondues, souvent en entrant en jeu en cours de match.

Radonjić inscrit son premier but marseillais le , clôturant un succès à l'extérieur 0-2 contre le Toulouse FC en Ligue 1[6]. La journée suivante, il marque de nouveau. L'OM, rejoint au score par le Stade brestois en fin de match, se dirige vers un nul mais sur la première action marseillaise après le but concédé, Radonjić repique dans l'axe et décoche une frappe imparable permettant aux siens de s'imposer de justesse sur le score de 2-1 au Vélodrome[7].

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Avec les moins de 17 ans, il se met en évidence en inscrivant un triplé lors d'un match amical contre la Biélorussie en septembre 2012[8].

Avec les moins de 19 ans, il inscrit deux buts lors des éliminatoires du championnat d'Europe des moins de 19 ans 2015, contre l'Arménie puis la Norvège. Il marque également lors de matchs amicaux, contre l'Ukraine puis le Monténégro[9].

Avec les espoirs, il participe à deux reprises au championnat d'Europe espoirs, en 2017 puis en 2019. Lors de l'édition 2017 organisée en Pologne, il joue deux matchs. Avec un bilan d'un match nul et deux défaites, la Serbie ne parvient pas à dépasser le premier tour. Lors de l'édition 2019 qui se déroule en Italie, il joue trois rencontres. Avec un bilan peu reluisant de trois défaites en trois matchs, dix buts encaissés et un seul but marqué, la Serbie est une nouvelle fois éliminée sans gloire au premier tour[10].

Longtemps décrit comme le « vilain garçon du football serbe »[3], Nemanja Radonjić effectue ses débuts avec l'équipe de Serbie A le 14 novembre 2017, lors d'un match amical face à la Corée du Sud, en remplaçant Andrija Živković à la 80e minute (match nul 1-1)[11].

Le 1er juin 2018, le sélectionneur Mladen Krstajić inclut Radonjić dans son groupe de 23 joueurs serbes pour disputer la Coupe du monde 2018 en Russie[12]. Resté sur le banc contre le Costa Rica (victoire 1-0), il entre en jeu en fin de match face à la Suisse (1-2) et au Brésil (0-2), mais ne peut empêcher l'élimination de son équipe dès la phase de poule[13].

Le 10 septembre 2019, il inscrit son premier but avec la Serbie, lors d'une rencontre face au Luxembourg rentrant dans le cadre des éliminatoires de l'Euro 2020 (victoire 1-3)[13].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques détaillées[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous récapitule les statistiques de Nemanja Radonjić lors de sa carrière professionnelle en club :

Statistiques de Nemanja Radonjić au 14 décembre 2019[14]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Serbie Serbie Total
Division M B M B M B M B C M B M B M B
2015-2016 Drapeau de la Serbie FK Čukarički (prêt) Superliga 10 2 - - - - - - - - - - - 10 2
2016-2017 Drapeau de la Serbie FK Čukarički (prêt) Superliga 17 2 3 0 - - - - C3 1 0 - - 21 2
Sous-total 27 4 3 0 - - - - - 1 0 - - 31 4
2017-2018 Drapeau de la Serbie Étoile rouge de Belgrade (prêt) Superliga 28 5 1 0 - - - - C3 10 2 3 0 42 7
2018-2019 Drapeau de la Serbie Étoile rouge de Belgrade (prêt) Superliga - - - - - - - - C1 8 4 2 0 10 4
Sous-total 28 5 1 0 - - - - - 18 6 5 0 52 11
2018-2019 Drapeau de la France Olympique de Marseille Ligue 1 17 0 1 0 - - - - C3 4 0 6 0 28 0
2019-2020 Drapeau de la France Olympique de Marseille Ligue 1 14 4 - - 1 0 - - - - - 5 2 20 6
Sous-total 31 4 1 0 1 0 - - - 4 0 11 2 48 6
Total sur la carrière 86 13 5 0 1 0 - - - 23 6 16 2 131 21

Buts internationaux[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Avec l'Étoile rouge de Belgrade, il est Champion de Serbie en 2018.

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

En 2016, il est élu meilleur espoir serbe de l’année.

En 2018, il remporte la distinction de meilleur joueur du championnat de Serbie, il est également membre de l'équipe type du championnat de Serbie pour la saison 2017-2018[16].

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Ambidextre, Nemanja Radonjic est le plus souvent aligné sur l’aile gauche, même s’il peut également évoluer à droite. Sa pointe de vitesse lui permet de faire la différence lorsque son équipe cherche à se projeter en contre. Mais ce n’est pas le seul atout de l’international serbe, loin d’être maladroit techniquement. Il n’hésite pas à percuter, à provoquer en un contre un, quitte à parfois faire le dribble de trop[4],[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Nemanja Radonjić », sur om.fr
  2. a b c d e et f « Cinq choses à savoir sur Nemanja Radonjic, nouvelle recrue de l’OM », sur sport24.lefigaro.fr, (consulté le 26 septembre 2018)
  3. a et b « La résurrection après le chaos », sur footballski.fr, (consulté le 21 août 2018)
  4. a b c et d « Mondialiste, ailier percutant… Ce qu’il faut savoir sur Nemanja Radonjic », sur mercato365.com, (consulté le 26 septembre 2018)
  5. « Nemanja Radonjic rejoint Marseille (officiel) », sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 30 août 2018).
  6. Paolo Philippe, « Ligue 1 : l'OM domine Toulouse et reprend la deuxième place », sur lequipe.fr, L'Équipe, .
  7. « L'OM bat Brest grâce à Nemanja Radonjic et conforte sa deuxième place de L1 », sur lequipe.fr, L'Équipe, .
  8. « Statistiques avec les moins de 17 ans », sur transfermarkt.fr
  9. « Statistiques avec les moins de 19 ans », sur transfermarkt.fr
  10. « Statistiques avec les espoirs », sur transfermarkt.fr
  11. « Feuille du match Corée du Sud - Serbie 1-1 », sur soccerway.com (consulté le 26 juin 2018)
  12. (sr) « СЕЛЕКТOР МЛAДЕН КРСТAЈИЋ OДAБРAO 23 ИГРAЧA ЗA СП У РУСИЈИ », sur fss.rs,‎ (consulté le 26 juin 2018)
  13. a et b « Statistiques en équipe nationale », sur transfermarkt.fr
  14. « Fiche de Nemanja Radonjić », sur footballdatabase.eu
  15. (en) « Fiche de Nemanja Radonjić », sur eu-football.info
  16. (sr) « Super Liga: Održana manifestacija "Prvi tim", priznanja u rukama najboljih », sur superliga.rs, (consulté le 26 juin 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]