Grand nègre des bois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Minois dryas

Le Grand nègre des bois ou la Dryade (Minois dryas) est une espèce de lépidoptères, un papillon diurne qui appartient à la famille des Nymphalidae, à la sous-famille des Satyrinae et au genre Minois[1].

Dénomination[modifier | modifier le code]

Il a été nommé Minois dryas par Giovanni Antonio Scopoli en 1763.

Synonymes : Papilio dryas Scopoli, 1763 ; Papilio phaedra Linnaeus, 1764 ; Hipparchia dryas ; Satyrus dryas[2].

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Le Grand nègre des bois ou la Dryade se nomme Blauäugiger Waldportier ou Blaukernauge en allemand, Dryad en anglais, Ojos azules en espagnol et Skalnik driada en polonais[3],[2].

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

  • Minois dryas phaedra (L., 1764) ; sud des Alpes (grande et bien ocellée)[4].
  • Minois dryas bipunctatus (Motschulsky, 1861) ; dans l'est de l'Asie et au Japon.
  • Minois dryas septentrionalis (Wnukowsky, 1929) ;
  • Minois dryas shaanxiensis Qian [2].

Description[modifier | modifier le code]

Ce grand papillon est de couleur très foncée, brun tirant sur le noir chez le mâle[5], se caractérise par ses gros ocelles centrés de bleu sur les deux faces de l'aile antérieure.

Son envergure va de 45 à 70 mm et la femelle est plus grande que le mâle qui ne dépasse pas 60 mm.

Information Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Œufs[modifier | modifier le code]

Les œufs, sphériques et d'aspect nacré, sont pondus séparément sur une de ses plantes hôtes, des poacées.

Chenille[modifier | modifier le code]

La chenille hiberne au premier ou au second stade.

Proche de la nymphose, elle est brun grisâtre rayée de marron, longue de 30 à 35 mm.

Chrysalide[modifier | modifier le code]

Elle est de couleur brun-orangé.

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

La période de vol s'étend de juillet à septembre en une seule génération.

L'hibernation a lieu au stade de chenille.

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

La chenille se nourrit de poacées (graminées), surtout Poa, Avena, Bromus, Dactylis, Festuca, Arrhenatherum elatius, Oryza sativa, Molinia caerulea et aussi de cypéracées : Carex[2].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Le Grand nègre des bois est un papillon présent du sud de l’Europe jusqu’au Japon et particulièrement en Asie centrale.

En France métropolitaine, il serait présent dans de nombreux départements de la moitié sud sauf en Corse et absent dans le quart nord du pays[1],[6],[7].

Biotope[modifier | modifier le code]

Il affectionne les prairies sèches, les friches et les bois clairs.

Protection[modifier | modifier le code]

Il ne bénéficie pas de statut de protection spécifique[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fr) « Le Grand Nègre des bois », sur www.lepinet.fr (consulté le )
  2. a b c et d (en) funet
  3. inpn taxonomie
  4. Tom Tolman, Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé, 1999,2009 (ISBN 978-2-603-01649-7)
  5. (fr) « Le Grand Nègre des bois (Minois dryas) femelle », sur www.fotocommunity.fr (consulté le )
  6. lepinet
  7. (fr) « Régions qu'il affectionne en France », sur inpn.mnhn.fr (consulté le )
  8. INPN protection

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tom Tolman et Richard Lewington (trad. de l'anglais), Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Paris, Delachaux et Niestlé, , 384 p. (ISBN 978-2-603-01649-7)
  • Lionel G. Higgins et Norman D. Riley (trad. Th. Bourgoin), Guide des papillons d'Europe, Neuchâtel, Delachaux et Niestlé, , 455 p. (ISBN 2-603-00638-X, OCLC 19090161)
  • Michael Chinery (trad. Patrice Leraut), Photoguide des papillons d'Europe, Delachaux et Niestlé, coll. « Les photo-guides du naturaliste », , 676 p. (ISBN 978-2-603-01114-0)