Premiata Forneria Marconi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (octobre 2008).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Premiata Forneria Marconi
Description de cette image, également commentée ci-après

Premiata Forneria Marconi en concert en août 2007.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau de l'Italie Italie
Genre musical Rock progressif (Eurock)
Années actives Depuis 1970[1]
Site officiel www.pfmpfm.it
Composition du groupe
Membres Franz Di Cioccio
Patrick Djivas
Lucio Fabbri
Roberto Gualdi
Alessandro Scaglione
Marco Sfogli
Alberto Bravin
Anciens membres Franco Mussida
Gianluca Tagliavini
Flavio Premoli
Giorgio Piazza
Mauro Pagani
Bernardo Lanzetti
Grigory Bloch
Piero Monterisi
Walter Calloni

Premiata Forneria Marconi (communément appelé PFM) est un groupe de rock progressif italien dont les débuts remontent à 1972 avec l'album Storia di un minuto. Un des leaders du mouvement progressif des années 1970 en Europe continentale (Eurock), PFM est aussi le groupe rock italien qui a connu le plus grand succès à l'étranger, notamment en Angleterre, aux États-Unis, au Japon et au Canada.

Histoire[modifier | modifier le code]

1966–1970[modifier | modifier le code]

Franco Mussida, Franz Di Cioccio, Flavio Premoli et Giorgio Piazza forment ensemble un groupe, au milieu des années 60,accompagnant divers chanteurs pop, rock et folk italiens. Des grands noms de l'époque tels que Lucio Battisti, Mina, Adriano Celentano auront l'occasion de chanter tout en étant accompagnés de musiciens de qualité. Le groupe apparait ainsi sur plusieurs enregistrements de ces artistes, tout en parvenant à s'établir rapidement sur le circuit rock et pop des années '60.

Puis en 1968, ils forment le groupe I Quelli, qui sortira un album et quelques singles à succès. Comme beaucoup de groupes de cette époque, ils font des versions italiennes de chansons déjà connues, telles que "Dici" (Dizzy de Tommy Roe), "Lacrime É pioggia" ("Rain & Tears" de Aphrodite's Child), "Tornare Bambino" (Hole In My Shoe de Traffic), "Hush de Joe South et bien sûr l'inoubliable "La bambolina che fa no no no" (La poupée qui fait non non non de Michel Polnareff) et "Per vivere Insieme" (Happy together" des Turtles). Puis vers le début 70, le groupe cherche autre chose et c'est alors qu'une rencontre va être déterminante pour ses membres.

Premiata Forneria Marconi et Greg Lake

Premiata Forneria Marconi voit officiellement le jour en 1970 après la rencontre avec Mauro Pagani du groupe Dalton, ce dernier aide alors le groupe à grandir leur son en y incluant un violon et une flûte. Dès cette époque, ils étaient déjà des musiciens accomplis de grande classe, facilement capables de jouer des pièces plus structurées proches du progressif, tels ces groupes britanniques qui les inspiraient tant, Genesis, Gentle Giant et Yes.

Au début du rock progressif, l'Italie a su inventer un sous-courant qui lui est propre, tout comme l'ont été la scène Canterbury en Angleterre, le Zeuhl en France ou le Krautrock en Allemagne. Les groupes majeurs de ce mouvement sont : Locanda delle Fate, Banco del Mutuo Soccorso, Le Orme, New Trolls, Metamorphosi, Il Balletto di Bronzo

PFM s'inscrit directement dans ce courant artistique, mais en y ajoutant des influences diverses, notamment de certains groupes progressifs anglais. À cet égard, on a dit de leur musique qu'elle s'inspirait du King Crimson des débuts ou encore de Genesis, mais le groupe a dès les tout débuts rapidement transcendé ses influences et développé son style propre. Une certaine sensibilité méditerranéenne distingue PFM de la plupart des groupes progressifs de l'époque.

Après leur troisième album L'Isola Di Niente sortit en 1974, le groupe attire l'attention de Greg Lake du trio Emerson, Lake & Palmer alors qu'ils sont en tournée en Italie. Après leur avoir signé un contrat sur le label du trio Manticore, PFM sort leur premier album en anglais, "Photos of ghosts" en 1973, qui sera distribué en Europe, au Japon et en Amérique du nord. De nouveaux textes plutôt que de simples traductions sont écrits par le parolier Peter Sinfield de King Crimson, qui a produit Photos of ghosts.

La formation originale est composée de Franco Mussida (guitare et chant), Franz di Cioccio (batterie et chant), Flavio Premoli (claviers et chant), Mauro Pagani (violon, flûte et chant), et Giorgio Piazza (basse). En 1974, Piazza cèdera sa place à Patrick Djivas, ex-membre de la formation de jazz-rock Area. En 1975, Bernardo Lanzetti, ex-membre de Acqua Fragile, se joint à la formation comme chanteur soliste, le groupe étant à la recherche d'un chanteur capable de chanter aussi bien en anglais qu'en italien. Fatigué des voyages, Pagani quitte le groupe après Chocolate Kings, et sera remplacé, le temps d'un album (Jet Lag), par Gregory Bloch. Ensuite, Lucio Fabbri deviendra le violoniste attitré de PFM sur quelques albums et sur scène. Lanzetti quittera pour sa part après "Passpartu", album à partir duquel la musique de la formation prendra un virage plus populaire.

La musique de PFM peut être décrite comme très élaborée et sophistiquée, lyrique, délicate, élégante, avec des arrangements très recherchés et des revirements souvent imprévisibles, surtout au sein des albums du début. Si les musiciens du groupe démontrent dès le départ, une grande maîtrise technique de leurs instruments. Ils se démarquent aussi par la qualité de leurs compositions, par des rythmes et des mélodies recherchés, et des éléments lyriques très réussis. Influences classiques, jazz et rock se mélangent dans un tout original, parfaitement cohérent et très réussi, qui sera la marque de commerce de PFM au sein du mouvement progressif

Généralement, les amateurs de PFM s'entendent sur le fait que les meilleurs albums de la formation sont ceux du début, jusqu'à Chocolate Kings en 1975. Storia di un minuto, Per un amico, Photos of ghosts, L'isola di Niente, The world became the world, Cook et Chocolate Kings sont en effet, et à juste titre, considérés comme des classiques du répertoire progressif. Fait à noter, les albums Photos of Ghosts et The world became the world sont des adaptations en langue anglaise des albums Per un Amico et L'isola di niente, avec des variations plus ou moins importantes par rapport aux albums originaux.

La formation s'est en outre fait remarquer par ses prestations "live" énergiques et de très haut niveau, où virtuosité et improvisations sont invariablement au rendez-vous. À cet égard, la longue pièce instrumentale "Alta loma 5 till 9", sur l'album live "Cook", illustre très bien les sommets que peut atteindre PFM en spectacle.

Le groupe s'est séparé après la parution de Miss Baker en 1987, mais s'est reformé vers la fin des années '90. Ulisse est le premier album né de la réunion.

En 1997 PFM s'adjoint les services d'un second batteur, Roberto Gualdi, libérant d'autant Franz Di Cioccio pour le chant.

Un certain nombre d'albums live, généralement très réussis par ailleurs, paraîtront par la suite : www.pfmpfm.it (il best); Live in Japan, et finalement Piazza del Campo, sur lequel Pagani rejoint le groupe le temps d'un spectacle. Serendipity, album studio plus rock qui ne fait pas l'unanimité au sein des amateurs du groupe, et finalement Dracula, un opéra rock et peut-être le meilleur opus de PFM depuis Chocolate Kings et Jet Lag, complètent la production du groupe jusque 2005.

Au printemps 2006, Flavio Premoli quitte de nouveau PFM où il est remplacé par Gianluca Tagliavini, retour de Lucio Fabbri. Fin novembre 2006 est sorti Stati di Immaginazione, un ensemble CD + DVD qui contient 8 pièces instrumentales inspirées de petits films.

Le 18 février 2009 il apparaît pour la première fois au festival de Sanremo.

En 2010, sort l'album A.D. 2010 - La buona novella, reprise avec de nouveaux arrangements de l'album de Fabrizio De André de 1970, avec le retour de Mauro Pagani. Cette même année, le 9 novembre, PFM participe au festival Prog Exhibition qui se déroule à Rome. Le groupe est à cette occasion aidé par Ian Anderson de Jethro Tull. Cette célébration des 40 ans de la musique progressive donne la matière à un coffret de 7 cd et 4 dvd (les CD 3 et 4 et le DVD 2 reprenant le concert de PFM + Anderson dans son intégralité).

En 2011, le groupe participe au 61ème festival de Sanremo, et sort le coffret "PFM chante De André" (CD + DVD) et le CD A.D. 2010, plus un livret de 16 pages et des photos de Guido Harari. Cette même année débute le projet PFM in Classic, où le groupe reprend à sa manière des compositions classiques de Beethoven, Mozart, Verdi et Rossini (dont ils reprennent déjà l'ouverture de Guillaume Tell en fin de concert, et cela depuis au moins 1974, comme en témoigne l'album live Cook).

2012 sortie du coffret PFM Celebration, fêtant les 40 années du groupe, jouant sur le nom du morceau final de la plupart de leurs concerts: Celebration (ce morceau étant le "e'festa" original, cela donne à PFM la particularité de souvent terminer ses concerts en jouant 2 fois la même pièce !). En parallèle sort le livre "Storia di un Minuto - Il primo disco di PFM" en "33 tour", retraçant l'histoire de leur premier disque "Storia di un minuto" écrit par Antonio Oleari et Renzo Stefanel.

En juin 2012 Alessandro Scaglione remplace Gianlucca Tagliavini[2], agé alors de 25 ans il possède un formation classique et a déjà collaboré avec PFM pour le projet PFM in Classic

Ce projet aboutit en septembre 2013 avec la sortie de l'album enrichi d'un Dvd avec l'orchestre symphonique d'Asti sous la direction de Bruno Santori.

2014 PFM participe, en avril, à la croisière de rock progressif Cruise to the Edge, où ils partagent l'affichent avec d'autres monuments tels: Yes, Marillion, Steve Hacket, UK, Soft Machine Legacy, Strawbs, Renaissance, Stickmen, Three Friends, ... etc.

2015, le 14 février au festival de Sanremo, ils jouent Nabucco pour le centenaire de la 1ère guerre mondiale (pour l'Italie). Le 15 mars Franco Mussida, l'un des membres fondateurs se retire, après 45 ans dans le groupe, ne pouvant plus marier toutes ses activités dont celle de président de l'institut musical milanais CPM. Il est remplacé le 30 mars par le guitariste virtuose Marco Sfogli. La partie chant qu'il assumait avec Franz Di Cioccio sera, en partie, reprise par Alberto Bravin qui entre dans le groupe comme clavieriste additionnel.

A l'automne 2015 sont prévues une importante tournée nord américaine et une seconde participation à Cruise to the Edge

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1969 : Quelli
  • 1972 : Storia Di Un Minuto
  • 1972 : Per Un Amico
  • 1973 : Photos Of Ghosts
  • 1974 : L'isola di niente
  • 1974 : The World Became the World
  • 1975 : Chocolate Kings
  • 1977 : Jet Lag
  • 1978 : Passpartù
  • 1980 : Suonare Suonare
  • 1981 : Come Ti Va in Riva alla Città
  • 1984 : PFM? PFM!
  • 1987 : Miss Baker
  • 1997 : Ulisse
  • 2000 : Serendipity
  • 2005 : Dracula
  • 2006 : Stati di Immaginazione (CD+DVD)
  • 2010 : A.D. 2010 - La buona novella
  • 2013 - PFM in Classic - de Mozart à Celebration (2 CD 3 LP) (Immaginifica by Aereostella)

Albums live[modifier | modifier le code]

  • 1974 : Live in U.S.A. (a.k.a. Cook)
  • 1980 : Performance
  • 1989 : Fabrizio de Andre e PFM in concerto (2 CD set)
  • 1996 : 10 anni live 1971-81 (4 CD set)
  • 1996 : Absolutely Live 1971-1978 (4 CD set - same as above except 4th CD different
  • 1996 : The Best Of Absolutely Live 1971-1978
  • 1998 : A Celebration Live
  • 1998 : www.pfmpfm.it (il best) (2 CD set)
  • 2002 : Live In Japan ( 2 CD set)
  • 2002 : Live In Japan 2002 (Tokyo) (2 CD set)
  • 2004 : PFM + Pagani - Piazza del Campo (2 CD set)
  • 2008 - PFM canta De André, Universal Music/Dischi Ricordi
  • 2011 - Prog Exhibition - 40 ans de "musica immaginifica" (CD 3 et 4 / DVD 2), Aerostella/Immaginifica
  • 2012 - Live in Roma, Aerostella/Immaginifica
  • 2014 - Un'Isola, Aerostella/Immaginifica

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 1976 - Prime impressioni
  • 1976 - The award-winning Marconi/Bakery
  • 1977 - Antologia
  • 1988 - L'album di...PFM
  • 1993 - I grandi del rock
  • 2000 - Pieces from Manticore
  • 2001 - Golden Collection
  • 2002 - Gli anni settanta

Bootlegs[modifier | modifier le code]

  • Bobo Club 2000 - Recorded live in Modena,1972
  • Impressioni ... Vent'Anni Dopo - Double CD recorded live in Modena,1972
  • London 1975 CD - Recorded live in London,19974/75
  • Live in Concert - BBC live concert,1974/75 -
  • Blowing from the Mediterranean - Double CD recorded live in Paris,1975
  • Four Holes in the Chocolate - Recorded live in Ravenna,1976
  • Anytime, Anywhere - Recorded live in Osaka, November 25,1975
  • Celebration - Recorded live in Tokyo, November 29,1975
  • The Far East Experience - Recorded live in Osaka, November 25,1975 and at BBC,1975


Albums solo[modifier | modifier le code]

  • 1978 : Mauro Pagani - Mauro Pagani
  • 1979 : Pagani/Stratos/Tofani - Rock'n roll exhibition
  • 1979 : Bernardo Lanzetti - K.O.
  • 1979 : Bernardo Lanzetti - Bernardo Lanzetti
  • 1980 : Lucio Fabbri - Amarena
  • 1981 : Mauro Pagani - Sogno di una notte d'estate
  • 1981 : Bernardo Lanzetti - Gente nervosa
  • 1982 : Bernardo Lanzetti - Bernardo Lanzetti
  • 1983 : Franz di Cioccio & Franco Mussida - Attila, flagello di Dio (soundtrack)
  • 1983 : Flavio Premoli - Flavio Premoli
  • 1991 : Mauro Pagani - Passa la bellezza
  • 1991 : Franco Mussida - Racconti della tenda rossa
  • 1992 : Franz di Cioccio - Lupus in fabula
  • 1995 : Franco Mussida - Accordo
  • 1996 : Flavio Premoli - Variazioni
  • 1997 : Bernardo Lanzetti - Cover live
  • 1997 : Mauro Pagani - Nirvana (soundtrack)
  • 1998 : Bernardo Lanzetti - I sing the voice impossible
  • 2003 : Mauro Pagani - Domani
  • 2004 : Mauro Pagani - Crêuza de mä

Vidéos/DVD[modifier | modifier le code]

  • 2002 : Live In Japan 2002 (DVD)
  • 2004 : PFM + Pagani - Piazza del Campo (DVD)
  • 2006 : Stati di Immaginazione (CD+DVD)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]