Pierre-René Lemas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pierre-René Lemas
Image illustrative de l'article Pierre-René Lemas
Fonctions
Directeur général de la
Caisse des dépôts et consignations

(3 ans, 6 mois et 17 jours)
Prédécesseur Jean-Pierre Jouyet
Successeur Éric Lombard
Secrétaire général de la
présidence de la République française

(1 an, 10 mois et 28 jours)
Président François Hollande
Prédécesseur Xavier Musca
Successeur Jean-Pierre Jouyet
Biographie
Date de naissance (66 ans)
Lieu de naissance Alger (Algérie)
Nationalité Française
Diplômé de IEP de Paris
ENA
Profession Haut fonctionnaire

Pierre-René Lemas, né le à Alger (alors en Algérie française), est un haut fonctionnaire français.

Directeur de cabinet du président du Sénat Jean-Pierre Bel de 2011 à 2012, il occupe entre le et le les fonctions de secrétaire général de la présidence de la République française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre-René Lemas est né en Algérie, au sein d'une famille de pied-noirs libéraux[1]. Son père est avocat et son oncle, André Lemas, est un journaliste radio qui sera l'un des piliers de France Inter[1].

Études[modifier | modifier le code]

Après des études de droit[1], Pierre-René Lemas est diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris et est élève à l'École nationale d’administration (promotion « Voltaire ») dont il sort classé 44e (voie administration générale)[2]. C'est à cette occasion qu'il se lie d'amitié avec François Hollande et Dominique de Villepin[3].

Début de carrière et premier passage dans les ministères[modifier | modifier le code]

Il commence sa carrière comme sous-préfet en Dordogne, puis dans le Val-de-Marne en 1981. Il entre en 1983 au cabinet du ministre de l’Intérieur, Gaston Defferre, puis de Pierre Joxe, en 1984, comme conseiller technique, chargé de la Décentralisation et de la Déconcentration. Il est nommé en 1986, sous-directeur des départements d'outre-mer au ministère des Départements et Territoires d'outre-mer[4].

Alternance entre la préfectorale et la haute administration[modifier | modifier le code]

Directeur du cabinet du secrétaire d'État, chargé des Collectivités locales, en 1988, il est nommé l'année suivante directeur général des collectivités locales au ministère de l'Intérieur. Il occupe ensuite le poste de préfet de l'Aisne entre 1992 et 1994, de directeur, adjoint au délégué à l'Aménagement du territoire et à l'Action régionale de 1994 à 1995, date à laquelle il devient directeur de l'habitat et de la construction au ministère du Logement. En 1998, il devient le premier directeur général de l’urbanisme, de l’habitat et de la construction au ministère de l’Équipement, puis directeur général de l’administration au ministère de l’Intérieur en 2000, fonction qu'il quitte en 2003 pour le poste de préfet de Corse, préfet de Corse du Sud jusqu'en 2006, quand il est nommé préfet de la région Lorraine, préfet de la Moselle.

À la suite de l'élection de Nicolas Sarkozy à la présidence de la République en 2007, il est placé hors cadre et par la suite nommé directeur des Journaux officiels, puis directeur général de Paris Habitat, l'office public de l'habitat de la capitale, en 2008.

Directeur de cabinet au Sénat puis secrétaire général de la présidence de la République[modifier | modifier le code]

Le , il est nommé directeur de cabinet du président du Sénat Jean-Pierre Bel[5]. Le , il quitte cette fonction en étant nommé par François Hollande secrétaire général de la présidence de la République française[6], succédant à Xavier Musca[7]. C'est à lui qu'il revient alors d'annoncer la nomination du Premier ministre et des membres du gouvernement sur le perron du palais de l'Élysée.

Le 8 avril 2014, la présidence annonce son remplacement par Jean-Pierre Jouyet[8]. Par arrêté du 12 avril suivant, il est mis fin à ses fonctions à cette date[9].

Caisse des dépôts et consignations[modifier | modifier le code]

Pierre-René Lemas est nommé à la tête de la Caisse des dépôts et consignations (CDC) en tant que directeur général du groupe Caisse des Dépôts par décret du président de la République François Hollande pris le 21 mai 2014 en conseil des ministres[10]. Il remplace à ce poste Jean-Pierre Jouyet. Atteint par la limite d'âge du corps préfectoral auquel il appartient, il quitte ses fonctions de directeur général le 22 août 2017, mais assure cependant son propre intérim jusqu'à ce que la nomination de son successeur Éric Lombard soit officialisée en Conseil des ministres le 8 décembre 2017[11].

Décorations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c " Pierre-René Lemas, un préfet à l'Elysée", article d'Ariane Chemin, Le Monde du mercredi 6 mai 2012.
  2. Le JDD, « ENA : découvrez le classement de la promo Voltaire de François Hollande », JDD,‎ (lire en ligne)
  3. Dominique de Montvalon "Hollande en tête, le triomphe des énarques de la promotion Voltaire" dans France-Soir, 15 mai 2012
  4. « Pierre-René Lemas, futur pivot de la présidence Hollande », Le Figaro, 7 mai 2012.
  5. Nomination, dépêche AFP reprise par Europe 1.
  6. Arrêté du 15 mai 2012 portant nomination à la présidence de la République publié au Journal officiel du 16 mai.
  7. « Le cabinet de François Hollande a été dévoilé », Le Point, 15 mai 2012.
  8. « Jean-Pierre Jouyet nommé secrétaire général de l'Elysée », Le Monde, 8 avril 2014
  9. Arrêté du 12 avril 2014 portant cessation de fonctions à la présidence de la République publié au Journal officiel du 13 avril.
  10. http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000028965944 Décret du 21 mai 2014 portant nomination du directeur général de la Caisse des dépôts et consignations
  11. « Compte rendu du Conseil des ministres du 8 décembre 2017 - mesures d'ordre individuel », sur www.gouvernement.fr (consulté le 9 décembre 2017)
  12. « Décret du 31 décembre 2015 », (consulté le 2 janvier 2016)