Bernard Niquet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Bernard Niquet
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Préfet de la Moselle
Lorraine
-
Christian Galliard de Lavernée (en)
Préfet de la Vienne
Poitou-Charentes
-
Préfet des Yvelines
-
Christian Galliard de Lavernée (en)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 65 ans)
ClamartVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinctions

Bernard Niquet, né le à Lyon et mort le à Clamart[1], est un préfet français, conseiller d'État en service extraordinaire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il commence sa carrière en 1974, comme attaché au cabinet du préfet de Paris. Puis, dès 1977, année de l’élection de Jacques Chirac à la mairie de Paris, Bernard Niquet est nommé chef du service de presse de la ville-capitale.

Administrateur hors classe en 1984, directeur général de l’information et de la communication en 1988, il travaille à la mairie de Paris durant les trois mandats de Jacques Chirac. En , après l’élection de Jacques Chirac à la Présidence de la République, il entre à l’Élysée. Officiellement conseiller technique à la présidence de la République, il faisait office de directeur de cabinet de Bernadette Chirac.

Jacques Chirac le nomme Préfet des Yvelines[2] en 2003, puis de la région Poitou-Charentes et de la Vienne en 2006[3].

Il a été préfet de la région Lorraine, préfet de la Zone de Défense-Est et préfet de Moselle du [4] au [5].

Le Conseil des Ministres du l'a nommé au Conseil d'État en "service extraordinaire".

Il meurt le et est enterré au cimetière de Vaugirard.

Affaire Vrenezi[modifier | modifier le code]

M. Niquet et la préfecture de Moselle furent au centre d'une affaire polémique à la suite de l'expulsion « musclée » d'un adolescent polyhandicapé kosovar (et de sa famille) le . Celui-ci était en situation irrégulière en France au moment des faits. L'expulsion a suscité notamment l'indignation de l'Association des Paralysés de France. (APF)[6],[7],[8],[9]. Ardi Vrénezi vit désormais en France avec sa famille.

Décorations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]