Claude Pierre-Brossolette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brossolette et Pierre-Brossolette.
Claude Pierre-Brossolette
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Président
Banque Stern
-
Président
Crédit lyonnais
-
Secrétaire général de la présidence de la République
-
Directeur du Trésor
-
René Larre (d)
Jacques de Larosière de Champfeu (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 89 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Père
Mère
Fratrie
Anne Brossolette (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Autres informations
A travaillé pour
Distinction

Claude Pierre-Brossolette[1], né le à Paris 16e et mort le , est un banquier et haut fonctionnaire français.

Inspecteur des finances, il est secrétaire général de la présidence de la République française de 1974 à 1976.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Pierre Brossolette (1903-1944), grand résistant français et compagnon de la Libération et de Gilberte Brossolette (née Bruel, 1905-2004), résistante et sénatrice après-guerre, il est le plus jeune titulaire de la Médaille de la Résistance. Claude Pierre-Brossolette est le père de la journaliste Sylvie Pierre-Brossolette, membre du Conseil supérieur de l’audiovisuel.

Diplômé de l’École nationale d’administration (ENA) en 1952, il devient directeur du Trésor de 1971 à 1974. Longtemps proche de Valéry Giscard d'Estaing, il devient son secrétaire général à l'Élysée de 1974 à 1976, date à laquelle il est porté à la présidence du Crédit lyonnais qu'il dirige jusqu'en 1982. Il préside ensuite la Banque Stern de 1982 à 1986, puis la Banque Demachy de 1987 à 1989[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Il est né Claude Jean François Brossolette. Il est autorisé à porter le nom de Pierre-Brossolette par une ordonnance, homologuant un décret, transcrite le 17 septembre 1954.
  2. « Mort de Claude Pierre-Brossolette, ancien secrétaire général de l’Elysée entre 1974 et 1976 », Le Monde, 18 décembre 2017.

Biographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Liens externes[modifier | modifier le code]