Pernod

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pernod
logo de Pernod
Siège de Pernod à Marseille

Création 1805
Dates clés 1805
Fondateurs Henri-Louis Pernod
Forme juridique Société Anonyme
Slogan Distillateur d'émotions
Siège social Créteil
Drapeau de France France
Direction Philippe Coutin
Actionnaires Pernod RicardVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Distribution de boissons alcoolisés
Produits Pastis 51
Société mère Groupe Pernod Ricard
Sociétés sœurs Ricard
Effectif 680 (juin 2011)
Site web www.pernod.fr

Chiffre d'affaires 354 millions d'euros (juin 2011)
en augmentation

L'entreprise Pernod est un distillateur français. La société, héritée de la maison Pernod Fils créée à Pontarlier (Doubs) par Henri-Louis Pernod au début du XIXe siècle et de la Distillerie Hémard fondée en 1871 à Montreuil par Ariste Hemard, fusionna en 1928 avec Pernod Père et Fils fondée à Avignon par Jules-François Pernod et son fils Jules-Félix Pernod, dépositaire de la marque Anis Pernod depuis 1918. Elle fait partie du groupe Pernod Ricard depuis 1975.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1805, Henri-Louis Pernod crée la Maison Pernod Fils à Pontarlier, dans le Doubs.

En 1871, c'est au tour d'Ariste Hemard de fonder à Montreuil la Distillerie Ariste Hémard.

En 1872 enfin, Jules-François Pernod fonde à Avignon la Société Pernod Père et Fils puis en 1918, Jules-Félix Pernod, son fils, dépose la marque Anis Pernod. C'est le véritable inventeur du pastis[1],[2], commercialisé à partir de son usine de Montfavet.

En 1926, Pernod Fils fusionne avec la Distillerie Hémard pour former la société des Établissements Hémard et Pernod Fils. Les successeurs de Pernod de Pontarlier ayant déposé la marque Anis Pernod fils, Jules-Félix dépose plainte et déclare : « Il y a en notre faveur une antériorité indiscutable, l'Anis Pernod ayant été déposé à la fin des hostilités de 1914-1918, alors que la marque Anis Pernod et fils ne l'a été que dans les premiers mois de 1926. Dès l'apparition des produits anisés, nous avons été et restons les premiers dans le monde, les seuls Pernod fabricants d'anis. Nous ajouterons que notre ancien concurrent Pernod fils, dont nous ne contestons nullement l'existence en tant que marque d'absinthe, n'a aucun droit à l'appellation Pernod pour l'anis, le succès de notre marque Pernod a fait et fera des envieux, nous en aurons raison »[3].

En 1928, le procès est gagné par la famille Pernod d'Avignon et le , fusionnent les sociétés de Pontarlier, Avignon et Montreuil qui deviennent les Établissements Pernod[3].

En 1938, est créée la marque Pernod 45 puis en 1951 la marque Pastis 51.

En 1959, les Établissements Pernod prennent comme raison sociale "Pernod" puis rachètent en 1965 la Distillerie de Suze.

En 1975, Jean Hémard (1914-1982), président de Pernod, et Paul Ricard, président de Ricard, réunissent leurs entreprises pour créer le Groupe Pernod Ricard[4] dont Jean Hémard devient le premier président.

Marques et produits[modifier | modifier le code]

Même si Pernod est devenu synonyme de boisson anisée en France et ailleurs, le groupe s'est diversifié depuis les années 1970 en distribuant de nombreuses autres marques d'alcools et spiritueux lancées ou acquises par Pernod ou depuis 1975 par la maison mère Pernod Ricard.

Anisés, amers et apéritifs[modifier | modifier le code]

Whiskies[modifier | modifier le code]

Alcools blancs[modifier | modifier le code]

Liqueurs[modifier | modifier le code]

Eaux-de-vie[modifier | modifier le code]

Vins[modifier | modifier le code]

  • Mumm (champagne, acquis par le groupe en 2005)
  • Jacob's Creek (vins australiens)
  • Café de Paris (mousseux)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le pastis a été inventé à Avignon, oui môssieu ! », sur LaProvence.com, (consulté le 31 octobre 2019)
  2. « Wikiwix's cache », sur archive.wikiwix.com (consulté le 31 octobre 2019)
  3. a et b Marc Maynègre, op. cit., p. 61.
  4. « 20 décembre 1975 : Pernod et Ricard se marient », sur lesechos.fr (consulté le 21 avril 2018)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marc Maynègre, De la Porte Limbert au Portail Peint, histoire et anecdotes d’un vieux quartier d’Avignon, Sorgues, 1991, (ISBN 2950554903)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :