Cusenier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cusenier

Création 1868
Fondateurs Eugène Cusenier
Actionnaires Pernod RicardVoir et modifier les données sur Wikidata
Produits Spiritueux
Société mère Pernod Ricard
Liqueurs Cusenier, Paris-Noël 1891-1892, page 17

Cusenier est une marque française de spiritueux, dont la maison fut fondée à Ornans (Doubs) par Eugène Cusenier sous le nom de E. Cusenier, Fils aîné et Cie, faisant partie aujourd’hui du groupe Pernod Ricard.

La famille Cusenier[modifier | modifier le code]

  • Eugène Cusenier, né à Étalans le , mort à Paris la , fondateur de la maison Cusenier, distillerie installée en 1868 à Ornans.
  • Élisée Cusenier, né à Étalans en mars 1851, mort à Besançon le , succéda à son frère Eugène à la tête de la distillerie.
  • les frères Jules et Valentin Cusenier et divers membres de la famille, Charles Cusenier, Dumont-Cusenier, Girardot-Cusenier, Authier-Cusenier, Georges Cusenier, Narcisse Cusenier et Louis Tièche.

Historique[modifier | modifier le code]

  • 1868 : première distillerie installée rue du Rahoudard à Ornans (aujourd’hui rue Eugène-Cusenier),
  • 1871 : création de la filiale parisienne, 226 boulevard Voltaire,
Réclame de 1923 (L'Illustration)
  • 1874 : création de la Société de la Grande Distillerie spécialisée dans la fabrication du kirsch et de l'absinthe,
  • 1881 : construction de l'atelier de fabrication, suivi du logement patronal en 1882. La construction du reste des bâtiments s'échelonne de 1881 à 1885,
  • 1890 : création de la filiale de Buenos Aires,
  • 1928 : la société d’Ornans compte 25 ouvriers,
  • 1937 : la société est délocalisée à Dijon,
  • 1977 : rachat de la société Byrrh pour le compte du groupe Pernod-Ricard,
Avertissement, publié Montevideo, 1908

Les filiales[modifier | modifier le code]

Grâce à la vitalité des Cusenier, la société rayonne dans le monde entier et particulièrement dans ses filiales de Paris, Charenton-le-Pont, Marseille, Cognac, Mulhouse, Bruxelles, Londres, Buenos-Aires, Montevideo, Mexico, Shangaï, Calcutta, etc.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Élisée Cusenier fut Président du jury international des récompenses à l’Exposition universelle de 1900, et fut nommé par le gouvernement membre de la commission extra-parlementaire des alcools.

Il fut également maire d’Étalans pendant une vingtaine d’années. À sa mort, il légua sa fortune aux établissements de bienfaisance de Besançon.

Livres[modifier | modifier le code]

Edmond Haraucourt " Le Musée de la double soif " édité par Cusenier, Drager Frères, numéroté, 1925

Liens externes[modifier | modifier le code]