Henri-Louis Pernod

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pernod (homonymie).
Henri-Louis Pernod
Henri -Louis Pernod 1776-1851.jpg
Henri -Louis Pernod (1776-1851)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
PontarlierVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Parentèle
Jules-François Pernod (petit-neveu)Voir et modifier les données sur Wikidata

Henri-Louis Pernod, né le au Locle dans le canton de Neuchâtel et mort le à Pontarlier dans le Doubs, est un distilleur suisse qui propagea la consommation de la boisson alcoolisée absinthe. Sa société, la maison Pernod Fils créée à Pontarlier en 1805, Doubs, fusionna en 1928 avec Pernod père et fils fondée à Avignon par Jules-François Pernod et son fils Jules-Félix Pernod, dépositaire de la marque « Anis Pernod » depuis 1918.

Ce groupe a été intégré dans le groupe Pernod Ricard en décembre 1975[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d´un bouilleur de cru local et gendre de Daniel Henri Dubied, il participe à l'ouverture de la première fabrique d'absinthe créée à Couvet par Dubied père (Daniel Henri) avec Dubied fils (Marcelin) sous le nom de Dubied Père et Fils (elle sera plus tard reprise par Fritz Duval, un cousin des Dubied).

Henri-Louis Pernod prend ensuite ses distances avec son beau-père et monte rapidement sa propre distillerie appelée Pernod Fils. En 1805, il en ouvre une nouvelle à Pontarlier, pour répondre à la demande du marché français.

Parallèlement au développement du marché de l'absinthe depuis Pontarlier, un neveu de Henri-Louis né dans l'Ain, Gaston Pernod, va s'installer à Avignon comme teinturier. Son fils, Jules-François Pernod, fonde en 1860 la société Jules Pernod, spécialisée dans l'extraction de plantes pour la teinture. Puis, an 1884, la société se lance dans la distillation de l'extrait d'absinthe dans son usine de Montfavet sous le nom de la Société Pernod père et fils.

Les Pernod de Pontarlier et d'Avignon, vont alors entrer en concurrence sur l'absinthe et autres boissons anisées, jusqu'à ce qu'en 1926, Jules-Félix Pernod, fils de Jules-François, porte plainte contre l'entreprise de Pontarlier, ce qui occasionnera un procès, gagné par Jules-Félix en 1928, et la fusion des deux sociétés sous le nom des Établissements Pernod.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « 20 décembre 1975 : Pernod et Ricard se marient », sur lesechos.fr (consulté le 21 avril 2018)