Paul Rodgers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rodgers.
Paul Rodgers
Description de cette image, également commentée ci-après

Paul Rodgers lors d'une prestation en 2005 à Francfort-sur-le-Main.

Informations générales
Nom de naissance Paul Bernard Rodgers
Naissance (66 ans)
Middlesbrough, Angleterre
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Activité principale Chanteur
Genre musical Hard rock, blues rock, blues
Années actives 1968 – présent
Labels Atlantic Records
Victor Entertainment
SPV GmbH
E1 Music
Site officiel www.paulrodgers.com

Paul Bernard Rodgers né le , à Middlesbrough au Royaume-Uni est un musicien britannique. Chanteur à la voix bluesy et rauque, il est principalement connu pour avoir été membre des groupes Free, Bad Company et The Firm qu'il a formé avec Jimmy Page. Il a d'abord débuté en tant que bassiste au sein du groupe The Roadrunners, qui jouait dans sa ville natale de Middlesbrough. Puis après avoir déménagé à Londres, ils ont changé le nom du groupe pour The Wildflowers, les autres membres du groupe incluaient Micky Moody à la guitare qui jouerait plus tard avec Whitesnake et le bassiste Bruce Thomas, que l'on retrouverait éventuellement avec Elvis Costello & The Attractions.

Cet article a été en partie traduit de l'article anglophone de Wikipedia consacré à Paul Rodgers.

Free[modifier | modifier le code]

Formé à Londres en 1968, Free comprend outre Paul Rodgers au chant guitare et piano occasionnel, le guitariste Paul Francis Kossof né à Hampstead Londres le , le bassiste Andy Fraser né à Londres le et le batteur Simon Kirke né le . Ce qui frappe au premier abord est le jeune âge des membres du groupe, le bassiste avait 15 ans et le guitariste 17 ans, alors que le chanteur et le batteur avaient tous deux 18 ans. C'est une suggestion du guitariste blues Alexis Korner qui leur donne le nom de leur formation, ils sortent leur premier album Tons of Sobs en 1969 sur le label Island. Suivi la même année de l'album éponyme, puis en 1970 de Fire and water qui renferme le grand succès All right now qui sera numéro 1 en Grande-Bretagne et numéro 2 aux États-Unis. Toujours en 1970, Paul Rodgers et Andy Fraser s'offrent une pause de Free et participent à un album du guitariste Alexis Korner, Both sides : Live & Studio Recordings, si Paul ne participe qu'à 3 chansons, Andy lui joue sur toute la face un du disque. Par la suite, ces mêmes pièces réapparaîtront sur plusieurs compilations de Alexis Korner, au fil des années. De retour avec Free pour leur quatrième album, Highway qui fera pâle figure dans les charts, il se retrouve en 41e position dans les charts anglais et ne va pas plus loin que la 190e place aux États-Unis. Puis en 1971, tant à cause des différents entre le chanteur Paul Rodgers et le bassiste Andy Fraser que des problèmes de drogue du guitariste Paul Kossof, le groupe se sépare. Entre temps, le label sort l'album Free Live en 1971, si celui-ci fait bonne figure en Angleterre puisqu'il se retrouve à la position numéro 4 des charts anglais, il ne fait pas mieux que de vivoter en 89e place en Amérique. Durant cette période, Paul Kossof et Simon Kirke forment un nouveau groupe avec le bassiste japonais Tetsu Yamauchi et le pianiste John Rabbitt Bundrick. Ils nomment le groupe Kossoff, Kirke, Tetsu and Rabbit et sortent un album éponyme en 1972. Puis Free se reforme l'année suivante et publie l'album Free At Last en 1972, pourtant les problèmes de drogue (Mandrax) de Paul Kossof amènent les autres membres de la formation à créditer les nouvelles chansons au nom du groupe au complet dans un geste symbolique. Et en 1973 parait ce qui sera le dernier album de Free, Heartbreaker avec une toute nouvelle formation, pour palier à l'absence du bassiste Andy Fraser, on demande alors à Tetsu Yamauchi de combler le poste et le pianiste John Rabbitt Bundrick se joint aussi au groupe. On y retrouve aussi l'ex-guitariste de Stray Dog "Snuffy" Walden à la guitare rythmique ainsi que le percussionniste ghanéen Rebop Kwaku Baah de Traffic. Mais ce qui frappe surtout, c'est le fait que le guitariste solo Paul Kossof ne joue que sur 5 des 8 chansons de l'album, les autres pistes de guitares solo seront jouées par Paul Rodgers, en plus de la guitare rythmique et du piano. Puis le groupe se sépare et Paul Rodgers ainsi que le batteur Simon Kirke iront former Bad Company avec le bassiste Boz Burrell ex-King Crimson et le guitariste Mick Ralphs ex-Mott The Hoople. Le bassiste Andy Fraser lui forme Sharks avec le chanteur Snips, le guitariste Chris Spedding et le batteur Marty Simon et il les quitte après leur premier album First Water. Il monte alors le Andy Fraser Band avec le claviériste Nick Judd et le batteur Kim Turner, ils sortent deux albums, Andy Fraser Band et In your eyes tous les deux en 1975. De son côté le guitariste Paul Kossof sort un premier album solo en 1973, Back Street Crawler, puis accompagne John Martyn en tournée en 1975 et forme le groupe Back Street Crawler du titre de son album solo. Deux albums sortent soit The band plays on en 1975 et 2nd street en 1976. Le lors d'un vol qui l'amenait de Los Angeles à New-York, le guitariste Paul Kossof est décédé d'une crise cardiaque suite à ses problèmes de dépendance à la drogue.

Bad Company[modifier | modifier le code]

Signés sur le nouveau label de Led Zeppelin Swan Song, Bad Company publient leur tout premier album éponyme en 1974, lequel contient leur hit Can't get enough ainsi qu'une reprise de Mott The Hoople sur leur album All the young dudes composée par Mick Ralphs Ready for love. On retrouve aussi sur cet album, un autre ex-King Crimson en la personne de Mel Collins au saxophone, musicien de sessions très réputé qui a accompagné souvent Boz Burrell sur divers albums dont le groupe Snape avec le batteur Ian Wallace et le guitariste Alexis Korner. Le deuxième album de Bad Company sort en 1975 et contient la ballade Feel like making love ainsi que la pièce Good lovin' Gone Bad, il sera numéro 3 dans les charts britanniques et américains, il sera certifié or par la Recording Industry Association of America un mois après sa sortie. Il sera suivi en 1976 par le troisième album du groupe, Run with the pack qui sera numéro 4 en Grande-Bretagne et numéro 5 aux États-Unis, il se vendra à plus de trois millions de copies en Amérique seulement. Le saxophoniste Mel Collins fait un retour au saxophone et la flûte pour leur quatrième album, Burnin' Sky qui sort en 1977. Trois autres albums suivront, Desolation angels en 1979, Rough diamonds en 1982 et la compilation 10 From 6 en 1985 avant que le groupe ne se sépare. Alors Paul Rodgers forme The Firm avec l'ex-Led Zeppelin Jimmy Page en 1984. Le bassiste Raymond Boz Burrell est décédé le en Espagne, d'une attaque cardiaque.

The Firm[modifier | modifier le code]

Après la séparation de Bad Company, Paul Rodgers forme le super-groupe The Firm avec l'ex-guitariste de Led Zeppelin Jimmy Page, l'ex-batteur du Manfred Mann's Earth Band et Uriah Heep Chris Slade et le bassiste de Roy Harper, Tony Franklin. La particularité de ce bassiste est qu'il joue de la basse fretless, ce qui donne un son unique aux chansons du groupe. Dès le départ, Paul Rodgers et Jimmy Page se mettent d'accord pour éviter de jouer des chansons de Bad Company et Led Zeppelin, tant sur disque qu'en concert, ils se sont plutôt concentrés sur le matériel de The Firm ainsi que sur leurs albums solos. Un premier album éponyme est publié en 1985, sur lequel on retrouve une reprise d'un succés des Righteous Brothers, You've Lost That Lovin' Feeling, une composition de Phil Spector, Barry Mann et Cynthia Weil, ainsi que le succès Radioactive écrit par Paul Rodgers. Les autres chansons sont des compositions de Paul Rodgers et Jimmy Page, en solo ou en duo. Parmi les musiciens invités pour ce premier album, on note la présence d'un quatuor de cuivres pour la pièce Closer, ainsi que trois choristes dont Sam Brown sur deux chansons Midnight Moonlight et You've lost that loving feeling. Après une tournée qui les amènent en Europe et aux États-Unis en 1985, le groupe publie un deuxième album Mean Business sort donc la même année. Ce deuxième album renferme la pièce All the king's horses de Paul Rodgers ainsi que la première pièce de Tony Franklin, Dreaming. Ce dernier, en plus de la basse fretless joue aussi les claviers et le synthétiseur alors que Chris Slade fait les chœurs en plus de la batterie et des percussions. Puis le groupe s'est séparé, Jimmy Page et Paul Rodgers retournent à leur travail en solo, Tony Franklin monte Blue Murder avec le guitariste John Sykes alors que Chris Slade s'est joint à AC/DC.

Willie & The Poor Boys[modifier | modifier le code]

Entretemps, Rodgers et Page participent à l'album Willie & The Poor Boys de Bill Wyman et Charlie Watts, enregistré en novembre 1984 et janvier 1985 et publié en avril 1985. Ils jouent sur deux chansons de l'album, These Arms of Mine de Otis Redding et Slippin' and Slidin de Albert Collins, Eddie Bocage, James Smith et Richard Penniman. Les musiciens ayant collaborés à cet album sont, à la guitare, Andy Fairweather-Low et Mickey Gee, Bill Wyman à la basse et Charlie Watts à la batterie.

The Law[modifier | modifier le code]

En 1991, Paul forme le groupe The Law avec Kenney Jones, suite à une rencontre entre les deux musiciens dans un night-club à Londres. Le guitariste Jim Barber joue la guitare solo, parmi les autres musiciens ayant participés on retrouve David Gilmour, Chris Rea et Bryan Adams à la guitare, Pino Palladino à la basse, Joe Lala aux percussions et The Memphis Horns aux cuivres. Ils n'ont publiés qu'un seul album.

Queen + Paul Rodgers[modifier | modifier le code]

En 2005, Paul Rodgers et les membres restants de Queen, Brian May et Roger Taylor, s'associent pour une tournée sous le nom de Queen + Paul Rodgers qui les voit se produire dans le monde entier. Le groupe n'en est pas à sa première collaboration avec d'autres artistes, Queen s'étant produit plusieurs fois après le décès de Freddie Mercury avec d'autres chanteurs sous le nom de Queen +..., notamment Elton John et George Michael. Paul Rodgers n'est pas le remplaçant officiel de Freddie Mercury, mais sa collaboration est mise à égal avec les autres membres de Queen. Ce groupe est donc une nouvelle entité distincte du Queen originel, Paul Rodgers se produisant avec le groupe en tant qu'invité permanent. La tournée, intitulée Return of the Champions, voit le groupe reprendre les chansons de Queen ainsi que les grands classiques de Paul Rodgers, All Right Now, Feel Like Makin Love, Can't Get Enough, Wishing Well. Le groupe sort un DVD live et prend le chemin des studios pour sortir un nouvel album intitulé The Cosmos Rocks qui est paru le . Cet album a été accompagné d'une tournée mondiale qui est passée par la France au Palais omnisports de Paris-Bercy le . La voix de Paul Rodgers, plus "bluesy" et rauque que celle de Freddie Mercury, ainsi que ses réinterprétations des classiques du groupe ont divisé les critiques. En mars 2009, il quitta Queen pour reformer son deuxième groupe Bad Company qu'il avait quitté en 1984. Il a récemment annoncé qu'il y aura d'autres projets avec Queen dans un avenir proche.

Discographie[modifier | modifier le code]

Solo[modifier | modifier le code]

Albums Studios :

Albums Live :

  • Live: The Loreley Tapes - (1996)
  • Now and Live - (1997) Compilation d'enregistrements en concert. 2 CD
  • Extended Versions - (2006)
  • Live In Glasgow - (2007) - Existe sous forme de DVD du même concert.
  • Live At Hammermith Apollo - (2009) - Avec Deborah Bonham et Mick Ralphs.
  • Live 2011 - Manchester Apollo 21-04-2011 (2011)
  • Paul Rodgers and Friends: Live at Montreux - (2011) - Enregistré en 1994.
  • Live 2011 - Blackpool Opera House 15-04-2011 - (2011)
  • Live 2011 - Birmingham NIA 28-04-2011 - (2011) Coffret 3 CD.

Albums Compilations :

  • The Chronicle (1994) - Album enregistré avec des musiciens de sessions sur lequel il reprend des chansons de Free, Bad Company et Jimi Hendrix Purple Haze et Little Wing, ainsi qu'une chanson de Willie Dixon. Produit par Billy Sherwood. Distribué au Japon exclusivement.
  • The Very Best Of Free & Bad Company Featuring Paul Rodgers - (2010) Album contenant des chansons de Free et Bad Company.

EP :

DVD :

  • Live in Glasgow - (2007)
  • Live At Udo Music Festival - (2008)

Free[modifier | modifier le code]

Albums Studios :

Albums Live :

  • Free Live! (1971)
  • Free – Live at the BBC (2006)

Albums Compilations :

  • The Free Story (1973)
  • Completely Free (1982)
  • The Best of Free (1991)
  • Molten Gold: The Anthology (1993) - Double Album


Bad Company[modifier | modifier le code]

Albums Studios :

Albums Live :

  • The best of Bad Company Live (1993)
  • In Concert : Merchants of Cool (CD/DVD 2002)
  • Live in Albuquerque 1976 (2006)
  • Hard Rock Live (2010)
  • Live at Wembley (2011)
  • Live in Concert 1977 & 1979 (2016)

Albums Compilations :

  • 10 From 6 (1985)
  • The Original Bad Company Anthology (1999)
  • The Hits (2008)
  • Original Album Series (2014) Boîtier renfermant les 5 premiers albums du groupe distribué en Europe exclusivement.
  • Rock 'N' Roll Fantasy: The Very Best of Bad Company (2015)

The Firm[modifier | modifier le code]

  • The Firm (1985)
  • Mean Business (1986)
  • The Firm Talks Business (1986) - Album d'entrevues avec Paul Rodgers et Jimmy Page.
  • European Tour 1984 (Date de sortie inconnue) - Album pirate

Vidéos :

  • The Firm Live at Hammersmith 1984 (1984) (Édition limitée)
  • Five From the Firm (1986)

The Law[modifier | modifier le code]

  • The Law (1991)

Queen & Paul Rodgers[modifier | modifier le code]

Album Studio :

  • The Cosmos Rocks (2008)
  • The Cosmos Rocks Album Special (2008) - Album d'entrevues sans aucune chanson.

Albums Live :

Collaborations[modifier | modifier le code]

  • Both sides : Live & Studio Recordings de Alexis Korner - (1970) - Chant sur Mighty Mighty, chœurs sur Wild Injun Woman composée par Andy Fraser et I See It, avec Andy Fraser de Free à la basse sur 7 des 9 pièces de l'album.
  • Bootleg Him de Alexis Korner - (1972) - Chant sur Mighty-Mighty Spade & Whitey avec Andy Fraser. Robert Plant est aussi présent sur cet album.
  • Willie & The Poor Boys de Bill Wyman & Charlie Watts - (1985) - Paul Rodgers et Jimmy Page sur deux chansons.
  • And ...1961-1972 de Alexis Korner - (1992) - Paul Rodgers et Andy Fraser sur Mighty Mighty Spade And Whitey.
  • Some Kind Of Wonderful/Too Broke To Spend The Night de Buddy Guy Featuring Paul Rodgers - (1993) - Single. Marché Européen.
  • Blues Unlimited - Best of Alexis Korner de Alexis Korner - (1996) Paul et Andy sur Mighty Mighty Spade And Whitey.
  • Anthology 1967-1982 Musically Rich...And Famous de Alexis Korner - (1998) - Paul et Andy sur Mighty Mighty Spade And Whitey, Andy à la basse sur I see it et You Don't Miss Your Water.
  • kornerstoned – the alexis korner anthology 1954-1983 de Alexis Korner (2006) Mighty-Mighty Spade & Whitey

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]