Kenney Jones

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Kenney Jones
Description de cette image, également commentée ci-après
Kenney Jones en 2007.
Informations générales
Surnom Kenney
Nom de naissance Kenneth Thomas Jones
Naissance (72 ans)
Stepney, Londres, Angleterre
Activité principale Auteur-compositeur-interprète, musicien
Genre musical Pop Rock, blues rock, folk rock
Instruments Batterie
Années actives 1962 à aujourd'hui

Kenneth Thomas Jones, dit Kenney, né le à Stepney un quartier de Londres, est un musicien britannique. Il est le batteur des Small Faces de Steve Marriott, des Faces avec Rod Stewart et Ronnie Wood puis des Who, par suite de la mort de Keith Moon.

Biographie[modifier | modifier le code]

Kenneth Thomas Jones est né le à Stepney un quartier de Londres. Il est le fils de Samuel et Violet Jones.

Il crée un premier groupe avec Ronnie Lane, The Outcasts, en 1962. Au départ guitariste soliste, Lane change rapidement pour la basse, puis alors qu'il magasins un de ces instruments, il a fait la rencontre de Steve Marriott qui travaille au J60 Music Bar à Manor Park à Londres. Après avoir acheté sa basse de marque Harmony, il se rend quotidiennement à la demeure de Marriott après le travail. Celui-ci lui montre alors sa collection de disques de Stax et Motown Records et ils sympathisent rapidement. Ils forment alors un groupe avec Kenney Jones à la batterie et Jimmy Winston à l'orgue et deviennent ainsi les Small Faces en 1966.

En 1969, après le départ de Steve Marriott parti former Humble Pie, les trois autres membres du groupe forment alors The Faces, et deviennent le groupe accompagnateur de Rod Stewart et Ronnie Wood, deux ex-Jeff Beck Group, de 1970 à 1975. En 1975, Ron Wood quitte le groupe pour rejoindre les Rolling Stones et Rod Stewart se consacre à sa carrière solo. En 1977, après avoir dissous Humble Pie, Steve Marriott tente une reformation des Small Faces avec les membres originaux Ian McLagan aux claviers et Kenney à la batterie, moins Ronnie Lane toutefois car atteint de sclérose en plaques et remplacé par Rick Wills à la basse. Après deux albums Playmates en 1977, et 78 in the Shade en 1978, le groupe se sépare une dernière fois à cause de la faible vente de leurs disques et du peu d'intérêt des fans.

Après le décès de Keith Moon, Kenney devient le batteur des Who, de 1979 à 1982.

Entre 1991 et 1992, il forme le groupe The Law avec Paul Rodgers.

Il a six enfants, il a été marié au top modèle Jayne Andrew, avec laquelle il a quatre enfants : Dylan (1972), Jesse (1977), Casey (1987) et Jay (1989). Il a conçu Cody (1994) et Erin (1997) avec sa seconde femme.

Discographie[modifier | modifier le code]

Small Faces[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Compilation[modifier | modifier le code]

From the Beginning (1967)

Faces[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • First Step (1970)
  • Long Player (1971)
  • A Nod Is As Good As a Wink... to a Blind Horse (1971)
  • Ooh La La (1973)

Album live[modifier | modifier le code]

  • Coast to Coast: Overture and Beginners (1974)

The Who[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • Face Dances (1981)
  • It's Hard (1982)
  • Who's Last (1984)

Album live[modifier | modifier le code]

  • Live from Toronto (2006)

Compilation[modifier | modifier le code]

  • Thirty Years of Maximum R&B (1994) - Kenney joue sur "The Real Me", "You Better You Bet", "Eminence Front", & "Twist and Shout" - Coffret 4 CD

The Law[modifier | modifier le code]

  • The Law (1991)

The Jones Gang[modifier | modifier le code]

  • Any Day Now (2001)

Collaborations[modifier | modifier le code]

  • Gasoline Alley de Rod Stewart (1970) - Kenney joue sur My Way Of Giving & You're My Girl
  • Woman Child de Marsha Hunt (1971) - A été réédité en 1987 sous le titre Walk On Gilded Splinters
  • Every Picture Tells a Story de Rod Stewart (1971) - Joue sur (I Know) I'm Losing You, non crédité
  • Never A Dull Moment de Rod Stewart (1972) - Joue sur True Blue
  • Smiler de Rod Stewart (1974)
  • Now Look de Ron Wood (1975) - Sur Caribbean Boogie & Now Look
  • La Booga Rooga de Andy Fairweather Low (1975) - Sur Halfway To Everything, 8 Ton Crazy & Inner City Highwayman
  • Tommy Original Soundtrack Recording Artistes Variés (1975) - Sur Eyesight To The Blind, The Acid Queen, Extra, Extra, Extra, There's A Doctor, Smash The Mirror, I'm Free, Miracle Cure
  • Mahoney's Last Stand de Ron Wood & Ronnie Lane (1976) - Sur Tonight's Number
  • Be Bop 'N' Holla de Andy Fairweather Low (1976) - Sur Checking Out The Checker
  • Joan Armatrading de Joan Armatrading (1976) - Sur 4 chansons
  • Show Some Emotion de Joan Armatrading (1977) - Sur Opportunity
  • Schizophonia de Mike Batt (1977) - Sur Don't Let Me Be Misunderstood
  • McVicar Bande Originale du film homonyme avec Roger Daltrey (1980)
  • Empty Glass de Peter Townshend (1980) - Sur Rough Boys
  • Back To The Egg de Paul McCartney & Wings (1979) - SurRockestra Theme & So Glad To See You Here

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Cet article a été partiellement traduit des Wikipédia anglophones consacrés à Kenney Jones et Ronnie Lane.