A Day at the Races (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir A Day at the Races.
A Day at the Races
Description de l'image QueenADayattheRacesfont.png.
Album de Queen
Sortie Drapeau : Royaume-Uni 10 décembre 1976
Drapeau : États-Unis 18 décembre 1976[1]
Enregistré Juillet—novembre 1976
The Manor, Oxfordshire[2]
Sarm East Studios, Londres[2]
Wessex Studios, Londres[2]
Advision Studios, Londres[2]
Durée 44:20
Genre hard rock, rock progressif, glam rock
Producteur Queen et Mike Stone
Label Drapeau : Royaume-Uni EMI
Drapeau : États-Unis Hollywood Records
Critique

Albums de Queen

Singles

  1. Somebody to Love
    Sortie : 12 novembre 1976
  2. Tie Your Mother Down
    Sortie : 4 mars 1977
  3. Teo Torriatte (Let Us Cling Together)
    Sortie : 25 mars 1977 (Japon)
  4. Good Old-Fashioned Lover Boy
    Sortie : 20 mai 1977
  5. Long Away
    Sortie : 7 juin 1977 (USA, Canada et Nouvelle-Zélande)

A Day at the Races est le 5e album du groupe de rock britannique Queen, sorti en 1976. Il contient Somebody to Love qui sera second des charts lors de sa sortie en single. Tout comme A Night at the Opera, le nom de cet album est inspiré de celui d'un film des Marx Brothers.

Historique[modifier | modifier le code]

Ce 5e album du groupe est de la même lignée que le chef-d'œuvre A Night at the Opera puisqu'il finit lui aussi 1er dans les classements britanniques. Il se veut être le 2e et dernier volet de la période néo-classique de Queen. Comme l'album précité, A Day at the Races est un titre emprunté aux Marx Brothers[6]'[7]. Il arbore en négatif la pochette de son illustre prédécesseur, à savoir le logo du groupe figurant cette fois sur un fond noir.

Si les points communs sont nombreux entre A Night at the Opera sorti un an plus tôt, et A Day at the Races, la musique, très originale également, tend vers une approche plus intimiste et plus sobre, comme le montrent des morceaux comme You Take My Breath Away (ballade de Mercury), la valse joyeuse de The Millionnaire Waltz ou le rock de May Long Away. Les surprises se trouvent dans le gospel étonnant du hit de l'album, Somebody to Love, pendant du titre Bohemian Rhapsody présent sur l'album précédent et qui se classera à la 2e place des charts britanniques, dans le charleston enlevé de Good Old-Fashionned Lover Boy (3e hit), dans le rock boogie de Tie Your Mother Down (2e 45 tours) et enfin dans deux morceaux de maîtres de Brian May, la chanson engagée et violente de White Man et le somptueux final anglo-japonais de Teo Torriatte. Le tout est emballé par un instrumental à la mélodie envoûtante, en introduction et en conclusion de cet album réussi.

Teo Torriatte est une chanson reprenant conjointement l'anglais et le japonais. Pour ce faire, Queen fut aidé par un ami de Freddie Mercury (chanteur du groupe) nommé Chika Kujiraoka.

Tie Your Mother Down fut à l'origine produit pour être intégré dans l'album précédent, A Night at the Opera, mais le groupe préféra en différer la publication.

L'album se compose comme une sorte de cycle, ce dernier commençant par une courte entrée dans Tie Your Mother Down et une sortie de même durée finissant Teo Torriatte.

Classements et certifications[modifier | modifier le code]

Classements hebdomadaires[modifier | modifier le code]

Pays Meilleure
position (1976-77)
Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest (Media Control AG)[8] 10
Drapeau de l'Australie Australie (Kent Music Report)[9] 8
Drapeau de l'Autriche Autriche (Ö3 Austria Top 40)[10] 8
Drapeau du Canada Canada (RPM Albums Chart)[11] 4
Drapeau des États-Unis États-Unis (Billboard 200) [12] 5
Drapeau du Japon Japon (Oricon)[13] 1
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (RIANZ)[14] 11
Drapeau de la Norvège Norvège (VG-lista)[15] 3
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Mega Album Top 100)[16] 1
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Albums Chart)[17] 1
Drapeau de la Suède Suède (Sverigetopplistan)[18] 8

Certifications[modifier | modifier le code]

Pays Ventes Certifications
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (BVMI) 250 000 + Disque d'or Or[19]
Drapeau du Canada Canada (Music Canada) 100 000 + Disque de platine Platine[20]
Drapeau des États-Unis États-Unis (RIAA) 1 000 000 + Disque de platine Platine[21]
Drapeau du Japon Japon (RIAJ) 135 000 + Disque d'or Or[22]
Drapeau de la Pologne Pologne (ZPAV) 20 000 + Disque de platine Platine[23]
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (BPI) 100 000 + Disque d'or Or[24]

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Liste des chansons[modifier | modifier le code]

Face A
No TitreAuteur Durée
1. Tie Your Mother DownBrian May 4:48
2. You Take My Breath AwayFreddie Mercury 5:09
3. Long AwayBrian May 3:34
4. The Millionaire WaltzFreddie Mercury 4:54
5. You and IJohn Deacon 3:25
Face B
No TitreAuteur Durée
1. Somebody to LoveFreddie Mercury 4:56
2. White ManBrian May 4:59
3. Good Old-Fashioned Lover BoyFreddie Mercury 2:54
4. DrowseRoger Taylor 3:45
5. Teo Torriatte (Let Us Cling Together)Brian May 5:50

Crédits[modifier | modifier le code]

  • Freddie Mercury : chant, piano, chœurs
  • Brian May : guitare, harmonium, chœurs, chant (sur Long Away)
  • John Deacon : basse
  • Roger Taylor : batterie, percussions, chœurs, chant (sur Drowse)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.queenpedia.com/index.php?title=A_Day_At_The_Races
  2. a b c et d https://www.queensongs.info/album-analysis/a-day-at-the-races
  3. (en) Stephen Thomas Erlewine, « A Day at the Races », sur AllMusic (consulté le 12 mai 2019)
  4. (en) Dominique Leone, « A Day at the Races », sur Pitchfork (consulté le 12 mai 2019)
  5. (en) « A Day at the Races », sur Sputnikmusic (consulté le 12 mai 2019)
  6. Site Marx Brothers en anglais, page references
  7. Site Marx Brothers en français, page références
  8. (de) « Offizielle Deutsche Charts - Suchen Nach Queen », sur offiziellecharts.de (consulté le 12 mai 2019)
  9. David Kent, Australian Chart Book 1970–1992, St Ives, New South Wales, Australian Chart Book, (ISBN 0646119176)
  10. (de) Austriancharts.at – Queen – A Day at the Races. Ö3 Austria Top 40. Hung Medien. Consulté le 15 mars 2018.
  11. (en) « RPM Top Albums - Volume 26, No. 25, March 19 1977 », sur collectionscanada.gc.ca (consulté le 12 mai 2019)
  12. Purvis 2018, p. 44
  13. (ja) « Yamachan Land – Albums Chart Daijiten – Queen », sur biglobe.ne.jp (consulté le 12 mai 2019)
  14. (en) Charts.org.nz – Queen – A Day at the Races. RIANZ. Hung Medien. Consulté le 15 mars 2018.
  15. (en) Norwegiancharts.com – Queen – A Day at the Races. VG-lista. Hung Medien. Consulté le 15 mars 2018.
  16. (nl) Dutchcharts.nl – Queen – A Day at the Races. Mega Album Top 100. Hung Medien. Consulté le 15 mars 2018.
  17. (en) « Queen Albums », sur officialcharts.com (consulté le 12 mai 2019)
  18. (en) Swedishcharts.com – Queen – A Day At The Races. Sverigetopplistan. Hung Medien. Consulté le 15 mars 2018.
  19. (de) « Gold-/Platin-Datenbank - Queen », sur musikindustrie.de (consulté le 12 mai 2019)
  20. (en) « Gold Platinum Database - Queen A Day at the Races », sur musiccanada.com (consulté le 12 mai 2019)
  21. (en) « Gold & Platinum - Queen », sur riaa.com (consulté le 12 mai 2019)
  22. (ja) Oricon Album Chart-Book Complete Edition 1970~2005, Orikonmāketingupuromōshon, (ISBN 4871310779)
  23. (pl) « Platynowe CD 2009 », sur zpav.pl (consulté le 12 mai 2019)
  24. (en) « Certified Awards Search - Queen », sur BPI (consulté le 12 mai 2019)

Bibliographie[modifier | modifier le code]