Hot Space

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hot Space
Description de l'image QueenHotSpacefont.png.
Album de Queen
Sortie
Enregistré juin 1981-mars 1982
Mountain Studios (Montreux)
Studios Musicland (Munich)
Durée 43:34
Genre pop rock, disco, dance, funk rock
Producteur Queen, Arif Mardin, Reinhold Mack et David Bowie
Label Drapeau : Royaume-Uni EMI
Drapeau : États-Unis Elektra Records
Critique

Albums de Queen

Singles

  1. Under Pressure
    Sortie : 26 octobre 1981
  2. Body Language
    Sortie : 19 avril 1982
  3. Las Palabras de Amor (The Words of Love)
    Sortie : 1er juin 1982
  4. Staying Power
    Sortie : 31 juillet 1982 (Japon, USA)
  5. Calling All Girls
    Sortie : 31 juillet 1982
  6. Back Chat
    Sortie : 9 août 1982

Hot Space est le dixième album studio du groupe de rock britannique Queen sorti le chez EMI au Royaume-Uni et par Elektra Records aux États-Unis.

Marquant un changement notable de direction par rapport à leur travail précédent, le groupe utilise de nombreux éléments de disco, de funk, de rythm and blues, de dance et de musique pop dans l'album[5],[6]. Ces changements de style ont rendu l’album moins populaire auprès des fans qui préféraient leur style de rock traditionnel qu’ils avaient fini par associer au groupe[5]. La décision de Queen d'enregistrer un album axé sur la danse a germé avec le succès retentissant aux États-Unis, et dans une moindre mesure au Royaume-Uni, de Another One Bites the Dust[6].

La chanson Under Pressure, fruit de la collaboration de Queen avec David Bowie, sort en single en 1981 et est devenue le deuxième numéro un du groupe au Royaume-Uni[7]. Bien que incluse sur Hot Space, la chanson était un projet séparé et avait été enregistrée avant l'album, avant la controverse entourant le nouveau son rock influencé par le disco de Queen[8]. Le deuxième single extrait de l'album, Body Language, a culminé à la onzième place du Billboard Hot 100 aux États-Unis. Les ventes estimées de l'album s'élèvent actuellement à 3,5 millions d'exemplaires. En juillet 2004, le magazine Q a classé Hot Space parmi les quinze albums « où de grands acteurs du rock ont perdu du terrain »[9].

Historique[modifier | modifier le code]

En 1982, le groupe choisit la rupture profonde et décide d'explorer la musique de boîte de nuit pour prolonger l'immense succès du tube Another One Bites the Dust, sorti deux ans plus tôt. Hot Space atteindra la 4e place des classements musicaux britanniques.

Après la déception de Flash Gordon, et pendant l'immense succès de leur Greatest Hits sorti en 1981, Hot Space est vécu comme un nouvel échec par le groupe, atteint plus que jamais par des dissensions internes. Après le Hot Space tour qui aura vu le succès du concert de Milton Keynes (5 juin 1982 et qui sortira plus de vingt ans plus tard comme DVD et CD live sous le nom de Queen on Fire: Live at the Bowl), Queen décide de se prendre une année sabbatique en 1983.

Hot Space comprend le tube Under Pressure, sorti en . Il avait été enregistré bien avant les sessions pour cet album. On y retrouve la participation de David Bowie, alors en séjour à Montreux, comme Queen. Ce titre composé par Queen et Bowie se classe no 1 dans plusieurs pays dont le Royaume-Uni.

Deux plages reprises dans cet album sont des chansons-hommage :

  • Life Is Real (Song for Lennon) est écrite en mémoire de John Lennon l'année qui suit l'assassinat du chanteur en 1980. De plus, son titre est basé sur deux chansons Mother et Love de l'ex-Beatles.
  • La deuxième chanson-hommage est tout simplement Las Palabras de Amor (The Words of Love) (« Les mots de l'amour ») qui fut écrite pour les fans sud-américains de Queen.

Pochette[modifier | modifier le code]

La pochette de Hot Space superpose quatre carrés de couleurs vives avec au centre de chacun le dessin de la forme du visage d'un membre du groupe. Pochette bigarrée qui annonce la couleur de ce nouvel opus : une musique résolument funky. Pour la 1re fois, on ne trouve pas de photo du groupe (ni sur la pochette ni dans l'enveloppe intérieure du disque).

Classements et certifications[modifier | modifier le code]

Classements hebdomadaires[modifier | modifier le code]

Pays Meilleure
position
Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest (Media Control AG)[10] 5
Drapeau de l'Australie Australie (Kent Music Report)[11] 15
Drapeau de l'Autriche Autriche (Ö3 Austria Top 40)[12] 1
Drapeau du Canada Canada (RPM Top Albums)[13] 6
Drapeau des États-Unis États-Unis (Billboard 200)[14] 22
Drapeau de l'Italie Italie (FIMI)[15] 9
Drapeau du Japon Japon (Oricon)[16] 6
Drapeau de la Norvège Norvège (VG-lista)[17] 3
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (RIANZ)[18] 5
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Mega Album Top 100)[19] 1
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Albums Chart)[20] 4
Drapeau de la Suède Suède (Sverigetopplistan)[21] 4

Certifications[modifier | modifier le code]

Pays Ventes Certifications
Drapeau de l'Autriche Autriche (IFPI) 25 000 + Disque d'or Or[22]
Drapeau des États-Unis États-Unis (RIAA) 500 000 + Disque d'or Or[23]
Drapeau de la Pologne Pologne (ZPAV) 20 000 + Disque de platine Platine[24]
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (BPI) 100 000 + Disque d'or Or[25]

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Liste des chansons[modifier | modifier le code]

N.B. : Freddie Mercury est le chanteur principal sauf exceptions notées

Face A
No TitreAuteurChant principal Durée
1. Staying PowerFreddie Mercury 4:10
2. DancerBrian May 3:46
3. Back ChatJohn Deacon 4:31
4. Body LanguageMercury 4:29
5. Action This DayRoger TaylorFreddie Mercury et Roger Taylor 3:33
Face B
No TitreAuteurChant principal Durée
6. Put Out the FireMay 3:15
7. Life Is Real (Song for Lennon)Mercury 3:39
8. Calling All GirlsTaylor 3:53
9. Las Palabras de Amor (The Words of Love)MayFreddie Mercury et Brian May 4:26
10. Cool Cat
  • Mercury
  • Deacon
3:26
11. Under Pressure (avec David Bowie)
Freddie Mercury et David Bowie 4:02

Crédits[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Hot Space Review », sur Sputnikmusic,
  2. (en) Stephen Thomas Erlewine, « Hot Space Review », sur AllMusic (consulté le 29 avril 2019)
  3. (en) Greg Kot, « An 18-record, 80 Million-copy Odyssey », sur Chicago Tribune (consulté le 25 mai 2013)
  4. (en) John Milward, « Hot Space review », sur Rolling Stone,
  5. a et b Prato, Greg, « Hot Space Review », Allmusic (consulté le 5 décembre 2006)
  6. a et b Queen – Hot Space Stylus Magazine. Retrieved 31 May 2011
  7. « Queen - full Official Chart History - Official Charts Company », sur www.officialcharts.com
  8. Lowry, Max (13 July 2008) The ones that got away The Guardian. Retrieved 3 August 2011
  9. « The Muse Has Flown: 15 Albums Where Great Rock Acts Lost the Plot », (consulté le 16 septembre 2018)
  10. (de) « Offizielle Deutsche Charts - Suchen Nach Queen », sur offiziellecharts.de (consulté le 12 mai 2019)
  11. (en) David Kent, Australian Chart Book 1970-1992, Australian Chart Book, (ISBN 0646119176)
  12. (de) Austriancharts.at – Queen – Hot Space. Ö3 Austria Top 40. Hung Medien.
  13. (en) « RPM Top Albums - Hot Space », sur collectionscanada.gc.ca (consulté le 30 juin 2017)
  14. Sutcliffe 2016, p. 170
  15. (it) « Hit Parade Italia – Gli album più venduti del 1982 », sur hitparadeitalia.it (consulté le 3 octobre 2011)
  16. (ja) « Yamachan Land – Albums Chart Daijiten – Queen », sur biglobe.ne.jp (consulté le 4 mai 2019)
  17. (en) Norwegiancharts.com – Queen – Hot Space. VG-lista. Hung Medien.
  18. (en) Charts.org.nz – Queen – Hot Space. RIANZ. Hung Medien.
  19. (nl) Dutchcharts.nl – Queen – Hot Space. Mega Album Top 100. Hung Medien.
  20. (en) « Queen Albums », sur officialcharts.com (consulté le 12 mai 2019)
  21. (en) Swedishcharts.com – Queen – Hot Space. Sverigetopplistan. Hung Medien.
  22. (de) « Gold & Platin - Queen Hot Space », sur ifpi.at (consulté le 13 mai 2019)
  23. (en) « Gold & Platinum - Queen », sur riaa.com (consulté le 12 mai 2019)
  24. (pl) « Platynowe CD 2009 », sur zpav.pl (consulté le 12 mai 2019)
  25. (en) « Certified Awards Search - Queen », sur BPI (consulté le 12 mai 2019)

Bibliographie[modifier | modifier le code]