Steve Marriott

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


Steve Marriott
Description de cette image, également commentée ci-après

Steve Marriott

Nom de naissance Stephen Peter Marriott
Naissance
Londres
Nationalité Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Décès
Arkesden, Angleterre
Profession Guitariste Harmoniciste, organiste, chanteur

Stephen Peter Marriott (dit Steve) est un chanteur et guitariste de pop, rock et blues britannique, né à Londres le et décédé à Arkesden, Angleterre, le . Il fut fondateur et leader des groupes The Small Faces et Humble Pie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Steve Marriott avec les Small Faces en 1965 à gauche.

Il est né à l'hôpital de East Ham, dans le quartier de Forest Gate. Ses parents sont Kay et Bill Marriott qui vivent sur Strone Road, à Manor Park. Steve étudie à la Monega Junior School et à l'Italia Conti Academy of Theatre Arts' à Londres[1].

Steve Marriott fait ses premiers pas dans le monde du spectacle dès l’enfance en jouant dans la comédie musicale Oliver le rôle de Artful Dodger. Il assure durant l’adolescence divers petits rôles dans des séries télévisées.

Il monte son premier groupe rock, les Moonlites, à 16 ans, et rencontre rapidement le bassiste Ronnie Lane et le batteur Kenny Jones avec qui il fonde The Small Faces qui connaîtra le succès pendant 5 ans.

En 1969, lors d’une séance d’enregistrement à Paris pour l'album Rivière... ouvre ton lit de Johnny Hallyday, Marriott rencontre le jeune guitariste Peter Frampton (qui connaîtra par la suite un énorme succès aux États-Unis). Il tentera de l’imposer comme guitariste au sein des Small Faces mais sans succès. Devant le refus des autres membres du groupe d'intégrer le jeune guitariste, Marriott et Frampton partent fonder le groupe de blues-rock Humble Pie qui connaîtra des hauts et des bas et dont le succès sera surtout américain.

Lorsque Humble Pie jette l’éponge en 1975, Marriott tente l’aventure en solo, puis se lance dans une tentative de reformation des Small Faces sans Ronnie Lane qui souffrait de sclérose en plaque, mais ils se séparent après deux albums. Il ne renouera avec un succès modeste qu’en 1980 en reformant Humble Pie mais ses problèmes avec l’alcool et les drogues lui mettront des bâtons dans les roues tout au long des années '80, en témoigne les difficultés rencontrées par son groupe suivant Packet of Three (au nom volontairement provocateur, Packet of Three signifiant « Boite de préservatifs » qui contenait 3 préservatifs).

Le , en pleine période d’enregistrement avec son compère d’autrefois Peter Frampton en vue de la formation d’un nouveau groupe, Marriott rendu inconscient par l’ingestion d’un mélange de cocaïne, d’alcool et de Valium met involontairement le feu à ses draps avec une cigarette. Il périt dans l’incendie.

Il fut marié de 1968 à 1973 avec Jenny Rylance, puis il rencontre une hôtesse de l'air Pam Stephens avec qui il aura un fils Toby né en 1976. Il se remarie avec Toni Poultney, il aura une fille, Lesley, née en 1976, née avant leur mariage. Une autre fille Tonya née en 1984 avec une Canadienne Terri Elias et une troisième fille Mollie Mae née en 1985 avec Manon Piercey.

Discographie[modifier | modifier le code]

Solo[modifier | modifier le code]

N B : À Partir de 1993, sa discographie devient posthume, et est constituée de musique enregistrée lors de divers travaux de Steve Marriott à droite et à gauche avec différents musiciens.

Discographie officielle :

  • Marriott - 1976 (Avec Greg Ridley de Humble Pie à la basse et aux chœurs)
  • Live at the Sir George Robey 23-10-85 - 1985 (Aussi disponible sous le titre Afterglow)
  • Live at Dingwalls 6.7.84 - 1986 - (Aussi disponible sous le titre Steve Marriott The Voice Of Humble Pie - Réédité en mai 2001)
  • 30 Seconds to Midnite 1989 - ( Trax Music Ltd)
  • Marriott & Band - 1990

Discographie posthume :

  • Steve Marriott's Scrubbers - 1996
  • Clear through the night - 1999
  • New Millenium - Steve Marriott & The Official Receivers 1999
  • Sing The Blues - Steve Marriott & The DT'S 2000
  • Live in Germany - Steve Marriott & The Next Band 2000
  • The Legendary Magik Mijits - Steve Marriott 2000 - Avec Mick Green guitare, Jim Leverton basse, Mick Weaver claviers, Ronnie Lane chant, David Hines batterie et Steve Marriott guitares, claviers, harmonica et chant.
  • About face - 2004 - Boîtier de 3 CD.
  • Rainy Changes - 2005 - Album de 2 CD contenant des raretés, incluant l'album Official Receivers de 1987 et deux cahnsons enregistrées avec Peter Frampton avant le décès de Steve, The bigger they come et I won't let you down.
  • Tin Soldier The Steve Marriott Anthology - 2006 - Boîtier de 3 CD
  • Steve Marriott & The Official Receivers - 2006 - Double CD Concerts enregistrés en 1980
  • Wham Bam - 2007
  • All Or Nuffin' The Final Performance - 2009

Small Faces[modifier | modifier le code]

  • 1966 : Small Faces
  • 1967 : From the Beginning
  • 1967 : Small Faces (Immediate)
  • 1968 : Ogdens' Nut Gone Flake (Immediate)
  • 1969 : The Autumn Stone (Immediate)
  • 1977 : Playmates (Atlantic)
  • 1978 : 78 in the Shade (Atlantic)
  • 1999 : The BBC Sessions (Strange Fruit)

Humble Pie[modifier | modifier le code]

  • As Safe as Yesterday (1969, Immediate)
  • Town and Country (1969, Immediate)
  • Humble Pie (1970, A&M)
  • Rock On (1971, A&M)
  • Smokin' (1972, A&M)
  • Eat It (1973, A&M)
  • Thunderbox (1974, A&M)
  • Street Rats (1975, A&M)
  • On to Victory (1980, Atco/Atlantic)
  • Go for the Throat (1981, Atco/Atlantic)

Albums Live[modifier | modifier le code]

  • Performance Rockin' the Fillmore (1971, A&M)
  • King Biscuit Flower Hour Presents: In Concert Humble Pie live 1973 (1995) (King Biscuit Entertainment)
  • In Concert (1996) (King Biscuit Entertainment) Réédition du précédent
  • Extended Versions (2000) BMG
  • Natural Born Boogie: The BBC Sessions (2000) Fuel
  • Live At The Whiskey A-Go-Go '69 (2002) Sanctuary
  • One more for the ol' tosser (2006) (Wapping Wharf)
  • Performance Rockin' the Fillmore: The Complete Recordings (2013) (Omnivore Recordings) Boîtier 4 CD

Compilations[modifier | modifier le code]

  • Lost and Found (1973) A&M - Album double réunissant les 2 premiers albums
  • Back Home Again (1976) Immediate
  • Best of Humble Pie (1982) A&M
  • Classics Volume 14 (1987) A&M
  • Early Years (1994) Griffin
  • Hot n' Nasty: The Anthology (1994) A&M - Album double
  • The Scrubbers Sessions (1997) Paradigm
  • The Immediate Years: Natural Born Boogie (1999) Recall
  • Running With The Pack (1999) Pilot
  • Natural Born Boogie: The BBC Sessions (2000) (Fuel)
  • Twentieth Century Masters: The Millennium Collection (2000) A&M
  • The Atlanta Years (2005) (Wapping Wharf) Disque Double
  • Definitive Collection (Best Of) (2006) (A&M)

Participations[modifier | modifier le code]

  • 1967 : Their Satanic Majesties Request des Rolling Stones. - Bill Wyman a invité Steve Marriott à jouer la guitare et pour faire les chœurs en compagnie de Ronnie Lane sur In another land en l'absence de Keith Richards.
  • 1967 : Dear Mr Fantasy de Traffic. - On entend parler Steve Marriott sur la pièce Berkshire Poppies
  • 1969 : Rivière... ouvre ton lit de Johnny Halliday - Steve à l'orgue et à la guitare et Ronnie Lane à la basse ont joués sur deux chansons de cet album du rocker français, Voyage au pays des vivants et Je suis né dans la rue en plus de collaborer à l'écriture de trois autres chansons avec Gilles Thibault, Amen, Réclamation et Regarde pour moi, Peter Frampton a joué la guitare sur ces trois chansons.
  • 1971 : B B King in London de B B King - Steve Marriott à l'harmonica, Greg Ridley à la basse et Jerry Shirley à la batterie jouent sur la chanson Alexis' Boogie qui sortit d'abord sur cet album de B B King puis sur l'album éponyme d'Alexis Korner la même année. B B King joue la guitare acoustique ici.
  • 1971 : Alexis Korner de Alexis Korner. - Idem.
  • 1972 : Accidentally born in New-Orleans du groupe Snape avec Alexis Korner, Mel Collins, Boz Burrell et Ian Wallace. - Steve Marriott joue l'orgue sur une chanson, Country Shoes.
  • 1974 : Get off my cloud de Alexis Korner. - Steve Marriott et Peter Frampton jouent sur six des dix chansons de cet album
  • 1988 : And... 1972-1983 de Alexis Korner - Avec Peter Frampton, Nick Evans, Elton Dean, Rick Wills, Keith Richards, etc.
  • 1992 : Peter Frampton : Shine on - Compilation de Peter Frampton avec deux chansons enregistrées avant le décès de Steve Marriott, The bigger they come et I won't let you down, cette dernière a un titre prémonitoire...

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • C'est son chien Seamus qui "chante" sur la pièce Seamus de l'album Meddle de Pink Floyd, on le voit aussi dans le film Pink Floyd At Pompei mais ici la pièce s'intitule Mademoiselle Knobs. Steve avait laissé son chien à la garde de David Gilmour pour qu'il en prenne soin durant son absence.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :