Pascal Jardin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jardin (homonymie).
Pascal Jardin
Naissance
Paris, Drapeau de la France France
Décès (à 46 ans)
Paris, Drapeau de la France France
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français

Œuvres principales

Pascal Jardin, alias « le Zubial », né le à Paris et mort le à Villejuif, est un écrivain, dialoguiste et scénariste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pascal Jardin est le fils de Jean Jardin, alias « le Nain jaune », directeur de cabinet et éminence grise de Pierre Laval pendant l'Occupation sous le gouvernement de Vichy, ce qui inspirera à Jardin un livre, La Guerre à neuf ans et, surtout, Le Nain jaune.

Il est le père de l'écrivain et cinéaste Alexandre Jardin.

Il est cité dans une chanson d'Olivia Ruiz, J'aime pas l'amour, sur l'album du même nom (2004). Juliette, auteur de la chanson, confessera avoir cité par erreur Pascal Jardin à la place de son fils, Alexandre.

Il mourut d'un cancer le 30 juillet 1980 à l'age de 46 ans.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Les Petits Malins, roman, Pierre Horay, 1957
  • La Guerre à neuf ans, Grasset 1971, préface d'Emmanuel Berl
  • Toupie la rage, roman, Bernard Grasset, 1972
  • Guerre après guerre, Grasset & Fasquelle, 1973
  • Je te reparlerai d’amour, roman, Juliard, 1975
  • Le Nain jaune, roman, Julliard, 1978, réédité en 1997 (Grand prix du roman de l'Académie française)
  • La Bête à bon dieu, Flammarion, 1980, postface de François Mitterand
  • Madame est sortie, Flammarion, 1980, pièce de théâtre, préface de Jean Anouilh
  • Comme avant, pièce de théâtre septembre 1976, pas de publication

Filmographie[modifier | modifier le code]

Prix et nominations[modifier | modifier le code]

Bibliographie critique[modifier | modifier le code]

  • Thierry Laurent, Pascal Jardin et Alexandre Jardin : la légèreté grave, Paris, Editions de la Société des Ecrivains, 2002.
  • Fanny Chèze, Pascal Jardin, Éditions Grasset & Fasquelle, Paris, 1er octobre 2009, 348 pages (ISBN 978-2246707318)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]