Ningyo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (août 2012).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Une ningyo (人魚?, « poisson-humain, sirène ») est une créature des mers de la mythologie japonaise. Anciennement, elle était décrite avec un torse humain, une bouche de singe dotée de dents de poisson, une queue de poisson aux écailles dorées, et une douce voix qui ressemble un peu au son d’une flûte ou le chant d’une hirondelle. Cependant, attraper une ningyo enclenchait des tempêtes et la malchance, alors les pêcheurs qui avaient capturé ces créatures furent avertis par d’autres de les rejeter dans les océans. On dit aussi que lorsqu’une ningyo s’échoue sur les plages, cela provoquait aussitôt la guerre ou la calamité[1].

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]