Urashima Tarō

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Urashima Tarō par Kuniyoshi Utagawa.

Urashima Tarō (浦島 太郎?) est le personnage d'un conte de fées japonais.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Urashima quitte le palais

Urashima Tarō est un pêcheur qui sauva une tortue se faisant malmener par des enfants. Le lendemain, une gigantesque tortue vint à sa rencontre : la tortue qu'il avait sauvée était la fille du roi de l'océan, qui voulait le voir pour le récompenser. Il fut récompensé par un séjour à Ryūgū-jō, le palais sous-marin de Ryūjin. La tortue sauvée s'était transformée en jolie princesse, et il passa un long moment à ses côtés. Mais Urashima commença à souffrir du mal du pays. Elle l'autorisa alors à retourner chez lui et lui offrit un coffret incrusté de joyaux, la Tamatebako en lui disant de ne pas l'ouvrir. De retour chez lui, Urashima découvrit que plus de trois cents ans s'étaient écoulés depuis son départ et que plus personne ne se souvenait de lui ou de ses contemporains. Dépressif, il retourna sur la plage où il se souvint du coffret qui lui avait été offert avant son départ. Il l'ouvrit, libérant un nuage de fumée blanche ; il se mit à vieillir soudainement, se transforma en grue et s'installa sur le mont Horai : le coffret contenait son âge réel.

Histoires similaires[modifier | modifier le code]

Urashima est peut-être l'une des histoires les plus anciennes où l'on parle de la relativité du temps et il existe des variantes de cette histoire dans toute l'Océanie mais son origine réelle est inconnue.

Des histoires similaires existent également en Europe : un moine s'endort pour un après-midi, mais se réveille plusieurs siècles plus tard, et meurt lorsqu'il comprend ce qui lui est arrivé. Dans la mythologie irlandaise, il arrive souvent que les héros séjournent dans le Sidh, le monde des dieux, et meurent lorsqu'ils en sortent, car s'ils y ont passé seulement quelques heures, plusieurs siècles se sont écoulés dans le monde réel.

Hommage[modifier | modifier le code]

Un sanctuaire sur la côte ouest de la péninsule de Tango dans la préfecture de Kyoto, nommé Urashima Jinja, contient un ancien document décrivant un homme, Urashimako, qui a quitté son territoire en 478 et s'est rendu sur un territoire où personne ne meurt. Il est revenu en 825 après JC avec un Tamatebako. Dix jours plus tard, il ouvrit la boîte et un nuage de fumée blanche se dégagea, transformant Urashimako en un vieil homme.

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Cette histoire influença énormément d'œuvres :

  • Le manga Dragon Ball où dans sa 1re aventure, Son Goku, en compagnie de Bulma, reconduit une tortue perdue près de la mer et celle-ci part chercher Tortue Géniale pour qu'il le récompense.
  • L'anime Kilari Revolution [1] dans l'épisode 1, où Kilari raconte le conte à son chat Na-san, pendant qu'ils sont à la recherche de Seiji.
  • Dans le tome 8 du manga Lucika Lucika, Lucika trouve une boite isotherme devant chez elle, en l'ouvrant elle voit de la fumée qui en sort due à de la neige carbonique. Elle s'imagine être transformée en petite vieille, comme dans le conte.
  • L'anime
  • L'anime Super Durand fait référence à cette histoire dans son titre original (未来警察ウラシマン Mirai Keisatsu Urashiman).
  • L'anime Cowboy Bebop, dans l'épisode 18, où Jet raconte le début de ce conte avant d'être interrompu par l'arrivée d'un colis pour Faye : un parallèle est fait avec ce conte, puisque le colis contient une cassette vidéo montrant Faye lorsqu'elle était adolescente, longtemps avant son accident et sa cryogénisation ; son âge réel lui apparait alors, de même que des bribes de souvenirs de sa vie passée.
  • Kazuichi Hanawa revisite cette histoire dans Contes du Japon d'autrefois (ニッポン昔話 Nippon mukashi banashi) sorti en 2001.
  • Urashima Taro apparaît dans le jeu vidéo Ōkami comme un personnage secondaire ayant déjà visité le Palais du Dragon, et est depuis coincé dans un corps immature.
  • L'anime Gintama inspiré du manga du même nom de Hideaki Sorachi s'inspire du conte durant les épisodes 115 à 118.
  • Dans YuYu Hakusho, pendant le Tournoi des arts martiaux de l'Ombre, un des membres de l'équipe les Légendes des Enfers s'inspire du mythe, à la différence que sa fumée fait rajeunir.
  • Dans One Piece, dans l'arc des hommes poissons, l'arc en est totalement inspiré mais l'auteur la modifie un peu (c.f: kokoi)
  • Dans Love Hina, le héros, Keitarō Urashima (景太郎 浦島), est malade : une de ses pensionnaires vient alors lui lire le conte en lui disant qu'elle a trouvé un livre qui parle de lui. S'ensuit un rêve reprenant de multiples éléments du conte...
  • Dans la saison 2 de l'anime Non Non Biyori il y est fait référence lors de l'épisode 11.
  • Le film Smile Precure ou un les personnages sont emmenés dans différentes histoires dont celle de ce conte.
  • La série télévisée Bioman de genre sentai (1984) y fait référence dans son épisode n°17.
  • Le dessin animé Yo Kai Watch, dans un épisode actuellement seulement sorti au Japon, au début, l'histoire change un peu : les enfants sont des yokais ressemblants à des humains, la tortue est une tortue-chat qui se transforme en chat-tortue-robot-mutant qui accompagne Urashima qui est Nathan dans le palais qui est un cyberpalais dans l'eau, une dame est devant Urashima qui est une scientifique et dis que Urashima l'est aussi, et la Tamatebako s'appelle Tamatebox qui a un virus et les deux scientifiques utilisent un vaccin dont l'effet secondaire est que tout le palais devient très très vieux.
  • Dans Toriko, l'arc de Blue Grill, la civilisation sous l'océan situé dans une palourde géante dans laquelle le temps est déformé en est inspiré, de plus, dans le dernier chapitre, il est fait mention de "l'effet urashima inversé" (bien que cette phrase exacte puisse souffrir de la traduction et ne pas apparaître ainsi dans certaines versions).
  • Dans Clannad, Nagisa Furukawa y fait une allusion lorsqu'elle redouble sa 3ème année et que ses amis sont tous diplômés et partis. "Je me sens un peu comme Urashima Taro".
  • Dans l'épisode 22 de la seconde série animée Lupin III (ou Edgar de la Cambriole en France) diffusé en 1978, le conte y est parodié. Dans cet épisode Lupin et ses acolytes affrontent un groupe de femmes se faisant passer pour des divinités piégeant les hommes qui s'aventurent dans leurs palais par le biais de grandes fêtes sans fins. Elles utilisent le même procédé que la boîte d'Urashima qui a la capacité de faire vieillir celui qui l'ouvre.
  • Dans la saison 2 épisode 19 de Saiki Kusuo no Psi-nan, Saiki et amis doivent monter une pièce de théâtre en décidant laquelle. L'idée de ce conte est évoquée.
  • Dans le chapitre 197 de Tokyo Revengers, Kazutora Hanemiya dit se sentir comme Urashima en sortant de prison.
  • Dans le 13ème tome de Mushoukou tensei, en allant sauver Cliff d’une bande de brute, on peut le avec un accoutrement de pecheur

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Kilari (série télévisée d'animation) », dans Wikipédia, (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]