Mister You

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Mister you)
Aller à : navigation, rechercher
Mister You
Surnom Mister You, Yougataga
Nom de naissance Younes Latifi
Naissance (32 ans)
Paris, Drapeau de la France France
Activité principale Rappeur
Genre musical Hip-hop, rap français, RnB, gangsta rap
Instruments Voix
Années actives Depuis 2003
Labels STAIVEMUSIC, No Time Records, Mercury Records, Def Jam
Site officiel www.misteryou.fr

Mister You, de son vrai nom Younes Latifi, né le à Paris, est un rappeur français. Pour la presse spécialisée, sa réputation s'est principalement fondé sur sa cavale contre les forces de l'ordre[1]. En 2009, il publie sa première mixtape intitulée MDR : Mec De Rue. Elle suit de son premier album officiel Dans ma grotte en 2011, dans lequel il raconte sa cavale et sa détention.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et cavale[modifier | modifier le code]

Younes Latifi est originaire de Paris. Il grandit à Belleville dans le 19e arrondissement. Il commence à rapper à 12 ans. « Je faisais des conneries, pour avoir un peu d’argent, m’acheter les baskets à la mode que mon père peintre en bâtiment au SMIC et ma mère qui s’occupait de ses 7 enfants ne pouvaient pas nous payer. », explique-t-il[1]. En 2006, il est arrêté pour détention de cannabis[1].

Il réussit à échapper aux force de l'ordre lors d'une perquisition en sautant de sa chambre située au 2e étage. Après avoir séjourné trois fois en prison pour de courtes peines, il est impliqué en 2007 dans une affaire de stupéfiants. Il est alors condamné en 2008 par contumace à cinq ans de prison par le tribunal de grande instance de Paris[2]. Décidant de ne pas se rendre, il s'enfuit quelque temps en Bretagne et dans le sud de la France[3] vivant comme un fugitif pendant plusieurs années, en essayant de faire une carrière musicale dans de difficiles circonstances. Il revient à Paris en 2009 pour enregistrer une mixtape sous le titre Arrête You si tu peux, dans laquelle il nargue ouvertement les forces de l'ordre[4]. Identifié rapidement après cette provocation par les enquêteurs de la Brigade nationale de recherche des fugitifs (BNRF), le rappeur sera interpellé le à Paris, dans le quartier de Barbès, après plus de deux ans et demi de cavale[5]. Bien qu'il ait admis l'usage de drogues à des fins personnelles, il nie toute implication dans le trafic de drogue. Le tribunal le condamnera à une peine de trois ans de détention dont un an avec sursis (et obligation de soins), et 5 000 € de caution[6].

Son incarcération donne à Mister You un surcroît de popularité[1]. Une campagne populaire est lancée sous le nom de Libère You si tu Peux (en référence à sa mixtape). Également, des rappeurs déjà reconnus dans le milieu le dédicacent sur la scène médiatique comme La Fouine, Nessbeal, Seth Gueko et Lacrim.

Le 12 octobre 2010, Mister You bénéficie d'un régime de semi-liberté : libre la journée, il est dans l'obligation de retourner dormir en prison chaque soir à 20 heures, excepté les weekends où il est entièrement libre. Parallèlement, il enregistre la mixtape MDR : Mec De Rue, publiée le , réunissant de nombreux rappeurs. Il en fait la promotion dans Planète Rap sur Skyrock. Cette mixtape s’avère être son plus grand succès commercial depuis son début de carrière, atteignant la 9e place du top album, et certifié disque d'or un an après. Sur la base de ce succès, il sort son premier clip officiel, Les p'tits de chez moi, en featuring avec Mimma Mendhy. Mec De Rue compte 6 800 exemplaires vendus en une semaine[7].

Dans ma grotte[modifier | modifier le code]

Mister You publie son premier album officiel Dans ma grotte[8], le , dans lequel il raconte sa cavale et sa détention[9]. Son succès sera encore plus grand que celui de sa précédente mixtape, se vendant à près de 100 000 exemplaires, et certifié disque d'or[1], puis disque de platine. Puis il sort par la suite la mixtape MDR : Mec de rue 2 le 5 novembre 2012. Le 2 octobre 2013, Mister You dévoile le clip J'voulais, extrait de son deuxième album intitulé Le Prince, publié le [10]. Le 18 janvier 2014, Mister You dévoile le clip À toi et le 22 janvier 2014, le clip Paré pour décoller.

Le 22 mars 2016, Mister You se présente avec quatre hommes cagoulés chez le rappeur Brulux, ce qui tourne au clash[11]. Le lendemain, les deux rappeurs regrettent leur geste[12].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Mixtapes[modifier | modifier le code]

EPs[modifier | modifier le code]

  • 2009 : Prise d'otage

Classements[modifier | modifier le code]

Liste des albums studio, avec positions dans les classements, ventes cumulées et certifications
Titre Détails Meilleure position Ventes en France Certifications
FRA
[13]
BEL (FLA)
[14]
BEL (WAL)
[15]
SUI
[16]
Dans Ma Grotte
  • Sortie : 3 octobre 2011
  • Format : CD, téléchargement
3 69 100 000 Disque de platine Platine
Le Prince 8 35 18 000
« — » indique que l'album n'est pas sorti ou classé dans le pays.

Clips vidéo[modifier | modifier le code]

Année Titre Album
2010 Les p'tits de chez moi MDR : Mec De Rue
2011 Funk you Dans ma grotte
30 juin 2009
30 juin 2010
30 juin 2011
Mets-toi à l'aise
Je regarde en l'air
Mal bien acquis profite toujours
2012 Monnaie, Drogue, Respect MDR : Mec De Rue 2
Crève en enfer
Ceux qu'on respecte
L'étau se resserre
2013 J'voulais Le Prince
3.5.7
2014 À toi
Paré pour décoller
Chambre 1408
Emmène-moi
Younited
2016 Altitude

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e « Mister You a construit son succès en cavale », sur Le Parisien,‎ (consulté le 4 mai 2016).
  2. « L'avocat de Mister You: «Dire du mal de lui est incroyablement idiot» », sur StreetPress (consulté le 4 mai 2016).
  3. « Exclu Public : Mister You : “La prison m’a appris à canaliser ma rage” », sur public.fr (consulté le 4 mai 2016).
  4. « Dans ma grotte – Mister You », sur basketsblanches.com,‎ (consulté le 4 mai 2016).
  5. « Fin de cavale pour le rappeur Mister You », sur LCI/TF1,‎ (consulté le 4 mai 2016).
  6. « Le rappeur Mister You condamné à deux ans de prison ferme et 5.000 euros d'amende », sur 20minutes.fr,‎ (consulté le 4 mai 2016).
  7. « Mister you, meilleures ventes de rap cette semaine », sur musique.jeuxactu.com (consulté le 4 mai 2016).
  8. « Entrée de Mokobé et Mister You dans les classements », sur 13or-du-hiphop (consulté le 4 mai 2016).
  9. « Mister You et Mokobé : interviews pour MusiqueMag. », sur mandor.fr,‎ (consulté le 4 mai 2016).
  10. a et b « Mister You - Le Prince (cover) », sur 13OR-du-hiphop,‎ (consulté le 10 décembre 2013).
  11. « Mister You fait une descente avec 4 mecs cagoulés », sur Rap Ghetto (consulté le 4 mai 2016).
  12. « Mister You et Brulux, après leur clash, ils font la paix ! (Photos) », sur raprnb.com,‎ (consulté le 4 mai 2016).
  13. « Classement des albums en France », sur lescharts.com, Syndicat national de l'édition phonographique (consulté le 24 novembre 2013).
  14. « Classement des albums en Belgique (FLA) », sur ultratop.be, Ultratop (consulté le 24 novembre 2013).
  15. « Classement des albums en Belgique (WAL) », sur ultratop.be, Ultratop (consulté le 24 novembre 2013).
  16. (de)« Classement des albums en Suisse », sur hitparade.ch, Swisscharts (consulté le 24 novembre 2013).

Liens externes[modifier | modifier le code]