Balti (rappeur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Balti
Balti B2.jpg
Balti en costume de la Brigade antiterrorisme.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (40 ans)
TunisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
محمد صالح بلطيVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonyme
Balti, Dragon BaltiVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Genre artistique

Balti de son vrai nom Mohamed Salah Balti, né le 10 avril 1980 à Tunis, est un rappeur, auteur-compositeur-interprète et producteur de musique tunisien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Il commence sa carrière artistique au sein du groupe Wled Bled avant de commencer, en 2002, à se faire connaître sur la scène tunisienne par le biais d'un album non officiel avec DJ Danjer[1].

Lancement[modifier | modifier le code]

En 2003, il collabore avec le réalisateur tunisien Mohamed Zran pour la bande originale de son film Le Prince ; il écrit, compose et interprète trois morceaux en plus du générique de fin[1].

Entre 2004 et 2009, il donne des concerts dans toute la Tunisie mais aussi en Europe, se produisant notamment avec Rohff, Tandem, Sinik et Diam's[1]. À cette époque, il est déjà considéré comme le rappeur le plus connu en Tunisie[2].

Décollage[modifier | modifier le code]

En 2008, il fonde son groupe X-Tension qui sort son premier album officiel, intitulé Notre monde en vrai[1]. Après avoir été qualifié de rappeur officiel du régime de Zine el-Abidine Ben Ali[3], et chassé dans le cadre de la révolution, il se retire temporairement avant de revenir en 2012 avec un succès : Stop violence, un message adressé aux jeunes pour les dissuader de commettre des délits[4].

En 2014, Balti revient avec un single antiterrorisme intitulé Kill Somebody, précédé d'une bande-annonce faisant croire à sa mort[5],[6] et destinée à intriguer les internautes.

En 2017, Il sort un single intitulé Ya Lili. Il s’agit d'un duo avec Hammouda, un petit garçon tunisien inconnu à l'époque du grand public. Le clip mis en ligne sur YouTube détient un chiffre record de nombre de vues jamais enregistré en Tunisie et dans le monde arabe[7],[8] et fait connaître Balti dans la région.

En France, il collabore avec Mister You sur plusieurs morceaux et sur Vote ou raï de l'album Raï'n'B Fever 4.

Titres[modifier | modifier le code]

Parmi les chansons de Balti qui ont connu du succès et qui ont marqué le rap tunisien, on peut citer :

  • 2005 : Harka avec Mastaziano
  • 2008 : Mamma
  • 2008 : Alamat Essaa
  • 2009 : Chneya dhanbi
  • 2010 : Passe partout
  • 2010 : Layem
  • 2011 : Mouwaten Karim
  • 2011 : Akadhib
  • 2011 : Jey mel rif lel assima
  • 2012 : Stop violence (réalisé par Malek Ben Gaied Hassine[3])
  • 2012 : Yatim (réalisé par Borhen Ben Hassouna)
  • 2012 : Meskina
  • 2012 : Témoin suicide (réalisé par Malek Ben Gaied Hassine)
  • 2014 : Kill Somebody (réalisé par Malek Ben Gaied Hassine)
  • 2014 : Douza Douza avec Zied Nigro
  • 2015 : Chafouni Zawali avec Akram Mag
  • 2015 : Stagoutay
  • 2015 : Sahara
  • 2015 : Galouli Matji avec Zina El Gasrinia
  • 2015 : Mama j'suis là avec DJ Meyz et Tunisiano
  • 2015 : Skerti Rawhi
  • 2015 : Houma Theb Etoub
  • 2016 : Hala Mala
  • 2016 : Erakh lé avec Mister You
  • 2016 : Désolé avec Walid Tounssi
  • 2016 : Harba
  • 2016 : Clandestino avec Master Sina
  • 2017 : Wala Lela
  • 2017 : Maztoula
  • 2017 : Khaliha ala rabi
  • 2017 : Law Le3ebti Ya Zahr avec Zaza
  • 2017 : Ya Lili avec Hamouda
  • 2018 : Khalini Nrou9
  • 2019 : Maghrébins avec Mister You
  • 2019 : Bouhali
  • 2019 : Denia avec Hamouda
  • 2019 : Haha
  • 2019 : Filamen
  • 2020 : Valise
  • 2020 : Oulala
  • 2020 : Mawal
  • 2021 : Ya Hasra

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Syrine Guediche, « Tunisie : Balti en concert les 25 et 26 mai à la salle Le Colisée », sur tunisienumerique.com, (consulté le 11 août 2016).
  2. Felix Wiedemann, « L’alternance codique dans le rap algérien et tunisien », L'Année du Maghreb,‎ , p. 57-67 (lire en ligne).
  3. a et b « Tunisie-Rap : Stop violence signe le retour de Balti », sur mag14.com, (consulté le 11 août 2016).
  4. « Balti… Stop violence », sur archive.mosaiquefm.net, (consulté le 11 août 2016).
  5. « En vidéo : teasing réussi pour Balti », sur tuniscope.com, (consulté le 11 août 2016).
  6. « Kill Somebody : le nouveau single de Balti sur le terrorisme », sur tuniscope.com, (consulté le 11 août 2016).
  7. Anouar Chennoufi, « La chanson Ya Lili Ya Lila de Balti et Hamouda dépasse les 115 millions de vues sur YouTube, battant tous les records dans le monde arabe », sur tunivisions.net, (consulté le 13 janvier 2019).
  8. Nasser Bouchara, « Balti enregistre un illustre record avec Hamouda et le duo Ya Lili », sur arabicmood.fr, (consulté le 19 novembre 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]