Des hommes sans loi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lawless.
Des hommes sans loi
Description de cette image, également commentée ci-après

L'équipe du film au festival de Cannes 2012

Titre québécois Sans loi
Titre original Lawless
Réalisation John Hillcoat
Scénario Nick Cave
Acteurs principaux
Sociétés de production Annapurna Pictures
Benaroya Pictures
Blum Hanson Allen Films
Pie Films
Red Wagon Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Film de gangsters
Durée 115 minutes
Sortie 2012

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Des hommes sans loi ou Sans loi au Québec (Lawless) est un film de gangsters américain réalisé par John Hillcoat et sorti en 2012. C'est une adaptation du livre de Matt Bondurant Pour quelques gouttes d'alcool (The Wettest County in the World (en)).

Résumé[modifier | modifier le code]

En 1931, au cœur de l’Amérique en pleine prohibition, dans le comté de Franklin en Virginie, État célèbre pour sa production d’alcool de contrebande. Les trois frères Bondurant sont des trafiquants notoires : Jack, le plus jeune, ambitieux et impulsif, veut transformer la petite affaire familiale en trafic d’envergure. Il rêve de beaux costumes, d’armes, et espère impressionner la sublime Bertha. Howard, l’aîné, est le bagarreur de la famille. Loyal, son bon sens se dissout régulièrement dans l’alcool qu’il ne sait pas refuser. Forrest, le cadet, fait figure de chef et reste déterminé à protéger sa famille des nouvelles règles qu’impose un nouveau monde économique. Ils utilisent leur station d'essence comme point principal de leurs activités illicites. Un jour, Jack voit Floyd Banner, un autre gangster, tuer un rival. En s'en allant, Banner fait un clin d'œil à Jack impressionné.

Jack va voir son ami Cricket, un inoffensif mais véritable génie dont la créativité aide beaucoup à la contrebande et lui montre une cartouche de Banner. Pendant ce temps, Forrest engage Maggie, une danseuse arrivée de Chicago, pour qu'elle serve les clients. Plus tard, la station reçoit la visite du procureur de l'État Mason Wardell et de son employé, l'agent spécial Charlie Rakes venant de Chicago. Ce dernier dit qu'il veut une partie des profits des Bondurant et que se faisant, il ne les embêterait pas. Forrest refuse et menace M. Wardell de tuer Rakes s'il revient.

Durant la nuit, les Bondurant rencontrent les autres gangsters qui veulent abandonner leurs activités à cause de Rakes mais Forrest refuse de baisser les bras, arguant qu'il est un Bondurant et que les Bondurant ne se plient devant personne. Jack va à l'église du père de Bertha, un pasteur, en pleine cérémonie. Mais étant saoul, Jack s'humilie et s'enfuit de l'église. Le père de Bertha le voit alors d'un mauvais œil et interdit à Bertha de le voir. En même temps, Rakes débarque chez Cricket avec deux autres policiers, voulant trouver les alambics. Lorsque Jack fait irruption, l'agent le passe sévèrement à tabac pour envoyer un message à ses frères.

Forrest dit à Jack qu'il doit apprendre à se défendre lui-même et ne jamais se laisser battre. Deux agents débarquent chez Forrest et menacent de l'arrêter s'il ne cesse pas son trafic mais ils sont rapidement mis en déroute par Howard. Dans la soirée, Forrest et Howard organisent une rencontre avec des clients potentiels mais Howard, étant ivre à une fête, oublie de rentrer à la station. Les deux clients commencent à harceler Maggie. Quand Forrest intervient, ils tentent de l'agresser mais ils sont bien vite battus par ce dernier aidé de Cricket. Mais plus tard, les deux gangsters prennent Forrest par surprise, l'égorgent et violent Maggie.

Forrest guérit progressivement à l'hôpital. Profitant de ce moment, Jack, qui en a assez de toujours balayer le plancher de la station, décide de prendre le relais secrètement, Il va à Chicago avec Cricket pour rencontrer des clients mais ces derniers les trahissent et les jettent dans une tombe creusée spécialement pour eux. Banner arrive et ordonne de les tuer mais Jack sauve sa peau et celle de son ami en affirmant être Jack Bondurant. Floyd Banner achète l'alcool de Jack à bon prix et l'informe que les deux hommes qui avaient agressé Forrest travaillent pour l'agent Rakes.

Forrest et Howard trouvent ces derniers grâce à leurs adresses données par Banner, les torturent en découpant leur testicules et les tuent. Le lendemain, Rakes reçoit les testicules découpés. Jack prend finalement part à l'affaire, Banner devient un client régulier des trois frères, qui par ailleurs, déménagent leurs alambics au fond des bois pour ne pas être découverts par Rakes. Jack continue de faire la cour à Bertha et Forrest persuade Maggie de rester à la station. À cause de cela, une relation amoureuse s'établit entre eux. Jack décide de montrer la source de leurs activités illégales à Bertha mais Rakes, qui les avait suivis, lance l'assaut sur la cabane. Howard et Jack combattent les policiers, le premier blesse gravement l'un d'entre eux et le deuxième insulte Rakes, le traitant de pédale. Les deux frères s'enfuient avec Cricket et Bertha. Cependant, Cricket est capturé et assassiné par Rakes dans un bosquet.

Après les funérailles de Cricket, Jack furieux, réclame vengeance et va au pont où Rakes et ses forces de police sont stationnés pour tuer l'homme qui a assassiné son meilleur ami injustement. Les deux frères aînés lui viennent en aide et bientôt, tous les gangsters du coin arrivent, donnant lieu à une véritable guerre de tranchées sur le pont. Le shérif essaie de calmer les esprits mais Rakes refuse et s'apprête à achever Forrest et Jack, déjà gravement blessés par ce dernier mais il est alors blessé à la jambe par le Shérif, exaspéré de ses méthodes brutales et répressives. Avec les fusils des bandits et policiers pointés sur lui, Rakes est forcé de fuir mais pas avant de tirer quelques balles de plus sur Forrest. Jack et Howard le suivent alors sous le pont couvert et parviennent à le mettre définitivement hors d'état de nuire, lui tirant dessus et le poignardant dans le dos, libérant ainsi Franklin et vengeant Cricket.

En 1933, la prohibition prend fin, les trois frères Bondurant sont devenus des citoyens normaux respectant la loi et le procureur Mason Wardell est arrêté pour corruption. Jack épouse Bertha, Forrest épouse Maggie et Howard épouse une femme locale et tous trois ont des enfants.

Novembre 1940, Forrest sort en plein soir momentanément de chez Jack chez qui il était en visite, mais saoul il tombe accidentellement dans un lac gelé et attrape bientôt une pneumonie qui lui est fatale.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Sources : RS Doublage[4] et AlloDoublage[5] pour le version française (VF) ; doublage.qc.ca [6] pour la version québécoise (VQ).

Production[modifier | modifier le code]

Couverture du livre The Wettest County in the World: A Novel Based on a True Story de Matt Bondurant, qui sert de base au scénario du film

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

Le scénario s'inspire du livre The Wettest County in the World (en) de Matt Bondurant, publié en 2008. Il y raconte l'histoire de son grand-père Jack Bondurant et des deux frères de ce dernier, Forrest et Howard. Les Bondurant fabriquaient et vendaient leur alcool en pleine prohibition, dans le comté de Franklin en Virginie. L'auteur explique cependant, par manque de documentation, qu'il a dû plus ou moins inventer certains passages : « Ce livre est fondé sur diverses histoires et anecdotes familiales, des gros titres et articles de journaux et des transcriptions de procès… Cependant, ces données historiques ne permettent pas de comprendre pleinement les acteurs principaux de cette histoire (...) Mon travail avec l’écriture de ce livre a été de combler les blancs des archives connues »[7]. La société de production Red Wagon de Douglas Wick s'intéresse au livre. Une productrice songe ensuite à confier la réalisation à l'Australien John Hillcoat[7].

Le scénario est signé par l'Australien Nick Cave, qui avait déjà travaillé sur la plupart des films de John Hillcoat (Ghosts… of the Civil Dead, The Proposition, La Route) en tant que compositeur ou scénariste.

Au début de la production, le film est nommé comme le livre, The Wettest County in the World. Il deviendra ensuite The Wettest County puis The Promised Land. Il est finalement renommé Lawless (littéralement « sans loi(s) »), ce qui satisfait le réalisateur John Hillcoat : « Lawless est un mot simple, qui exprime bien les thèmes essentiels du film. Toutes les couches thématiques du film sont ainsi couvertes, et je suis donc très content ». À l'origine, ce titre appartenait à Terrence Malick, qui accepta de le céder. Il renommera son projet Weightless[7].

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

L'acteur, pour la présentation du film au Festival de Cannes 2012.

Si Shia LaBeouf a très tôt été attaché au projet, il n'en est pas de même pour Tom Hardy, qui a été introduit par Shia LaBeouf, qui lui a envoyé le scénario[7].

Pour le rôle de Forrest Bondurant, le premier choix était Ryan Gosling. Michael Shannon devait incarner Howard Bondurant tandis que Amy Adams et Scarlett Johansson étaient sollicitées pour incarner Maggie Beauford[8].

John Hillcoat avait déjà dirigé son compatriote Guy Pearce dans The Proposition et La Route.

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a duré 43 jours et eu lieu dans l'État de Géorgie[9], principalement autour de Peachtree City, en banlieue d’Atlanta. L'équipe y a trouvé nombreux bâtiments dataient de la Prohibition et certains encore plus anciens. D'anciens costumes ont même été retrouvés dans une cabane délabrée[7].

Bande originale[modifier | modifier le code]

Lawless
Original Motion Picture Soundtrack
Bande originale de divers artistes
Sortie
Durée 41:39[10]
Genre musique de film
Compositeur Nick Cave, Warren Ellis
Label Sony Classical

La musique du film est composée par Nick Cave (également scénariste) et Warren Ellis.

No Titre Auteur(s) Interprètes Durée
1. Fire and Brimstone Fred Lincoln Wray Jr. The Bootleggers feat. Mark Lanegan 4:27
2. Burnin' Hell Bernard Besman, John Lee Hooker The Bootleggers feat. Nick Cave 1:56
3. Sure 'Nuff 'n Yes I Do Herb Bermann, Don Van Vliet Ralph Stanley 1:27
4. Fire in the Blood Nick Cave & Warren Ellis The Bootleggers feat. Emmylou Harris 1:10
5. White Light / White Heat The Bootleggers feat. Mark Lanegan 4:24
6. Cosmonaut The Bootleggers feat. Emmylou Harris 3:42
7. Fire in the Blood / Snake Song Nick Cave & Warren Ellis, Townes Van Zandt The Bootleggers feat. Emmylou Harris, Nick Cave, Ralph Stanley & Warren Ellis 4:25
8. So You'll Aim toward the Sky The Bootleggers feat. Emmylou Harris 5:57
9. Fire in the Blood Nick Cave & Warren Ellis The Bootleggers feat. Emmylou Harris 1:06
10. Fire and Brimstone Ralph Stanley 2:12
11. Sure 'Nuff 'n Yes I Do The Bootleggers feat. Mark Lanegan 2:35
12. White Light / White Heat Ralph Stanley 1:38
13. End Crawl Nick Cave & Warren Ellis 4:00
14. Midnight Run Marc Copely, James Bernard Dolan, Adam Stuart Levy Willie Nelson 2:37
41:39

Sortie[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Dans l'ensemble des critiques professionnelles, Des hommes sans loi a obtenu un accueil favorable, obtenant 67% d'avis positifs sur le site Rotten Tomatoes, basé sur 201 commentaires collectés et une moyenne de 6,510[11]. Le site Metacritic lui attribue un score de 58100 pour 38 critiques[12]. Sur le site français Allociné, le film obtient une moyenne de 3,510 pour 23 critiques presse[13].

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis[14] 37 400 127 $ 13
Drapeau de la France France[15] 440 384 entrées 7
Monde Mondial[14] 53 676 580 $ 15

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations et sélections[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Autres titres » sur IMDb, consulté le 18 juin 2012.
  2. a, b et c « Dates de sortie » sur IMDb, consulté le 18 juin 2012
  3. « DES HOMMES SANS LOI : Visa et Classification », sur cnc.fr (consulté le 12 mai 2016)
  4. « Fiche de doublage VF du film » sur RS Doublage, consulté le 2 août 2012
  5. « Deuxième fiche de doublage VF du film » sur AlloDoublage, consulté le 2 août 2012
  6. « Fiche de doublage VQ du film » sur doublage.qc.ca, consulté le 17 septembre 2012
  7. a, b, c, d et e Secrets de tournage - Allociné
  8. (en) Trivia sur l’Internet Movie Database
  9. (en) Filming locations sur l’Internet Movie Database
  10. (en) « The Bootleggers / Nick Cave / Warren Ellis - Lawless (Original Motion Picture Soundtrack) », sur AllMusic (consulté le 20 mars 2013)
  11. (en) « Lawless », sur Rotten Tomatoes (consulté le 2 mars 2014)
  12. (en) « Lawless », sur Metacritic (consulté le 18 septembre 2012)
  13. Critiques presse - Allociné
  14. a et b (en) « Lawless (2012) », sur Box Office Mojo, IMDb (consulté le 10 mai 2016)
  15. « Des Hommes sans loi [Lawless] (2012) », sur jpbox-office.com (consulté le 10 mai 2016)