Cap Arctique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cap Arctique
Localisation du cap Arctique au nord de l'archipel de la Terre du Nord.
Localisation du cap Arctique au nord de l'archipel de la Terre du Nord.
Localisation
Pays Drapeau de la Russie Russie
Sujet fédéral Kraï de Krasnoïarsk
Coordonnées 81° 15′ 10″ N 95° 37′ 53″ E / 81.252842, 95.63149781° 15′ 10″ Nord 95° 37′ 53″ Est / 81.252842, 95.631497
Mer mer de Kara et mer de Laptev

Géolocalisation sur la carte : océan Arctique

(Voir situation sur carte : océan Arctique)
Cap Arctique

Géolocalisation sur la carte : Kraï de Krasnoïarsk

(Voir situation sur carte : Kraï de Krasnoïarsk)
Cap Arctique

Géolocalisation sur la carte : Russie

(Voir situation sur carte : Russie)
Cap Arctique

Le cap Arctique (en russe : Мыс Арктический, mys Arktitcheski) est le point le plus septentrional de l'île Komsomolets, qui est elle-même l'île la plus septentrionale de l'archipel russe de la Terre du Nord dans l'océan Arctique. Il marque la limite nord-orientale de la mer de Kara[1]. Il est découvert en 1913 lors de l'expédition de Boris Vilkitski et est alors initialement baptisé cap Jokhov, du nom d'un des officiers de l'expédition[2]. L'archipel de la Terre du Nord est cartographié en 1930-1932, au cours de l'expédition de Georgiy Ouchakov et Nikolaï Ourvantsev. Il est alors renommé cap Molotov, en l'honneur de Viatcheslav Mikhaïlovitch Molotov[3], proche de Staline. À la fin des années 1950, à la faveur de la déstalinisation, il est rebaptisé au nom politiquement neutre de « cap Arctique »[2].

Le pôle Nord ne se trouvant qu'à 990,7 km, le cap Arctique est le point de départ de plusieurs expéditions polaires. Bien que le cap Arctique soit situé à l'extrême nord du pays, il n'est pas le point le plus au nord de la Russie qui est le cap Fligely (mys Fligeli) sur l'île Rudolf (ostrov Roudolfa), une des îles de l'archipel de la Terre François-Joseph.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Informations sur les mers de l'Arctique », Institut de Recherche Scientifique de l'Arctique et de l'Antarctique (consulté le 1 juin 2013)
  2. a et b Виктор Рыков (Victor Rykov), « Les mirages de l'Arctique ou les métamorphoses des toponymes », Вокруг света (Autour du Monde) №2 (2689),‎ (consulté le 1 juin 2013)
  3. (en) William James Mills, Exploring polar frontiers : a historical encyclopedia, t. 2, ABC-CLIO,‎ , 797 p. (ISBN 1576074226, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]