Matrix Resurrections

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Matrix Resurrections
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo du film
Titre québécois La Matrice : Résurrections
Titre original The Matrix Resurrections
Réalisation Lana Wachowski
Scénario Lana Wachowski
Aleksandar Hemon
David Mitchell
Musique Johnny Klimek
Tom Tykwer
Acteurs principaux
Sociétés de production NPV Entertainment
Village Roadshow Pictures
Warner Bros.
Pays de production Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Science-fiction
Durée 148 minutes
Sortie 2021

Série Matrix

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Matrix Resurrections, ou La Matrice : Résurrections au Québec, est un film de science-fiction américain coécrit et réalisé par Lana Wachowski et sorti en 2021. Il s'agit du quatrième volet de la franchise Matrix après le premier opus Matrix (1999) et ses deux suites, Matrix Reloaded (2003) et Matrix Revolutions (2003). Il s'agit également du seul volet qui ne soit pas réalisé par Lana et Lilly Wachowski, mais uniquement par Lana Wachowski.

Keanu Reeves, Carrie-Anne Moss, Jada Pinkett Smith et Lambert Wilson reprennent leurs rôles tenus dans les précédents volets tandis que Laurence Fishburne, Hugo Weaving et Tanveer K. Atwal sont remplacés par Yahya Abdul-Mateen II (dont le rôle est en fait une copie numérique du personnage original), Jonathan Groff (dont le personnage a changé de forme) et Priyanka Chopra (dont le personnage a maintenant grandi). Le film introduit également de nouveaux personnages, interprétés notamment par Neil Patrick Harris (l’Analyste), Jessica Henwick (Bugs) et Toby Onwumere (Sequoia).

Synopsis[modifier | modifier le code]

Présentation générale[modifier | modifier le code]

Thomas A. Anderson (alias Neo) ne se souvient plus de rien et mène une vie d'apparence normale à San Francisco. Il est le créateur d'une trilogie de jeux vidéo à succès... Matrix. Mais c'est un homme perturbé par d'étranges visions. Il se rend régulièrement chez un psychiatre à qui il raconte ses rêves étranges et qui lui prescrit des pilules bleues. Après la réapparition de visages familiers et en quête de réponses, Neo repart à la recherche du lapin blanc. Il rencontre un certain Morpheus, qui lui offre le choix entre rester dans la Matrice et prendre son envol.

Synopsis détaillé[modifier | modifier le code]

Thomas Anderson est un développeur de jeux vidéo à succès chez Deus Machina, créateur de la série The Matrix, basée sur ses faibles souvenirs en tant que Neo. Dans un café local, il continue de croiser la route de Tiffany, une mère mariée qui n'a aucun souvenir de son passé, sur laquelle Anderson a basé Trinity, un personnage de son jeu. Anderson a parfois du mal à séparer la réalité perçue des rêves et son thérapeute lui prescrit des pilules bleues pour supprimer ces événements ; cependant, il cesse de les prendre.

Anderson utilise une simulation appelée modal, un bac à sable de programmation créé pour développer des personnages de jeu. Une jeune femme nommée Bugs apprend que le modal exécute un vieux code en boucle, représentant le moment où Trinity a trouvé Neo dans la Matrice. Bugs découvre également que Morpheus incarne l'agent Smith de la matrice dans le modal. Elle l'aide à se libérer avant que Smith, le partenaire commercial d'Anderson, ne puisse effacer le modal. Après avoir découvert sa position, Bugs et Morpheus extraient Anderson de la Matrice et apprennent en même temps que Smith est en fait l'agent Smith de l'ancienne matrice.

Neo se réveille alors dans une capsule et remarque que Trinity est confinée dans une autre capsule voisine. Des machines envoyées par Bugs le récupèrent et le transportent vers le vaisseau Mnemosyne qui le conduit au bastion humain, Io. Là, il retrouve Niobe, qui lui explique que soixante ans se sont écoulés dans le monde réel depuis la guerre des Machines. Ces dernières ont accepté l'offre de paix que Neo leur avait faite, et libéré les humains qui le souhaitaient ; en outre des machines se sont rapprochées des humains et se sont baptisées les Sentions. Mais la paix a eu un effet inattendu : la libération des humains, qui servaient de source d'énergie aux machines, a provoqué une pénurie, laquelle a entrainé une guerre civile entre cités de machines. Et au milieu de ce chaos, un nouveau pouvoir est apparu, qui a pris le contrôle des machines et installé une nouvelle version de la Matrice en la purgeant de nombreux programmes, tel que l'Oracle. Les survivants humains se sont alliés aux Sentions, les machines qui ont fait défection pour rejoindre la société humaine afin de survivre. Neo apprend à Niobé que Trinity est en vie ; mais bien que Neo veuille sauver Trinity, Niobe s'y oppose et préfère l'enfermer. Bugs et ses coéquipiers désobéissent à Niobe pour aider Neo à libérer Trinity.

Après être entrés dans la Matrice, ils sont brusquement confrontés à Smith et à d'autres programmes de l'ancienne version de la Matrice qui se sont exilés pour éviter la purge et qui veulent que la Matrice retrouve son ancienne forme. Dans le combat qui s'ensuit, Smith est vaincu par Neo, qui retrouve progressivement ses capacités. Ils partent et localisent Tiffany, mais avant que Neo ne puisse lui parler, son thérapeute apparaît et l'immobilise en manipulant le temps puis le hante avec des références à son passé. Il révèle son identité en tant que l'Analyste, un programme à la fois conçu pour étudier la psyché humaine et pour diriger la Matrice au complet. Il explique qu'après la mort de Neo et de Trinity, il a pu les ressusciter à grand frais pour les étudier. Ce faisant, il a découvert qu'en supprimant leurs souvenirs mais en les gardant près de lui, il a créé une matrice efficace, capable de produire de l'énergie tout en résistant aux anomalies qui ont causé l'échec des itérations précédentes. La libération de Neo a déstabilisé le système et menace un redémarrage de la Matrice, selon l'Analyste, qui a gagné du temps auprès de ses supérieurs en les convainquant que Neo retournerait volontairement dans sa capsule pour éviter de mettre la vie de Trinity en danger.

Neo et Bugs quittent de force la Matrice lorsqu'un autre vaisseau envoyé par Niobe ramène le Mnémosyne sur Io. Niobe emmène Neo chez Sati, un programme d'exil qu'il a déjà rencontré, dont les parents ont été tués par les machines. Cherchant à se venger, Sati l'aide à élaborer un plan pour libérer Trinity. De retour dans la Matrice, pendant que Morpheus, Bugs et Sati tentent d'extraire le corps de Trinity de son module dans le monde réel, Neo passe un accord avec l'Analyste : s'il ne parvient pas à convaincre Trinity de se souvenir de son passé et de quitter volontairement la Matrice, il acceptera de retourner dans son module. L'Analyste accepte et tandis que Neo essaye de convaincre Tiffany qu'elle fait partie de la matrice, sa famille apparaît et l'incite à rester. Elle cède d'abord mais les rejette peu après, se rappelant finalement sa véritable identité, Trinity. Alors que l'Analyste tente de la tuer, Smith intervient pour se venger de son propre emprisonnement, ce qui donne à Neo, Trinity et aux autres le temps de s'échapper. Poursuivis par l'ensemble de la population de la matrice, Neo et Trinity se retrouvent finalement coincés au sommet d'un gratte-ciel. Se tenant par la main, ils sautent en espérant que Neo reprenne son vol, mais c'est Trinity qui s'envole et les emmène en sécurité.

Grâce au nouveau contrôle de Trinity sur la Matrice, ils retournent affronter l'Analyste, qui adopte maintenant une position soumise, devenant le nouveau chef des machines. Ils le remercient pour ce nouveau départ, qu'ils ont l'intention d'utiliser pour refaire la Matrice comme ils l'entendent.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

Le film est officiellement annoncé par Warner Bros. le 20 août 2019. Il est ensuite annoncé que seule Lana Wachowski en sera la réalisatrice. Le scénario est écrit par Lana Wachowski, Aleksandar Hemon et David Mitchell, qui ont déjà collaboré en cosignant le final de la série Sense8. Les Wachowski ont par ailleurs réalisé l'adaptation cinématographique du roman Cartographie des nuages de David Mitchell.

Lilly Wachowski ne participe pas à la production du film en raison de son travail sur la série Work in Progress. Elle fait néanmoins part de son soutien à ceux qui se sont impliqués afin de proposer une histoire encore « meilleure que l'originale »[14]. Elle précise qu'elle avait besoin de passer du temps loin de l'industrie pour « me reconnecter avec moi-même en tant qu'artiste », ayant également été affectée par le décès de ses parents[15].

Dans le courant du mois, John Toll est recruté comme directeur de la photographie, ayant déjà officié pour les Wachowski sur le tournage de Cloud Atlas, Jupiter Ascending et Sense8[16].

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

Bien que les personnages de Neo et Trinity retrouvent leurs interprètes originels (Keanu Reeves et Carrie-Anne Moss), ce n'est pas le cas de Morpheus, incarné par Laurence Fishburne dans la trilogie originale.

En octobre 2019, Yahya Abdul-Mateen II et Neil Patrick Harris (connus pour avoir joués dans les séries télévisées Watchmen et How I Met Your Mother) intègrent l'équipe du film. Jada Pinkett Smith entame des négociations pour reprendre son rôle de Niobe, de même que Jessica Henwick pour un rôle non divulgué. Pinkett-Smith et Henwick sont confirmées en décembre aux côtés de Jonathan Groff (Mindhunter) et Toby Onwumere (Sense8).

En janvier 2020, Eréndira Ibarra est engagée alors que Priyanka Chopra entre dans la phase finale des négociations. Ce même mois, Lambert Wilson, qui joue le Mérovingien dans Reloaded et Revolutions, révèle qu'il est en négociations pour reprendre le rôle. Sa présence est officialisée le [17].

En septembre 2020, la production annonce que Daniel Bernhardt reprend son rôle d'agent Johnson. En juin 2021, la participation de Christina Ricci est révélée[18].

Hugo Weaving, l'interprète de l'agent Smith devait initialement revenir pour ce quatrième opus, mais un conflit d'emploi du temps pousse Lana Wachowski à réaliser cette suite sans lui[19].

Joe Pantoliano, qui est apparu dans le film original en tant que Cypher, a quant à lui exprimé son intérêt à reprendre son rôle malgré la mort de son personnage dans le premier épisode. Il a cherché à contacter Lana Wachowski à ce sujet, en vain[20].

Tournage[modifier | modifier le code]

Keanu Reeves et Carrie-Anne Moss durant une scène de moto dans le quartier financier de San Francisco sous la direction de Lana Wachowski.

Le tournage débute sous le nom de code Project Ice Cream à San Francisco en [21],[22],[23]. Il se déroule également dans les studios de Babelsberg (Allemagne) et à Chicago[23],[24].

Le , la production du film est suspendue en raison de la pandémie de Covid-19. Le , Keanu Reeves confirme que le tournage avait repris à Berlin. Le tournage prend fin le .

Sortie et accueil[modifier | modifier le code]

Dates de sortie[modifier | modifier le code]

La sortie du film, prévue au départ pour le [25], est repoussée au 22 décembre 2021 aux États-Unis. Une sortie simultanée est prévue sur le service de diffusion en continu HBO Max pendant un mois, dans le cadre des plans de Warner Bros. pour tous ses films à sortir en 2021.

Le 18 novembre 2021, Warner Bros. France dévoile l'affiche officielle française et confirme la date de sortie au 22 décembre 2021[5]. Matrix Resurrections est présenté le en avant-première à Toronto. Il sort également ce même jour dans certains pays comme l'Azerbaïdjan, le Kazakhstan ou la Russie. L'avant-première américaine a lieu à San Francisco le 18 décembre. Il sort dans le reste du monde le 22[4].

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Le film reçoit des critiques partagées. Sur l'agrégateur américain Rotten Tomatoes, il récolte 67 % d'opinions favorables pour 197 critiques et une note moyenne de 6,310. Le consensus suivant résume les critiques compilées par le site : « S'il lui manque l'artisanat original et tonique de l'original, Matrix Resurrections revisite le monde de la franchise avec esprit, une perspective opportune et du cœur[26] ». Sur Metacritic, il obtient une note moyenne de 64100 pour 50 critiques[27].

En France, le site Allociné propose une moyenne de 3,5/5 pour les critiques de presse[28].

Box-office[modifier | modifier le code]

La première semaine d'exploitation dans le monde du quatrième opus est timide, avec 22,5 millions de dollars, reléguant le film loin derrière Spider-Man: No Way Home ainsi que Tous en scène 2. En France, sur le seul premier jour d'exploitation, 142 692 spectateurs s'étaient déplacés au cinéma. [29]

En 2022, la société de production Village Roadshow, qui coproduit le film, fait un procès à Warner Bros, pour une rupture de contrat concernant la sortie de Matrix Resurrections sur la plateforme de streaming HBO Max. Un choix qui a privé Village Roadshow de plusieurs millions de dollars[30].

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
37 686 805 $[31] 10
Drapeau de la République populaire de Chine Chine 13 600 000 $[31]
(2 224 726 entrées)[32]
5
Drapeau de la France France 972 644 entrées[32]
(7 640 258 $)[31],[32]
10

Monde Total mondial 157 297 525 $[31] 10

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La Matrice : Résurrections », sur Cinoche (consulté le ).
  2. a et b (en) Matrix 4 - Société de Production / Sociétés de distribution sur l’Internet Movie Database (consulté le 1 novembre 2020).
  3. (en) Matrix 4 - Spécifications techniques sur l’Internet Movie Database (consulté le 1 novembre 2020).
  4. a et b (en) Matrix 4 - Dates de sortie sur l’Internet Movie Database (consulté le 1 novembre 2020).
  5. a et b « Warner Bros France sur Twitter : "Retour à la source. Découvrez l'affiche internationale de Matrix Resurrections, exclusivement au cinéma le 22 décembre. #Matrix" », sur Twitter (consulté le )
  6. a b et c « Matrix 4 sortira au cinéma le 21 mai 2021 », sur Le Parisien, (consulté le ).
  7. a b c d et e Maxime Bedini, « Matrix 4 : un acteur de Sense8 rejoint le casting », sur CinéSérie, (consulté le ).
  8. (en) Matt Donnelly, « Priyanka Chopra Jonas in Final Negotiations to Join Matrix 4 », sur Variety, (consulté le ).
  9. « Cinéma : Lambert Wilson jouera dans Matrix 4 », sur La Provence, (consulté le ).
  10. (en) Anthony D'Alessandro, « Matrix 4: ‘Sense8’ Actress Eréndira Ibarra Reteams With Lana Wachowski On Warner Bros. Village Roadshow Sequel », sur Deadline, (consulté le ).
  11. (en) Anthony D'Alessandro, « ‘Matrix 4’: ‘Sense8’ Alum Brian J. Smith Joins Lana Wachowski Sequel », sur Deadline, (consulté le ).
  12. (en) Umberto Gonzalez, « ‘The Matrix 4’ Adds ‘Spartacus’ Alum Ellen Hollman to Cast », sur The Wrap, (consulté le ).
  13. https://cinemafemme.com/2022/01/19/actress-ellen-hollman-pays-homage-to-trinity-in-the-matrix-resurrections/
  14. (en-US) Fred Topel, « Lilly Wachowski Hopes WB's New Matrix is Better Than the Original », sur /Film, (consulté le )
  15. « The Matrix’s Lilly Wachowski Explains Why She Didn’t Work On Resurrections », sur CINEMABLEND, (consulté le )
  16. (en-US) Carolyn Giardina et Carolyn Giardina, « ‘Braveheart’ Cinematographer John Toll Boarding ‘Matrix 4’ », sur The Hollywood Reporter, (consulté le )
  17. Elodie Bardinet, « Lambert Wilson reviendra bien dans Matrix 4 », sur Première, (consulté le ).
  18. « Matrix 4 : Christina Ricci sera aussi dans la suite », sur Allociné, (consulté le ).
  19. Thomas Imbert, « Matrix 4 : Hugo Weaving (l'agent Smith) ne reprendra pas son rôle », sur Allociné, (consulté le ).
  20. (en) Corey Chichizola, « One Original Matrix Star has been asking Lana Wachowski To Join Matrix 4 », sur www.cinemablend.com, (consulté le )
  21. (en) Anthony D'Alessandro, « ‘Matrix 4’ Adds ‘iZombie’ Actor Andrew Caldwell », sur Deadline, (consulté le ).
  22. (en) Alyssa Pereira, « Major movie to film in downtown SF for three weeks in February », sur SFGate, (consulté le ).
  23. a et b (en) Megan Peters, « The Matrix 4 Working Title Revealed », sur ComicBook, (consulté le ).
  24. (de) « Coup für das Filmstudio: „Matrix 4“ wird in Babelsberg gedreht », sur MAZ - Märkische Allgemeine, (consulté le ).
  25. « La date de sortie de Matrix 4 est officiellement annoncée par les studios Warner Bros. », sur Le HuffPost,
  26. (en) « The Matrix Resurrections (2021) », sur Rotten Tomatoes, Fandango Media (consulté le )
  27. (en) « The Matrix Resurrections Reviews », sur Metacritic, CBS Interactive (consulté le )
  28. « Matrix Resurrections », sur Allociné (consulté le ).
  29. https://www.journaldugeek.com/2021/12/27/matrix-4-narrive-pas-a-simposer-au-box-office/
  30. « Matrix Résurrections : Village Roadshow en procès avec Warner Bros - EC », sur Eklecty-City, (consulté le ).
  31. a b c et d (en) « Matrix Resurrections », Box Office Mojo (consulté le ).
  32. a b et c « Matrix Resurrections », sur JP's Box-Office (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]