Jupiter : Le Destin de l'univers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jupiter : Le Destin de l'univers

Titre québécois L'Ascension de Jupiter
Titre original Jupiter Ascending
Réalisation Les Wachowski
Scénario Les Wachowski
Acteurs principaux
Sociétés de production Village Roadshow Pictures
Anarchos Productions
Pays de production Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Science-fiction[1]
Space opera[1]
Durée 127 minutes
Sortie 2015

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Jupiter : Le Destin de l'univers ou L'Ascension de Jupiter au Québec (Jupiter Ascending) est un film de science-fiction américain écrit, coproduit et réalisé par les Wachowski, sorti en 2015.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Née en pleine mer, Jupiter Jones est une jeune immigrée russe vivant illégalement à Chicago. Elle enchaîne les coups durs et n'a d'autre perspective que de gagner sa vie en faisant des ménages avec sa mère et sa tante Nino. Alors qu'elle s'apprête à vendre ses ovules, sous une fausse identité empruntée à son amie Katherine Dunlevy, pour pouvoir s'offrir un télescope semblable à celui que possédait son père Maximilian, elle découvre que les praticiens sont en fait des extraterrestres qui veulent l'éliminer. Elle est sauvée in extremis par Caine Wise, un ancien chasseur militaire interplanétaire génétiquement modifié. Elle se retrouve ainsi impliquée dans une lutte de pouvoir au sein de la famille Abrasax, la plus puissante dynastie de tout l'Univers, qui est également la propriétaire de la planète Terre selon les lois universelles. La puissance de la dynastie Abrasax provient de l'élixir Premium Abrasax, un élixir capable de régénérer les cellules et de vivre durant des millénaires, et qui est produit en moissonnant de la biomasse humaine.

Cette maison, dont la souveraine Séraphi Abrasax est morte assassinée, a trois héritiers : Balem, l'aîné — qui a également hérité de la Terre —, Kalique, la cadette, et Titus, le benjamin, qui a aussi engagé Caine Wise. Il s'avère que Jupiter est la récurrence génétique de Séraphi Abrasax, et, à ce titre, elle récupère la planète Terre au détriment de Balem ; par conséquent, ce dernier cherche à l'éliminer par tous les moyens et tentera de déclencher la moisson de la population terrienne.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

 Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[4] ; version québécoise (VQ) sur Doublage.qc.ca[5]

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Ancien agent des Wachowski, le président de Warner Jeff Robinov suggère au duo en 2009 de développer une franchise originale de science-fiction, dans la lignée de Matrix[6]. Les Wachowski acceptent et commencent à développer le projet en 2011, pendant le tournage de Cloud Atlas. S'éloignant du cyberpunk de Matrix, elles choisissent le genre de la space fantasy. L'Odyssée et Le Magicien d'Oz font partie de leurs inspirations pour l'écriture du scénario, avec une héroïne assistée d'un "chien fidèle" et un récit construit sur une série d'épreuves[7]. Jupiter Ascending revisite également les codes du conte de fée. L'univers visuel est influencé par L'Incal de Mœbius et Alejandro Jodorowsky, ainsi que par l'œuvre de Terry Gilliam qui fait une apparition dans le film[8].

C'est le premier film en 3D des Wachowski, converti en post-production.

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage principal débute aux Warner Bros. Studios Leavesden, près de Watford en Angleterre, le et se poursuit jusqu'en juin. L'équipe se rend ensuite à Chicago pour la fin du tournage[9].

Accueil[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Jupiter : Le Destin de l'univers reçoit en majorité des critiques négatives. L'agrégateur Rotten Tomatoes rapporte que seulement 22 % des 173 critiques ont donné un avis positif sur le film, avec une moyenne assez mauvaise de 4,1/10[10]. L'agrégateur Metacritic donne une note équivalente de 40 sur 100, indiquant des « critiques négatives »[11].

Sur le site d'Allociné, le film obtient des critiques un peu plus enthousiastes. La presse lui donne une moyenne de 3/5 fondée sur 26 critiques presse et les spectateurs lui donnent une moyenne de 2,6/5.

Box-office[modifier | modifier le code]

D'abord prévue pour juillet 2014, la sortie est finalement repoussée jusqu'à février 2015, période creuse pour les blockbusters. La raison officielle est que les effets spéciaux ne sont pas encore terminés. En réalité, Warner croit peu au succès du film et ne veut pas subir un nouvel échec après celui de Edge of Tomorrow[6].

Rapportant à peine l'équivalent de son budget dans le monde, Jupiter : Le Destin de l'univers est un des plus gros échecs au box-office.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Wachowskis hope to surprise with next film, 'Jupiter Ascending' - MSN Movies News », (consulté le )
  2. (en) « Can Warner Bros. Avoid Another Wachowski Misfire? », sur Variety, (consulté le ).
  3. (en) Dates de sortie sur l’Internet Movie Database.
  4. « Fiche du doublage français du film » sur RS Doublage, consulté le 30 mai 2015.
  5. « Fiche du doublage québécois du film » sur Doublage.qc.ca, consulté le 30 mai 2015.
  6. a et b « JUPITER – LE DESTIN DE L’UNIVERS : Qui a peur des Wachowski ? (Pas nous) - cinemateaser », sur Cinemateaser.com (consulté le )
  7. (en) « Jupiter Ascending », sur Jupiter Ascending Wiki (consulté le )
  8. Rafik Djoumi, Rockyrama hors-série Matrix, Ynnis Editions, , 160 p. (ISBN 978-2376971238)
  9. (en) The Wachowskis' Jupiter Ascending Starts Filming - ComingSoon.net.
  10. (en) « Jupiter Ascending (2014) », sur rottentomatoes.com, Rotten Tomatoes (consulté le ).
  11. (en) « Jupiter Ascending », sur metacritic.com, Metacritic (consulté le ).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]