Marie-Thérèse de Bourbon (1666-1732)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le Royaume de France
Cet article est une ébauche concernant le Royaume de France.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marie-Thérèse de Bourbon.
Marie-Thérèse de Bourbon, princesse de Conti par Pierre Mignard.
Les armes de la princesse de Conti.

Marie-Thérèse de Bourbon dite « Mademoiselle de Bourbon », princesse de Conti (1688-1709), puis princesse douairière de Conti (1709), est une aristocrate française née à Paris le 1er février 1666 et morte en 1732.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille d'Henri-Jules de Bourbon-Condé (1643-1709), 5e prince de Condé, et de la princesse palatine Anne de Bavière (1648-1723), elle épouse à Versailles le 22 janvier 1688 François-Louis de Bourbon-Conti (1664-1709), 3e prince de Conti, cousin germain de son père.

Elle est follement amoureuse de ce prince séduisant, mais sexuellement ambigu, qui s'intéresse à peine à elle. Ils ont néanmoins sept enfants dont :

Elle entretient des relations difficiles avec son fils, Louis-Armand, et réside le plus souvent dans son domaine de L'Isle-Adam. Vers 1715, elle fait construire par Robert de Cotte, sur des terrains rue de Bourbon acquis de Germain Boffrand, un hôtel qu'elle revend, encore inachevé, dès le 17 décembre 1718 au duc du Maine pour aller s'installer à l'hôtel de Conti, après s'être passagèrement réconcilié avec son fils.

Ascendance[modifier | modifier le code]