Marcia Cross

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cross.
Marcia Cross
Description de cette image, également commentée ci-après

Marcia Cross en 2014

Nom de naissance Marcia Anne Cross
Naissance (55 ans)
Marlborough, Massachusetts
Drapeau des États-Unis États-Unis
Nationalité américaine
Profession Actrice
Séries notables Melrose Place
Desperate Housewives
Quantico

Marcia Cross, de son vrai nom Marcia Anne Cross née le à Marlborough dans le Massachusetts aux États-Unis, est une actrice américaine.

Elle est révélée, au grand public, grâce au rôle de Kimberly Shaw, un personnage dérangé dans Melrose Place (1992-1997) et elle confirme, par la suite, avec son interprétation de Bree Van de Kamp, une ménagère bourgeoise et autoritaire dans Desperate Housewives (2004-2012). En 2015, elle fait un retour télévisuel remarqué dans la série Quantico.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Elle est la fille d'une enseignante, Janet, et d'un responsable des ressources humaines, Mark Cross[1]. Elle a deux sœurs, Susan et Ellen. Elle est d'origine anglaise et irlandaise. Elle a été élevée dans la religion catholique[2].

Enfant, Marcia Cross désire déjà devenir actrice et se dirige très vite vers la comédie. En 1980, elle est diplômée de la Juilliard School de New York[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Les années 1990 : La révélation télévisuelle - Melrose Place[modifier | modifier le code]

Logo de la série télévisée Melrose Place.

Marcia Cross commence sa carrière de comédienne au théâtre. Parallèlement, elle débute à la télévision en 1984 en rejoignant la série à succès The Edge of Night, pour sa 26e et dernière saison.

Entre 1984 et 2005, Marcia Cross apparaît au générique des feuilletons américains les plus populaires de l'époque, comme Côte Ouest et On ne vit qu'une fois. Elle participe également à de nombreux films, pour la plupart moins connus du grand public.

C'est en 1992 que Marcia intègre l'équipe de Melrose Place, un feuilleton dramatique à succès des années 1990. Engagée à l'origine pour un seul épisode, son personnage, le docteur Kimberly Shaw, ne laisse personne indifférent et prend rapidement beaucoup d'importance dans les intrigues de l'hacienda, aux côtés de Heather Locklear, Courtney Thorne-Smith et Laura Leighton entre autres. Cette même année, elle est classée à la vingtième place des 50 plus méchantes femmes dans les séries télévisées, par E! Television[3].

Entre 1993 et 1995, Marcia Cross prête sa voix au personnage Jean Grey pour les besoins de deux jeux vidéo, issus de l'univers X-Men.

En 1997, après 5 ans passés à Melrose Place, Marcia Cross ne renouvelle pas son contrat. Les scénaristes tuent alors le personnage. Une décision justifiée afin d'étudier et d'obtenir enfin un diplôme en psychologie (« Master's Degree ») à l'Université d'Antioch en Californie (qu'elle finit par décrocher en 2003), tout en continuant à apparaître ponctuellement dans des séries télévisées.

À cette époque, parallèlement aux études de psychologie qu'elle suit, elle enchaîne les apparitions à l'écran et accepte de nombreuses invitations à interpréter des rôles ponctuels dans des séries à succès (Ned and Stacey, Seinfeld, Ally McBeal...). Une fois son diplôme décroché, elle est retenue pour un rôle récurrent dans Everwood, autre série à succès aux États-Unis, où elle joue une femme séropositive. Après seulement un an de tournage, la comédienne se retire, ne souhaitant plus interpréter de personnage récurrent.

Les années 2000 : Confirmation critique et public - Desperate Housewives[modifier | modifier le code]

Logo de la série Desperate Housewives.

Entre 2003 et 2004, Marcia Cross accepte de passer un casting pour incarner l'une des héroïnes d'une toute nouvelle série alors en préparation, Desperate Housewives. Elle obtient ainsi ce qui sera sans doute un des rôles les plus importants de sa carrière ; celui d'une petite bourgeoise et ménagère maniaco-compulsive Bree Van de Kamp, représentante de toutes les valeurs les plus traditionnelles de la classe moyenne des banlieues résidentielles américaines. Son personnage est directement inspiré par la mère de Marc Cherry.

Au départ, Marcia Cross auditionne pour incarner Edie Britt mais Marc Cherry, fervent admirateur de Melrose Place, lui suggère plutôt de travailler le personnage de Bree, bien que le rôle soit un temps destiné à l'actrice Dana Delany, future Katherine Mayfair de la série. Marcia passe les auditions avec brio et retrouve, par la même occasion, Doug Savant avec lequel elle a déjà travaillé sur le tournage de Melrose Place[3].

La série récolte les meilleures audiences dans tous les pays où elle est diffusée, un succès public mais aussi critique. La production est nommée et récompensée a de prestigieuses cérémonies, comme les Golden Globes ou les Emmy Awards(l'équivalent des Oscars pour la télévision). À titre personnel, la presse lui réserve un grand nombre de couvertures et la comédienne est nommée, pour la première fois pour de nombreuses récompenses (Golden Globe, Golden Satellite, TV Guide Award, SAG Award). Son premier prix sera l'OFTA Television Award, qui lui est décerné en 2004.

Marcia Cross, lors d'un dîner organisé par la Maison-Blanche, en 2008.

En 2005, elle décroche la vingt huitième place des 40 célébrités de plus de 40 ans les plus sexy, selon le magazine VH1[3]. Cette année-là, lors de la cérémonie des Emmy Awards, elle est nommée au titre de meilleure actrice[4] mais elle se fait remarquer, grâce à sa robe haute couture, par les journalistes présents, ils la déclarent "Most Beautiful Person" de la soirée[3].

L'ensemble du casting remporte le Screen Actors Guild Awards de la meilleure distribution dans une série télévisée, en 2005 et 2006.

En 2006, à cause de ses engagements sur la série, elle passe à côté du rôle-titre du film Inside Man : L'Homme de l'intérieur, finalement attribué à Jodie Foster. Cette même année, elle intègre le classement des 100 célébrités les plus belles du monde[3]. Elle décroche également le Satellite Awards de la meilleure actrice dans une série comique et réalise un doublé, lors de la cérémonie des Gold Derby Awards (en), en étant élue Interprète de l'année et Meilleure actrice dans une série télévisée comique[4].

En 2007, pour la troisième année consécutive, l'actrice est citée pour le Golden Globe de la meilleure actrice dans une série télévisée musicale ou comique.

Les années 2010 : Poursuite de carrière à la télévision - Quantico[modifier | modifier le code]

Logo de la série télévisée Quantico.

En 2011, plutôt rare au cinéma, elle choisit d'incarner l'un des rôles titres du premier film de l'actrice Famke Janssen, la comédie dramatique Bringing Up Bobby avec Milla Jovovich et Bill Pullman.

En 2012, l'année de l'arrêt de Desperate Housewives, après huit saisons, Marcia Cross déclare ne pas souhaiter reprendre immédiatement le chemin des plateaux de tournage préférant marquer une courte pause pour passer du temps avec sa famille.

En 2013, la presse mondiale annonce le retour de l'actrice dans un rôle régulier pour une sitcom en préparation, Fatrick. Elle y jouera le rôle de la mère du personnage principal, Arlène, une nutritionniste pas vraiment fière de son fils en surpoids[5]. Ce projet est finalement transformé en téléfilm et diffusé en 2014[6].

Marcia Cross, en 2014.

En 2015, Marcia Cross fait une apparition en tant que guest star le temps d'un épisode de la série New-York : unité spéciale dans le rôle de Charmaine Briggs, épouse d'un homme plus âgé qu'elle, dont elle est suspectée du meurtre. Cette même année, elle fait officiellement son retour dans un rôle récurrent, en choisissant d'apparaître dans la série Quantico, dans le rôle de la sénatrice Claire Haas, devenue présidente des États-unis. Ce rôle a spécialement été écrit pour elle et lui permet de faire un retour télévisuel remarqué[7],[8].

En 2017, l'actrice boucle le tournage du drame Behind the Curtain of Night, un long métrage semi-autobiographique sur les deux expériences de mort imminente du réalisateur et scénariste Dalibor Stach. Marcia Cross joue le rôle de Dieu aux côtés de Brendan Fraser[8].

Vie privée[modifier | modifier le code]

En 1993, son compagnon, l'acteur Richard Jordan, meurt soudainement d'une tumeur au cerveau. Restée ensuite longtemps seule, elle doit démentir à la télévision des rumeurs d'homosexualité.

Le 24 juin 2006, alors âgée de 44 ans, elle épouse Tom Mahoney, un courtier de 48 ans avec qui elle s'était fiancée en début d'année 2005. La cérémonie a lieu dans une église de San Gabriel, en Californie. Le , à Los Angeles, elle donne naissance à des jumelles, Eden et Savannah : heureux événement à l'origine du contentieux l'opposant au créateur de la série Desperate Housewives Marc Cherry. Ce dernier jugeait la grossesse de la comédienne compromettante pour l'écriture des scénarios, la disponibilité sur les lieux de tournages et trop complexe pour le choix des axes, des angles de prises de vue et des focales pour la camoufler. Marcia Cross s'est engagée à ne plus tomber enceinte durant le temps du contrat l'unissant à la série.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb[4].

Marcia Cross, lors du Life Ball Show 2014.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :