Andrea Bowen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bowen.
Andrea Bowen
Description de cette image, également commentée ci-après
Andrea Bowen en 2009.
Nom de naissance Andrea Lauren Bowen
Naissance (27 ans)
Columbus, Drapeau de l'Ohio Ohio
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice
Séries notables Julie Mayer dans
Desperate Housewives

Andrea Bowen est une actrice américaine, née le à Columbus, dans l'Ohio (États-Unis).

Après quelques apparitions à la télévision, elle se fait connaître grâce à la série télévisée Desperate Housewives, dans laquelle elle incarne Julie Mayer, de 2004 à 2012.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et débuts précoces[modifier | modifier le code]

Lors des Annie Awards 2006.

Issue d'une famille nombreuse, elle a trois grand frères (Graham, Alex et Cameron) ainsi que deux grandes sœurs (Jessica et Jillian)[1].

Elle est passionnée de la scène, dès son plus jeune âge. Elle se fait remarquer à Broadway, lorsqu'elle décroche le rôle de Cosette dans une adaptation de la pièce Les Misérables, à seulement 6 ans[2].

De 1996 à 2001, Bowen continue alors à se produire sur cette scène, dans différentes productions, notamment : The Sound of Music aux côtés de Richard Chamberlain, en 1998, dans le rôle de Marta, ainsi qu'en 2000, dans le rôle d'Adele pour une comédie musicale adaptée du roman Jane Eyre[1],[3]. Elle était également membre du groupe de musique The Broadway Kids. Ses frères et sœurs ont également été fortement impliqués dans le théâtre musical, jouant des rôles dans divers spectacles de Broadway.

Elle fit à la même époque quelques apparitions dans des programmes télévisés tel que New York, police judiciaire (Law & Order)[4].

Carrière[modifier | modifier le code]

Les années 2000 : révélation[modifier | modifier le code]

Au début des années 2000, l'actrice commence à apparaître de manière régulière à la télévision, en intervenant dans des séries comme New York, unité spéciale, New York 911 et Arliss.

En 2002, elle décroche son premier rôle récurrent pour la série dramatique du réseau ABC, That Was Then avec Tyler Labine et Kiele Sanchez, mais le programme ne dépasse pas les sept épisodes. Elle enchaîne avec un petit rôle dans quelques épisodes de Boston Public, en 2003, puis joue différents personnages mineurs, le temps d'un épisode, dans d'autre programmes (Les Frères Scott, La Vie avant tout, FBI : Portés disparus).

En 2004, elle décroche ensuite le rôle qui va la révéler au grand public grâce à Marc Cherry[5],[6]. Dans la série Desperate Housewives, elle incarne la jeune adolescente disciplinée Julie Mayer, la fille de Susan Mayer, interprétée par Teri Hatcher. Cette série rencontre un succès mondial, la production est nommée et récompensée a de prestigieuses cérémonies, comme les Golden Globes ou les Emmy Awards (l'équivalent des Oscars pour la télévision)[7].

Andrea Bowen est alors citée pour le Young Artist Awards de la meilleure interprétation par une jeune actrice (2005). Elle remporte deux fois le Screen Actors Guild Award de la meilleure distribution pour une série télévisée comique (2005 et 2006).

Parallèlement, tout en grandissant sous les yeux des téléspectateurs[6], elle devient la voix américaine du personnage Aerith dans quelques volets de la saga de jeux vidéo Final Fantasy : Crisis Core: Final Fantasy VII (2005), Dissidia 012: Final Fantasy (2011) et Final Fantasy Explorers (2014). Elle s'essaie également au cinéma, sans toutefois obtenir de réel succès comme avec le film familial Red Riding Hood avec le jeune Henry Cavill, ou encore la comédie dramatique Alyssa et les Dauphins avec Carly Schroeder et Adrian Dunbar, deux longs métrages sortis en 2006.

Elle tourne ensuite sous la direction de Peter Werner pour le téléfilm dramatique Conséquences, dans lequel elle donne la réplique à l'actrice Jennie Garth, révélée par Beverly Hills 90210. Ce projet salué lui vaut le Prism Awards de la meilleure actrice dans un téléfilm ou une mini série, en 2008[8]. S'en suit des rôles de guest star dans The Closer : L.A. enquêtes prioritaires (2008) et Ghost Whisperer (2009) ou encore Hawaii 5-0 (2011), qui l'éloignent des plateaux de Desperate Housewives, quelque temps.

Les années 2010 : retrait et télévision[modifier | modifier le code]

Beau Mirchoff, Andrea Bowen, Dana Delany et Brenda Strong, en 2010.

En 2010, elle porte le téléfilm dramatique Pas à pas vers son destin aux côtés de Greg Evigan et Rick Malambri, deux ans plus tard, elle joue un second rôle dans la petite comédie romantique Divorce Invitation avec Jamie-Lynn Sigler, Jonathan Bennett et Richard Kind. En 2012, l'actrice profite de la dernière saison de Desperate Housewives pour y effectuer son retour[6].

En 2013, elle joue un rôle opposé à celui de Julie Mayer, le temps d'un épisode de la série Scandal faisant face à Kerry Washington. Cette même année, elle porte le téléfilm dramatique The Preacher's Daughter, récompensé au Festival international du film de Barcelone[9] et joue l'un des rôles principaux de la comédie indépendante G.B.F., plutôt bien accueillie[10].

Elle se retire ensuite du paysage médiatique et se contente d'apparaître, régulièrement, à la télévision, enchaînant les téléfilms : En 2014, elle joue dans le drame Maman à 16 ans avec Sammi Hanratty et Alexandra Holden. Deux ans plus tard, elle continue dans l'unitaire avec Une femme contre le crime et La rédemption de ma fille.

En 2017, elle joue dans une comédie d'action indépendante Jonny's Sweet Revenge, diffusée directement sur internet[11] et elle porte un téléfilm hivernal pour les États-Unis avec A Family for the Holidays, dans laquelle elle incarne l'intérêt amoureux de Nick Bateman[12].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb[13].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]