Nicollette Sheridan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne pas confondre avec l'actrice américaine Nicole Sheridan.
Nicollette Sheridan
Description de cette image, également commentée ci-après
Nicollette Sheridan à la première du film La Légende de Beowulf le 5 novembre 2007
Nom de naissance Colette Sheridan
Naissance (55 ans)
Worthing, Sussex, Angleterre, Royaume-Uni
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice
Séries notables Côte Ouest
Desperate Housewives
Dynastie (2017)

Nicollette Sheridan est une actrice britannico-américaine, née le à Worthing dans le Sussex.

Révélée par son rôle de Paige Matheson dans la série Côte Ouest, elle accède à une notoriété publique importante grâce à son rôle d'Edie Britt dans Desperate Housewives, pour lequel elle est nommée au Golden Globe de la meilleure actrice dans un second rôle dans une série, une mini-série ou un téléfilm.

Après une période de retrait, elle succède à Joan Collins dans le rôle d'Alexis Morell Carrington dans la série dramatique Dynastie, reboot de la série éponyme diffusée dans les années 1980.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Elle est la fille de l'actrice Sally Sheridan (née Adams). Elle se découvre une passion pour le ballet et étudie ensuite les arts et l'éducation artistique à Londres. En plus du théâtre, Nicollette Sheridan est une fervente lectrice des œuvres de William Shakespeare.

Elle finit par déménager à Los Angeles pour entamer sa carrière d'actrice[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts et progression : Côte Ouest[modifier | modifier le code]

Nicollette Sheridan commence sa carrière comme mannequin. Elle apparaît, entre autres, dans des magazines comme Vogue et fait la couverture de Cosmopolitan.

En 1986, elle est révélée dans le feuilleton américain Côte Ouest, dans le rôle récurrent de Paige Matheson, une jeune femme désespérément amoureuse de Gregory Sumner, durant sept années. Son interprétation de femme puissante et manipulatrice lui permet de décrocher, deux années consécutives, le Soap Opera Digest Awards de la meilleure actrice. Cette cérémonie récompense le meilleur dans la production des soap opera.

Forte de cette nouvelle visibilité, l'actrice enchaîne les apparitions et développe sa carrière, essentiellement à la télévision. On la retrouve notamment au côté de Gary Cole pour Le courage de l'amour en 1994 et James Woods pour Le Silence des innocents en 1995. En 1996, elle partage l'écran avec Faye Dunaway dans L'Angoisse d'une mère.

Tentative d'incursion au cinéma et perte de vitesse[modifier | modifier le code]

Côté cinéma, elle se spécialise dans le registre de la comédie. En 1992, elle joue dans Bruits de coulisses avec Michael Caine. En 1996, elle est le premier rôle féminin de la comédie parodique Agent zéro zéro avec Leslie Nielsen. L'année suivante, elle est l'une des têtes d'affiche dans Le Ninja de Beverly Hills.

En 1998, elle fait de la figuration dans la comédie I Woke Up Early the Day I Died portée par Christina Ricci, et en 1999, elle fait une incursion dans le milieu de l'action pour Raw Nerve avec Mario Van Peebles et Zach Galligan.

Nicollette Sheridan continue ensuite d'intervenir dans de nombreux téléfilms, mais sa carrière s'essouffle et l'actrice perd en visibilité.

En 2003, elle passe une audition pour la sitcom Will et Grace mais le rôle est finalement attribué à Debra Messing[2].

Retour au succès et regain : Desperate Housewives[modifier | modifier le code]

Logo original de la série télévisée Desperate Housewives.

Elle signe un retour télévisuel et médiatique remarqué lorsqu'elle est sélectionnée pour le rôle d'Edie Britt, dans la série Desperate Housewives. Initialement, Nicollette Sheridan devait tenir le rôle de Bree Van de Kamp mais au dernier moment, les producteurs lui ont préféré Marcia Cross et ont décidé de lui attribuer le rôle d'Edie, qui ne devait cependant pas être régulier. Ce personnage ayant obtenu une certaine audience, les producteurs ont rallongé le rôle pour la garder dans l'équipe.

La série rencontre un large succès, public mais aussi critique, dans tous les pays où elle est diffusée. La production est nommée et récompensée à de nombreuses cérémonies, comme les Golden Globes ou les Emmy Awards (l'équivalent des Oscars pour la télévision). Nicollette Sheridan et l'ensemble du casting sont lauréats du Screen Actors Guild Awards, deux années consécutives, en 2005 et 2006.

La maison du personnage d'Edie Britt dans Desperate Housewives.

Son interprétation est également saluée par une nomination lors de la cérémonie des Golden Globes. En 2006, elle est élue Meilleure actrice dans une série télévisée par le magazine Glamour[3].

En 2007, parallèlement au tournage de la série, l'actrice tente un retour sur le grand écran, en rejoignant la comédie Nom de Code : Le Nettoyeur avec Cedric the Entertainer et Lucy Liu. Le film est un échec critique et public retentissant[4]. Nicollette Sheridan se retrouve même nommée lors de la cérémonie parodique des Razzie Awards dans la catégorie Pire actrice dans un second rôle[3].

À chaque fin de saison de Desperate Housewives, l'avenir du personnage d'Edie est souvent incertain (tentative de suicide à la fin de la saison 3, déménagement à la fin de la saison 4, etc.). Durant la saison 5, le personnage meurt à la suite d'un accident de voiture. En tant que cinquième housewife, elle sera remplacée par Vanessa Williams à partir de la saison 7.

Déboires judiciaires, retrait médiatique et téléfilms[modifier | modifier le code]

Nicollette Sheridan, en 2008.

En 2010, elle porte plainte contre Marc Cherry, le créateur de Desperate Housewives, pour rupture abusive de contrat et mauvais traitement sur le plateau de tournage. Elle réclame la somme de 20 millions de dollars en dédommagement, tandis que les actrices principales (Teri Hatcher, Marcia Cross, Felicity Huffman et Eva Longoria) affichent, elles, leur soutien au créateur de la série[5].

Parmi les raisons du licenciement, le créateur de la série justifie un choix artistique et budgétaire. Il cite également le comportement non professionnel de l'actrice, des retards quotidiens, un mauvais apprentissage de son texte, une mésentente évidente avec les autres actrices[6].

Elle perd finalement son procès contre Marc Cherry, faute de preuves[7].

L'actrice se tourne alors essentiellement vers la télévision et les téléfilms. Entre 2010 et 2012, elle est à l'affiche du téléfilm Lune de miel en solo, elle fait partie du court-métrage Canon C300. Elle prête ensuite sa voix au film d'animation Noah et est également pressentie pour l'un des rôles titres d'une série intitulée Lee Mathers, mais le projet n'aboutit pas. Elle décroche enfin un second rôle dans la comédie romantique Jewtopia avec Jennifer Love Hewitt et Ivan Sergei.

En 2013, elle est la tête d'affiche du téléfilm À la recherche de l'esprit de Noël, produit par Disney Channel[8]. L'année suivante, elle figure au casting de la comédie noire Let's Kill Ward's Wife avec Amy Acker et James Carpinello.

En 2016, elle porte le téléfilm Ma nounou est un homme, une comédie romantique au côté de Dan Payne. En 2017, elle incarne le premier rôle féminin du téléfilm dramatique The Chameleon aux côtés de Michael Paré.

Retour télévisuel remarqué : Dynastie[modifier | modifier le code]

Logo original de la série télévisée Dynastie.

Fin 2017, il est annoncé qu'elle fera son retour dans une série télévisée en 2018. Elle rejoint en effet la distribution de Dynastie, reboot du feuilleton éponyme des années 1980, dès la deuxième partie de la première saison pour interpréter le personnage iconique de Joan Collins, Alexis Morell Carrington[9].

Le réseau CW renouvelle alors la série pour une seconde saison comptant sur la participation de Nicollette Sheridan pour relancer les audiences, comme ce fut le cas pour la série originale avec l’arrivée de Collins[10].

Diffusée par le réseau The CW Television Network aux États-Unis et par la plateforme Netflix en France, la série divise la critique[11], mais rencontre tout de même son public[12] et remporte le People's Choice Awards 2018 de la série revival de l'année[13].

En 2019, le programme est parvenu à s'installer et est renouvelé pour une troisième saison[14]. Cependant, Nicollette Sheridan annonce son départ surprise de la série, à l'issue de la seconde saison, pour des raisons personnelles. L'actrice est écartée à sa demande, afin de passer du temps auprès de sa mère malade, atteinte d'un cancer en phase terminale[15] :

« Je suis profondément reconnaissante envers les producteurs qui m'ont gracieusement autorisé à retourner à Los Angeles pour être à ses côtés, et je leur souhaite, à eux et à toutes les équipes de la série, rien d'autre que du succès. J'espère que mes fans accueilleront à bras ouverts celle qui me succédera, comme ils l'avaient fait avec moi[16]. »

Personnage emblématique et fortement apprécié, la production décide, en effet, de ne pas sacrifier le personnage mais de le recaster[14]. Cependant, encouragée par le soutien des fans de la série[17], Nicollette Sheridan et The CW prennent, finalement, la décision de réduire son temps de présence à l'écran et annoncent son prochain retour dans la série, dès la troisième saison[18].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Telly Savalas alias Kojak était son beau-père.

Elle a été mariée avec l'acteur Harry Hamlin de 1991 à 1993. Entre 1993 et 2005, elle est la compagne du crooner Michael Bolton.

Après de brèves fiançailles avec Nicklas Soderblom, un professeur de sport, elle retrouve Michael Bolton. Ils se fiancent pour la seconde fois en , avant de se séparer de nouveau en .

L'actrice épouse ensuite Aaron Phypers en décembre 2015, mais le couple se sépare six mois après et le divorce est prononcé en juin 2016[19].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Nicollette Sheridan, lors des Emmy Awards 2008.

Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb[3].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Nicollette Sheridan - Biography - IMDb », sur IMDb
  2. « Que devient Nicollette Sheridan, la bimbo de Desperate Housewives ? », sur Télé-Loisirs,
  3. a b et c (en) « Nicollette Sheridan - Awards », sur IMDb
  4. (en) « Code Name : The Cleaner - Box Office », sur Box Office Mojo
  5. (en) Andrew Harmsworth, « Desperate Housewives stars unite against Nicollette Sheridan », sur METRO,
  6. (en) Alex Ben Block, « 'Desperate Housewives' Trial: Cherry Says Sheridan Forgot Lines, Feuded With Teri Hatcher », sur the Hollywood Reporter,
  7. http://www.thewrap.com/tv/article/desperate-housewives-trial-36217/
  8. (en) « Nicollette Sheridan and Olympia Dukakis Shed Light on the Holidays in "The Christmas Spirit," a Hallmark Channel Original Movie World Premiere December 1 », sur the FUTON Critic,
  9. Denise Petski, « Dynasty: Nicollette Sheridan To Play Alexis Carrington On The CW Reboot », sur deadline.com,
  10. Sylvain Trinel, « Arrow, Flash, Supergirl, Black Lightning, Riverdale et 5 autres séries renouvelées », sur Ign.com,
  11. (en) « DYNASTY: SEASON 1 (2017-2018) », sur Rotten Tomatoes
  12. (en) « CW 2016-17 Season Ratings (updated 10/9/17) », sur TV Series Finale,
  13. (en) « Dynastie (2017– ) Awards », sur IMDb
  14. a et b « Nicollette Sheridan annonce son départ de la série «Dynastie», pour des raisons personnelles », sur 20 minutes,
  15. Nawal Bonnefoy, « Nicollette Sheridan quitte la série Dynastie », sur BFM TV,
  16. Vincent Morel, « Dynastie : Nicollette Sheridan quitte la série », sur Le Figaro,
  17. « Dynastie saison 2 : Finalement, SPOILER reviendra dans la suite de la série ! », sur Melty,
  18. « Dynastie : SPOILERS fait son grand retour dans la série Netflix », sur Public,
  19. (en) Karen Mizoguchi, « Nicollette Sheridan and Husband Aaron Phypers Divorce After Six Months of Secret Marriage », sur People,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]