Ligne exo 1 - Vaudreuil–Hudson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Ligne de Dorion-Rigaud)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Exo 1 - Vaudreuil–Hudson
Train à la gare Vendôme
Train à la gare Vendôme
Carte

Réseau Trains de banlieue de Montréal
Ouverture 1887
Dernière extension 2003
Gare Vaudreuil
Terminus Gare Lucien-L'Allier
Exploitant exo (réseau de transport)
Conduite (système) Manuelle
Matériel utilisé Bombardier MultiLevel Coach
Dépôt d’attache Garage Vaudreuil

Centre de maintenance de Lachine

Points d’arrêt 18
Longueur 51,2 km
Temps de parcours 75 min
Distance moyenne entre points d’arrêt (51200/18) m
Communes desservies 13
Jours de fonctionnement LMaMeJVSD
Fréquentation
(moy. par an)
4 052 200 (2017)
2e en importance
Lignes connexes Métro :
MtlMetro2.svg

Trains de banlieue :
Mtl Train SJ.svg Mtl Train CA.svg Mtl Train MA.svg Mtl Train DM.svg Mtl Train SH.svg
Légende PK Désignation
eBHF
Gare de Rigaud
BUE
Rue de la Coopérative
SKRZ-Au
Autoroute Félix-Leclerc
BUE
Chemin Robert-Lionel-Séguin
BUE
Chemin de l'Anse
BUE
Montée Lavigne
BUE
Montée d'Alstonvale
BUE
Rue Main
WASSERq WBRÜCKE1 WASSERq
BUE
Rue du Yacht Club
BHF
Gare Hudson
BUE
Rue Wharf
BUE
Rue Royalview
WASSERq WBRÜCKE1 WASSERq
Rivière Viviry
BUE
Rue Main
BUE
Rue Bellevue
BUE
Montée Manson
BUE
Montée Cadieux
PRSl
Garage Vaudreuil
SKRZ-Au
Autoroute Félix-Leclerc
BUE
Boulevard de la Gare
BHF
Gare Vaudreuil
BUE
Boulevard de la Cité-des-Jeunes
WASSERq WBRÜCKE1 WASSERq
Rivière Quinchien
exSTRq eABZgr
Raccordement hors-service vers la subdivision Winchester
BHF
Gare Dorion
WASSERq WBRÜCKE1 WASSERq
Rivière des Outaouais (425,03)
BHF
Gare Pincourt–Terrasse-Vaudreuil
BUE
3e Avenue
BUE
Boulevard Perrot
BHF
Gare Île-Perrot
WASSERq WBRÜCKE1 WASSERq
Chenal Proulx
WASSERq WBRÜCKE1 WASSERq
Lac Saint-Louis
WASSERq WBRÜCKE1 WASSERq
Canal Sainte-Anne-de-Bellevue
BHF
Gare Sainte-Anne-de-Bellevue
BUE
Rue Morgan
BHF
Gare Baie-d'Urfé
exSTRq eABZgr
Voie industrielle
exSTRq eABZgr
Voie industrielle
BHF
Gare Beaurepaire
BUE
Avenue Woodland
BHF
Gare Beaconsfield
BHF
Gare Cedar Park
BHF
Gare Pointe-Claire
BHF
Gare Valois
BHF
Gare Pine Beach
BHF
Gare Dorval
SKRZ-Ao
Autoroute de la Côte-de-Liesse
SKRZ-Au
Boulevard Roméo-Vachon
STR+l ABZgr+r
Cour de triage Lachine IMS de CP
BHF
Gare Lachine
STR+l ABZgr+r
Cour de triage Lachine IMS de CP
SKRZ-Ao
Autoroute Chomedey
STRq KRZo
Cour de triage Taschereau du CN
STR+l ABZgr+r
Cour de triage Saint-Luc de CP
ABZgnl nKBSTeq
Cour de triage Sortin du CP
exSTRq eABZgr
Voie vers la subdivision Adirondack du CP
ABZgnl nKBSTeq
Centre de maintenance de Lachine
STRq KRZo
Subdivision Adirondack (CP)
BUE
Avenue Westminster
BHF
Gare Montréal-Ouest
BUE
Avenue Elmhurst
SKRZ-Ao
Autoroute Décarie
BHF
Gare Vendôme
BHF
Gare Lucien-L'Allier
eBHF
Gare Windsor
ENDEe
Fin de ligne (heurtoir)












La ligne exo 1 - Vaudreuil–Hudson, auparavant appelée la ligne Montréal/Dorion–Rigaud, est une ligne de train de banlieue de la région métropolitaine de Montréal. Exo est propriétaire du matériel roulant mais la ligne est exploitée sur les voies du Canadien Pacifique par Bombardier Transport. L'appellation de la ligne fut officiellement changée à la suite de la fermeture de la gare de Rigaud le 30 juin 2010[1]. Cette fermeture fut le résultat du conflit entre la défunte AMT et la ville de Rigaud au sujet du financement du service de train de banlieue[2].

Service[modifier | modifier le code]

Le point de départ de la ligne se situe à la gare Lucien-L'Allier au centre-ville de Montréal et longe le sud de l'île de Montréal, desservant les banlieues ouest, avant de traverser la rivière des Outaouais vers la presqu'île de Vaudreuil-Soulanges. Le point d'arrivée varie d'un départ à l'autre, bien que la majorité des parcours aient pour terminus la gare Vaudreuil.

Le service s'effectue aux trente (30) minutes aux heures de pointe mais seulement toutes les deux ou quatre heures en dehors de ces heures et de la fin de semaine. Le terminus de la grande majorité des trains est Vaudreuil alors que la gare de Hudson n'a qu'un départ le matin en semaine et une seule arrivée en soirée. C'est la seule ligne de trains de banlieues de la région montréalaise à offrir un service semi-express : les trains allant à l'inverse de la direction principale aux heures de pointes n'arrêtent pas à certaines stations moins fréquentées[3]. En 2006, plus de 14 000 personnes utilisent le train quotidiennement en semaine.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ligne est nommée en l'honneur de Philippe de Rigaud de Vaudreuil, gouverneur de la Nouvelle-France et marquis de Vaudreuil, et d'Elisa Hudson.

Le Canadien Pacifique (CP), connu pour être la première compagnie de chemin de fer au Canada à avoir relié l'est au Pacifique, a construit cette ligne. La ligne servait à l'origine pour les trains entre Montréal et Ottawa mais en 1887, le CP ajouta des arrêts pour certains localités entre Montréal et la ville de Rigaud. Avec le développement des banlieues de l'ouest de l'île de Montréal, le CP créa éventuellement un train de banlieue juste pour ces destinations. Depuis les années 1950, le service est resté essentiellement le même, avec environ douze départs dans chaque direction en semaine et de deux à six en fin de semaine.

La propriété du matériel roulant et de son administration fut transférée à la Société de transport de la Communauté urbaine de Montréal (STCUM) le 1er octobre 1982, alors que les opérations continuèrent d'être faites par les employés du CP sur la voie de cette compagnie et dans ses gares. La STCUM intégra la ligne Dorion-Rigaud dans le réseau d'autobus et de métro de Montréal de la région permettant aux voyageurs des correspondances intégrées au prix du billet. Durant les années 1990, l'AMT fut créée, et tous les trains de banlieue lui furent transférés. Des rénovations au matériel et aux gares ont été faites depuis ce temps. Le 1er juin 2017, l'AMT fusionne avec la majorité des conseils intermunicipaux de transport pour créer le Réseau de transport métropolitain, qui était l'exploitant de toutes les lignes de trains de banlieue et des autobus de banlieue jusqu'au 23 mai 2018, date ou le RTM a changé son nom pour exo[4].

Tracé[modifier | modifier le code]

Zone Gare Ville Correspondance(s) Transit annuel[5]
(2005)
1 Lucien-L'Allier Montréal (arrondissement Ville-Marie) Autobus:
STM - 36, 74, 75, 107, 150, 178, 350, 355, 358, 364, 410, 420, 427, 430, 435, 480, 535, 715, 747
RTL - 5, 15, 30, 31, 32, 33, 34, 35, 37, 38, 42, 44, 45, 46, 47, 49, 50, 55, 60, 59, 86, 87, 90, 115, 132, 135, 142, 144, 150
Exo Sud-Ouest - 28, 28-B, Express 28

Exo Haut-Saint-Laurent - 1

Exo Roussillon - 130, 100-115

Exo Vallée-du-Richelieu - 300

Exo Chambly-Richelieu-Carignan - 400, 401, 500, 600

Exo Sainte-Julie - 600

Exo Le Richelain - 121, 122, 123, 124, 132, 133, 321, 323

Autobus interurbains de Megabus et Limocar
Métro:
STM - stations Lucien-L'Allier et Bonaventure de la ligne orange
Train:
Exo - gare Lucien-L'Allier des lignes exo 2 - Saint-Jérôme et exo 4 - Candiac

Exo - gare Centrale des lignes exo 3 -Mont-Saint-Hilaire, exo 5 - Mascouche et exo 6 - Deux-Montagnes, Via Rail Canada et Amtrak - Gare centrale de Montréal

1 853 100
Vendôme Montréal (arrondissement Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce) Autobus:
STM - 17, 37, 77, 90, 102, 104, 105, 124
Métro:
STM - station Vendôme de la ligne orange
Train:
Exo - Lignes exo 2 - Saint-Jérôme et exo 4 - Candiac
1 347 800
Montréal-Ouest Montréal-Ouest Autobus:
STM - 51, 90 , 105, 123, 162, 356
Train:
Exo - Lignes exo 2 - Saint-Jérôme et exo 4 - Candiac
475 300
Lachine Montréal (arrondissement Lachine) Aucune 254 300
2 Dorval Dorval Autobus:
STM - 173, 191, 195, 202, 203, 204, 209, 211, 354, 356, 378, 405, 411, 425, 460, 485, 495, 496,

Train: Via Rail Canada - Gare de Dorval

Avion: Aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal

224 200
Pine Beach Autobus:
STM - 204, 211, 354, 356, 411, 425
131 500
Valois Pointe-Claire Autobus:
STM - 202, 203, 204
255 200
Pointe-Claire Autobus:
STM - 203, 211, 354, 405, 411, 425,
319 600
Cedar Park Autobus:
STM - 201, 202, 211, 354, 405, 411, 485,
214 500
3 Beaconsfield Beaconsfield Autobus:
STM - 200, 201, 217, 221, 261, 354, 382, 401, 411, 425,
694 100
Beaurepaire Autobus:
STM - 354, 411
199 800
Baie-d'Urfé Baie-D'Urfé Autobus:
STM - 219, 354, 411
97 900
Sainte-Anne-de-Bellevue Sainte-Anne-de-Bellevue Autobus:
STM - 212
Exo La Presqu'Île - 35, 44, 335
158 200
4 Île-Perrot L'Île-Perrot Exo La Presqu'Île - 41, 42, 43, 44, 46, 91 240 200
Pincourt–Terrasse-Vaudreuil Terrasse-Vaudreuil Autobus:
Exo La Presqu'Île - 31, 33, 35, 44, 91, 335
233 400
5 Dorion Vaudreuil-Dorion Autobus:
Exo La Presqu'Île - 3, 5, 8, 9, 15, 35, 91, 115, 335
164 400
Vaudreuil Autobus:
Exo La Presqu'Île - 1, 2, 4, 5, 6, 7, 9, 15, 21, 40, 51, 61, 91, 115
Exo Sud-Ouest - 99
491 400
6 Hudson Hudson Autobus:
Exo La Presqu'Île - 21
24 900
6 Rigaud

(gare fermée)

Rigaud Autobus:
Exo La Presqu'Île - 61

Note: La gare Rigaud est fermée depuis 2010.

Le train termine actuellement son parcours à Hudson ou Vaudreuil.

8800

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Robert Leduc, « Nouveaux noms des lignes de trains de banlieue », Montréal Express, Montréal,‎ (lire en ligne)
  2. Bruno Bisson, « Après 111 ans, le train n'ira plus à Rigaud », La Presse, Montréal,‎ (lire en ligne)
  3. « Horaire Montréal/Dorion–Rigaud », AMT, (consulté le 26 décembre 2006)
  4. Québecor Média, « Le RTM change de nom et devient exo », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant, paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  5. (fr) « Rapport annuel 2005 [PDF] », AMT, (consulté le 1er juillet 2006)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]