Gare Parc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Parc (homonymie).
Gare Parc
La gare Parc
La gare Parc
Localisation
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Ville Montréal
Arrondissement Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension
Adresse 300 Avenue Ogilvy
Gestion et exploitation
Exploitant Réseau de transport métropolitain
Ligne(s) Mtl Train SJ.svg Saint-Jérôme
Caractéristiques
Transit annuel 874 900 (2009)
Zone 1
Historique
Mise en service
Nom inaugural Gare Jean-Talon
(1997 - 2000)
Correspondances
Métro MtlMetro5.svg Station Parc
Autobus STM 16, 80, 92, 93, 535, 935
Stations adjacentes

La gare Parc est une gare montréalaise du train de banlieue de la ligne Saint-Jérôme et gérée par le Réseau de transport métropolitain. Au même emplacement, on a retrouvé la Gare Park Avenue (la désignation «Gare Jean Talon» n’a jamais été officielle) de 1931 à 1983. Elle est située dans le quartier Parc-Extension de l'arrondissement Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension.

Avec ses 874 900 entrées en 2009, Parc constitue la gare la plus importante de la ligne. Toutefois, son achalandage a connu une forte baisse depuis la mise en service de la gare de la Concorde en 2007. La gare fut mise en service lors de l'inauguration de la ligne Montréal/Blainville le 12 mai 1997 sous le nom de la gare Jean-Talon, un terminus à cette époque. Aujourd'hui encore, la gare est terminale pour tous les trajets en dehors des heures de pointe.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ancienne gare Jean-Talon du CP

La gare Parc autrefois connue sous le nom de Gare Park Avenue a été conçue par l’architecte Colin Drewitt. Inaugurée en 1931 en présence du maire de Montréal de l’époque, Camilien Houde, la gare Jean-Talon remplaça celle qui était située au coin des rues Saint-Laurent et Bernard, la gare Mile-End. À l’époque, tous les trains en direction de Québec, Ottawa et des Laurentides, dont le légendaire P'tit Train du Nord, passaient par la gare Jean-Talon. Cet important point de passage vers d’autres régions a permis à la gare d’accueillir des personnages importants, dont le premier ministre du Canada Mackenzie King en 1939, lors de la visite royale du Roi Georges VI et de la Reine.

À son ouverture, la gare Park Avenue offrait trois voies à quai autour de deux quais. Un passage souterrain menait aux quais. Fait intéressant, les voies à quai de la gare étaient situés à l’ouest de l’alignement des voies principales, ce qui permettait de ne pas interrompre la circulation quand un train de voyageur était en gare. Les quais de l’actuelle gare de banlieue sont cependant situés de part et d’autre des voies principales; l’emplacement des anciens quais est maintenant occupé par un stationnement. La gare offrait aux voyageurs divers services comme un barbier, une tabagie et un restaurant léger. Les étages supérieurs étaient occupés par des bureaux administratifs du Canadian Pacific.

Jusqu’au début des années 50, la gare Park Avenue est un carrefour important pour les voyageurs. Avec la fermeture de la gare Viger en 1951, elle connaît un brusque déclin au cours des années 60 pour finalement être fermée en 1983 par le Canadian Pacific suite au changement de terminus des trains desservant Québec via Trois-Rivières de la Gare Windsor vers la Gare Centrale via le tunnel Mont-Royal du CN, car la gestion des trains de passagers a été allouée en 1977 à la compagnie Via Rail, ce qui lui permettait de circuler à la fois sur le CN et le CP et ainsi de consolider tous les trains intercités à la Gare Centrale.

La même année (1983), la ville de Montréal en fera l’acquisition et cèdera une partie de l’édifice à la Communauté urbaine de Montréal pour la construction de la station de métro Parc et la réouverture de la gare Park Avenue en 1997 pour ligne Saint-Jérôme de l'Agence métropolitaine de transport. En 2000, l'AMT a changé le nom de la gare pour Gare Parc (d'après Avenue du Parc) afin que la gare et la station métro portent le même nom.

Correspondances[modifier | modifier le code]

Métro de Montréal[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Parc (métro de Montréal).

Une correspondance s'effectue avec la ligne 5 - bleue par la station Parc.

Autobus[modifier | modifier le code]

Société de transport de Montréal[1][modifier | modifier le code]

Circuit Destinations Tracé Horaires
16 Graham Tracé Horaires
80 Av. du Parc Tracé Horaires
92 Jean-Talon Ouest Tracé Horaires
93 Jean-Talon Tracé Horaires
435 STM Metrobus Express.svg 435 Express Du Parc/Côte-des-Neiges Tracé Horaires
935[2] STM Trainbus.png TRAINBUS Blainville – Centre-ville Tracé Horaires

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « STM - Sommaire Autobus », Société de transport de Montréal (consulté le 29 avril 2008)
  2. Ligne exploitée par la Société de transport de Montréal mais financée par l'Agence métropolitaine de transport

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Station précédente Réseau de transport métropolitain Station suivante
Chabanel
vers Saint-Jérôme
  Ligne Saint-Jérôme   Montréal-Ouest
vers Montréal